Joyeux Noël 2019. Meilleurs voeux 2020, moins 20%
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Maternité:

La maternité est un thème récurrent dans l'art africain. La symbolique est toujours la même, que l'enfant soit porté au dos, dans les bras, qu'il prenne le sein, qu'il repose sur les genoux, elle est hiératique. La maternité n'est pas l'expression affective entre l'enfant et sa mère, mais elle est signe de fertilité et révèle une source intarissable de significations allant du noyau familial à la politique en passant par la religion.


Maternité africaine Phemba - Kongo Yombe - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Phemba

Ex-collection art tribal française.
Naturalisme des phemba dans l'art africain Kongo Les rituels de fécondité et de descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité. Assise en tailleur,elle dispose d'un enfant sur les genoux.Cette sculpture tribale réaliste est agenouillée sur un socle quadrangulaire. Sur sa poitrine et dans le dos elle arbore des scarifications géométriques. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation et former des motifs saillants Résidus incrustés de libations rituelles alternant avec une patine satinée brun acajou. Large fissure de dessication.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, ...

Figure d autel Yoruba
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Maternité Yoruba

Ex-collection art africain néerlandaise.
Cette figure de maternité, symbolisant une mère de jumeaux et incarnation d'un orisa, mère des vivants, personnifie la déesse de la Terre, garante de l'abondance des ressources, de la fécondité et d'une santé prospère. Statue rituelle destinée à être disposée sur un autel, elle était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice. Différentes figures jumelées, dans une étonnante variété de postures, entourent le sujet principal qui allaite. Ce dernier présente un dos couvert de motifs géométriques renvoyant aux scarifications et tatouages traditionnels, et une coiffure tressée dans laquelle se placent des miniatures complémentaires.
Patine polychrome granuleuse.
Les Yoruba vivent au ...


Voir la fiche

790,00 € 632,00 ( -20,0 %)

Maternité Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Maternité Senufo

Ex-collection art africain Aidara.
Cette figure de maternité dont les caractéristiques renvoient aux Senoufo du Nord de la Côte d'Ivoire incarnerait la déesse mère ou Katyeleo . Elle est représentée ici en compagnie de deux effigies de jumeaux, considérés comme une bénédiction des dieux chez les Senoufo. Ces enfants symbolisent aussi les initiés du Poro et le peuple dépendant des grâces divines. Patine lisse brun moyen localement abrasée. Restaurations indigènes à l'aide d'agrafes métalliques. Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les ...


Voir la fiche


Vendu à 350,00 Trouver un objet similaire

Maternité Kongo Phemba
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Kongo

Ex-collection art africain française.
Sous-groupe de l'ethnie Kongo , les Yombe, établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola, se caractérisent par une statuaire dans laquelle diverses figures de maternité abondent : coiffes rondes ou pointues, bouche entr'ouverte sur des dents effilées, regard parfois vitré dans lesquels les pupilles sont bien visibles, personnages agenouillés, debout, assis. Des scarifications en relief ornent le buste des effigies, tel le buste de cette statue Phemba. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation. La mère est assise en tailleur sur une base circulaire, un nourrisson sur les ...


Voir la fiche

200,00 € 160,00 ( -20,0 %)

Figure de maternité Kongo Yombé Pfemba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Pfemba

Ex-collection art africain allemande.
Les objets rituels africains revêtent diverses apparences, telle cette sculpture tribale des Kongo , où une effigie féminine assise allaite un enfant. Elle incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice, en témoignent les scarifications losangiques du buste. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de ce type de motifs de motifs losangiques en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche ouverte exhibe des dents limées traditionnellement, et les yeux écarquillés , soulignent la capacité de l'aïeule à percevoir l'au-delà, à discerner les choses cachées. Ce type de statuette ornait également le sommet des cannes de prestige, mwala . Patine satinée aux reflets chauds. Fissures. Appartenant ...

Figure de maternité Yombé Kongo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Yombe

Ex-collection art africain belge.
Les Yombe se sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités, telle cette statuette associée aux rites de fécondité, revêtue d'une patine satinée allant du brun clair au brun sombre aux reflets acajou. Abrasions, fissures de dessication. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo , conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au christianisme. Bien que monarchique, le système politique kongo présentait un aspect démocratique car le roi était en réalité placé à la ...

Maternité Pfemba Kongo Yombé
objet vendu
Art africain > Maternites > Maternité Yombe Phemba

Ex collection art africain belge.

Les Yombe sont un sous-groupe de l'ethnie Kongo. On reconnait dans leur statuaire les canons stylistiques kongo tels que les yeux incrustés de morceaux de verre ou de miroir donnant vie à l'objet en plus du réalisme global des traits et des proportions.
La fécondité et la descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité ou phemba. La mère est assise et tient dans ses bras un enfant.
La patine est lisse et donne dans les tons acajou. La mère est parée de colliers et bracelets sculptés. La coiffe est gravée de fins motifs géométriques.

Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre ...


Voir la fiche


Vendu à 120,00 € 96,00 ( -20,0 %) Trouver un objet similaire

Figure de maternité Kongo Yombe Phemba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi.
Cette figure de femme , portant une coiffe de dignitaire, symbole de l'ancêtre mythique  vraisemblablement associée aux cultes de fécondité, s'entoure d'un groupe de miniatures représentées dans diverses positions. Les deux figures sur ses épaules disposent d'une cavité abdominale dans laquelle une charge magique , bilongo , ou des reliques ont été introduites. La femme est installée sur une assise soutenue par des caryatides, qu'un chien janiforme, koso , médiateur entre les vivants et les morts, supporte également. Des scarifications en ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Maternité Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Yorouba

Ex-collection art africain anglaise.
Cette figure de maternité entourée d'enfants personnifie la déesse de la Terre, garante de l'abondance des ressources, de la fécondité et d'une santé prospère. Statue rituelle destinée à être disposée sur un autel, elle était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice. Patine polychrome enduite d'un revêtement croûteux. Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la civilisation Ifé et sont toujours à la base de la structure politique des Yoruba. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango , toujours actives, qui vénèrent leurs dieux, les Orisa , à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination. ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité Koulango
promo art africain
Art africain > Maternites > Statue Koulango

Ex-collection art africain allemande.
Nommés Pakhalla par les Dioula, les Koulango formaient les Loron dans le territoire voltaïque. Les chefs Dagomba du royaume de Bouna les auraient ensuite qualifiés de " Koulam " (singulier : koulango , sujet, vassal). Leur histoire complexe a engendré une culture non moins complexe. C'est entre le Burkina Faso et le Comoé, au nord est de la Côte d'Ivoire, que s'étend leur territoire. De religion fétichiste animiste, ils s'adressent à leurs ancêtres et aux esprits de la nature par l'intermédiaire de sculptures dans lesquelles l'âme de ces esprits est censée résider. Figure féminine de fertilité représentée assise sur un tabouret royal, elle dispose d'un cou annelé et d'un cimier à écailles colorées en forme de vase. Un nourrisson tête ...


Voir la fiche

180,00 € 144,00 ( -20,0 %)

Statue féminime Agni
objet vendu
Art africain > Maternites > Maternité Agni

Pièce provenant de la collection d’art africain Emmanuel Letellier, ingénieur agronome, ayant été en poste à Katiola dans les années 70-80 et dont l’arrière grand-père François était un proche du Père Jules Moury, celui-ci ayant ouvert une mission catholique dans ce département de la Côte d’Ivoire.

Cette statue est l'oeuvre d'un sculpteur de l'ethnie Agni, sous-groupe de la riche et célèbre peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. Les Portugais entrèrent en contact avec eux à la fin du XVème siècle et s'installèrent rapidement dans la région côtière afin d'y développer le commerce d'or et d'esclaves. Le personnage dispose de nombreuses scarifications sur le torse ainsi que sur le visage stylisé aux traits durs.
La mère porte un enfant sur le dos. Le cou ...


Voir la fiche


Vendu à 280,00 Trouver un objet similaire

Maternité Kongo Pfemba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Maternité Phemba

Ex-collection art tribal belge.
Naturalisme de l'art africain du groupe Kongo/Yombe
Sous-groupe de l'ethnie Kongo ,  les Yombe se caractérisent par une statuaire dotée de coiffes rondes ou pointues, une bouche entrouverte sur des dents effilées, et des yeux dans lesquels les pupilles sont bien visibles. Dans le cas présent le regard est formé de pupilles noires en tête d'épingle dont un éclat de verre accentue le caractère hypnotique. Des scarifications en relief ornent le buste du personnage. La fécondité et la descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité ou phemba. La mère est assise en tailleur sur une assise quadrangulaire .  Afin d'activer la force magique de l'objet, le nganga devait insérer un clou ou une lame dans ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité Tagbana
objet vendu
Art africain > Maternites > Maternité Tagbana

Ex collection d'art africain Emmanuel Lettelier, ingénieur agronome, ayant été en poste à Katiola dans les années 70-80 et dont l'arrière grand-père François était un proche du Père Jules Moury qui a ouvert une mission catholique dans ce département de la Côte d'Ivoire.

Il s'agit ici d'une pièce unique représentant une mère occupée à allaiter son enfant du haut d'un tabouret. La polychromie a bien survécu à l'usure du temps. La sculpture des corps et des visages est fidèle. Un bandeau orné de cauris accompagne la coiffe maternelle. La patine est très rugueuse et majoritairement noire.
Les Tagbana appartiennent au groupe ethnique Senoufo mais on les retrouve dans le Nord-Est de la Côte d'Ivoire où se situe également le groupe Gour ou Voltaïque, l'une des plus anciennes ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan /Guéré
promo art africain
Art africain > Maternites > Masque Dan

Ex-collection art africain française.
Une des variations des masques africains dan se traduit ici par une zone concave entre le front et les yeux, des paupières étirées mi-closes, et une bouche en losange dévoilant de hautes dents incisées. Sa particularité consiste en excroissances tubulaires sur les pommettes évoquant les masques krou, ainsi qu'une barbe composée de colliers de perles blanches et de clochettes cousues sur une étoffe frangée. La patine mate croûteuse arbore des rehauts polychromes. C'est à la suite de rêves dans lesquels se manifestaient les esprits que les masques étaient sculptés selon des indications précises afin de pouvoir être honorés à travers leurs apparitions. Les Dan sculptent également, toujours selon les indications du devin,des masques miniatures sur ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)

Maternité porteuse de coupe Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Ex-collection art africain anglaise.
Assise sur un tabouret évoquant une double hache, reproduite par ailleurs sur la coiffe qu'elle arbore , cette figure tribale votive représenterait une initiée dont la coupe à offrandes contiendrait des bienfaits prêts à être dispensés . L'emblème du dieu de la foudre et de la justice sociale, Shango ,consiste précisément en un ensemble de haches en pierre qu'il est supposé lancer depuis le ciel pendant les tempêtes. Les divinités des cours d'eau sont également représentées par des pierres et par l'eau des fleuves qui leur sont associées. Cette coiffe représentant de façon stylisée les haches de pierre signale la connexion entre le ciel masculin et la terre féminine, tandis que la haute poitrine dressée symbolise la fertilité. Une référence à la ...

Maternité Pfemba Kongo
objet vendu
Art africain > Maternites > Maternité Pfemba Kongo

L'art africain dénote la symbolique de la fertilité et de la fécondité.
Cette maternité correspond aux canons esthétiques classiques de l'ethnie kongo : le visage est impressionnant de réalisme grâce à ses traits harmonieux, ses proportions classiques et ses yeux typiques composés de morceaux de verre incrustés dans les orbites. Elle dispose d'une patine brillante orangée et noirâtre.
Comme aimait le rappeler Thérèse Houphouët-Boigny : "Mères consolatrices, mères douloureuses, mères rayonnantes, qui ne les porte dans son coeur et qui ne les invoque dans la joie ou dans la peine, Avec des modes d'expression et de sensibilité qui lui sont particuliers, l'Afrique a consacré à la mère féconde et protectrice des oeuvres hautement chargées de signification".


Voir la fiche

Vendu

Maternité Ashanti
Art africain > Maternites > Maternité Ashanti

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les représentations féminines assises provenant de Côte d'Ivoire et du Ghana sont généralement des reines. Particularité de cette pièce, cette femme porte son enfant dans les bras.
Celui-ci est à amovible à l'instar du tabouret. Ce dernier à l'assise courbe est typique des siège akan.
La patine est claire et légèrement usée par endroit.
Les traits du visage sont marqués à l'aide de couleur noire donnant une allure réaliste un insufflant la vie dans les larges pupilles noires.

Le peuple akan est subdivisé en plusieurs sous-groupes célèbres répartis à proximité de la côte en Côte d'Ivoire et au Ghana, s'étant enrichis grâce au commerce de métaux précieux et des esclaves lors des ...


Voir la fiche

1150,00

Maternité Tikar en bronze
promo art africain
Art africain > Maternites > Maternité Tikar en bronze

La maîtrise du bronze dans l'art africain.

Il s'agit d'une représentation typique de figure maternelle selon les canons de l’art Tikar.
Assise sur un tabouret royal, elle tient sur ses genoux deux enfants. De haute lignée, elle est richement parée de bijoux, collier et bracelets autour du cou et des poignets.
La coiffe est très élaborée et de nombreuses scarifications rituelles recouvrent son ventre. L'assise du tabouret est hautement travaillée et repose sur une base caryatidique à cinq personnages.

Les tribus qui habitent dans les Grasslands, au Nord-Ouest du Cameroun, font partie des peuples Tikar, répartis en plusieurs royaumes indépendants dans le royaume Bafut. La structure du royaume est constituée d'une grande chefferie subdivisée en ...


Voir la fiche

3490,00 € 2792,00 ( -20,0 %)

Maternité Bambara
objet vendu
Art africain > Maternites > Maternité Bambara

Ex collection privée française d'art africain.

Cette maternité bambara brille par sa verticalité et la solennité de son expression. Les traits sont allongés comme souvent dans la statuaire bambara et dans celle de leurs proches voisins, les Dogon.
La haute coiffe décorée laisse pendre deux nattes.
Thèmes récurrents dans l'art africain, la fécondité et l'allaitement sont ici abordés par l'allaitement des deux nourrissons à cette poitrine imposante.
La patine est globalement lisse, d'un brun assez saturé.
Généralement conservé dans une case à l’abri des regards, cet objet était sorti lors des cérémonies d’initiation des jeunes filles et occasionnellement quand une femme souhaitait de l’aide pour favoriser sa fertilité.

On retrouve les ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité perlée Bamiléké
objet vendu
Art africain > Maternites > Maternité perlée Bamiléké

Ex collection privée d'art africain FR.
Imposante maternité perlée Bamiléké d'une hauteur d'1m88.
Elle est représentée accompagnée de ses deux enfants.
Dans l'art africain, les Bamilékés se démarquent par un usage régulier de perles pour décorés non seulement leurs masques mais aussi leurs statues.
On appréciera la mosaïque de couleurs utilisée, les motifs géométriques, et l'usage de cauris sur les coiffes.
Le Bamiléké a pour racine principale le Baham, le Bandjoun et le Bayangam, des villages de l'ancien département de Mifi, province de l'Ouest. Deux hypothèses différentes, datant de l'époque de la colonisation du Cameroun, expliquent l'origine de ce nom. La première affirme qu'un interprète douala serait à l'origine du mot Bamiléké.
Selon ...


Voir la fiche

Vendu