La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Maternité, statues, bronze, bois:

La maternité est un thème récurrent dans l'art africain. La symbolique est toujours la même, que l'enfant soit porté au dos, dans les bras, qu'il prenne le sein, qu'il repose sur les genoux, elle est hiératique. La maternité n'est pas l'expression affective entre l'enfant et sa mère, mais elle est signe de fertilité et révèle une source intarissable de significations allant du noyau familial à la politique en passant par la religion.


Figure de maternité Lumbu / Kunyi
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statue Lumbu

Ex-collection belge d' art africain .
Les statues africaines des clans kongos du nord-est du Mayombe.
Le petit groupe Kunyi, entouré des Beembe, Yombe et Lumbu en République Démocratique du Congo, est réputé dans l'art africain pour ses sculptures incarnant des ancêtres fondatrices, notables ou cheffes de clan, nombre d'entre elles étant représentées agenouillées. Certaines statues Lumbu sont évidées afin de recevoir des reliques d'ancêtres ou des ingrédients symboliques. Cette figure féminine de type figuratif porte des chéloïdes en losanges. Patine de kaolin abrasée, fissures de dessication et érosions.


Voir la fiche

280,00

Statuette Pfemba Kongo Yombe
Art africain > Statues africaines > Statuette Yombe

Collection française d' art africain .
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux, en particulier au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi .
Statuette africaine évoquant l'ancêtre mythique qui serait liée aux cultes de fécondité. Patine brun rouge brillante. Très légères abrasions. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo, dirigé par le roi ntotela. Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur ...


Voir la fiche

150,00

Statue Kongo Vili
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Vili

Collection française d' art africain . Sculpture africaine figurant des sujets très qualifiés en acrobatie. Les Vili ont produit une variété de sculptures d'usage individuel nkisi, auxquelles des vertus multiples étaient attribuées, et des statues anecdotiques telles que cet exemplaire symbolisant une ancêtre du clan.
Patine brillante, zones noircies mates, restaurations, érosions. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du ...


Voir la fiche

380,00

Maternité porteuse de coupe Yoruba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Yoruba

Collection britannique d'art africain premier .
Destinée à trôner sur un autel, cette maternité présentant une coupe à offrande est représentée debout, contrairement à la majorité des figures féminines yoruba. Patine rituelle résineuse, fissure de dessication (coiffe). Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la civilisation Ifé et sont toujours à la base de la structure politique des Yoruba. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango , toujours actives, qui vénèrent leurs dieux, les Orisa , à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports ...


Voir la fiche

240,00

Statue féminine Kongo Yombe
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Kongo

Collection art africain belge
Parmi les regalia des chefs, ce type de maternité africaine Kongo incarne, d'après les scarifications du buste, l'ancêtre du clan, figure médiatrice. L'enfant incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir.
Les Yombe ornaient leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents limées, le regard indique la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. Elles formaient fréquemment le motif sculpté au sommet des cannes de chefs. Patine satinée. Cassures, érosions.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la ...


Voir la fiche

160,00

Figure de maternité Pfemba Kongo
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Ex-collection italienne d'art africain italienne.

Sculpture tribale Kongo figurant une femme assise jambes croisées, soutenant un enfant. Elle incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice. Les Yombe ornaient leurs textiles, nattes et pagnes, de motifs losangiques en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale, tels ceux qui parsèment son buste. La bouche exhibe des dents traditionnellement limées et le regard indique la capacité de l'aïeule à percevoir l'au-delà, à discerner les choses cachées. Ce type de statuette ornait également le sommet des cannes de prestige, mwala. Patine satinée brun doré. Fissures et abrasions. Appartenant au groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du ...


Voir la fiche

280,00

Maternité Ashanti
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Ashanti

Collection privée belge d' art africain Jan Putteneers.

Les représentations féminines assises provenant de Côte d'Ivoire et du Ghana sont généralement des reines. Particularité de cette pièce, cette femme porte son enfant dans les bras.
Celui-ci est à amovible à l'instar du tabouret. Ce dernier à l'assise courbe est typique des siège akan.
La patine est claire et légèrement usée par endroit.
Les traits du visage sont marqués à l'aide de couleur noire donnant une allure réaliste un insufflant la vie dans les larges pupilles noires.

Le peuple akan est subdivisé en plusieurs sous-groupes célèbres répartis à proximité de la côte en Côte d'Ivoire et au Ghana, s'étant enrichis grâce au commerce de métaux précieux et des esclaves lors des ...


Voir la fiche

Faire offre

580,00

Figure de maternité Kongo Yombe Pfemba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Pfemba

Ex-collection belge d' art africain .
Sculpture tribale figurative des Kongo , cette effigie féminine incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice, en témoignent les scarifications du buste. L'enfant au sein incarne la transmission matrilinéaire du pouvoir. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, les yeux semblent exorbités, soulignant la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. Patine noire, peu de fissures.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. ...

Figure d ancêtre Yombe Pfemba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Yombe

Collection française d' art africain .
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux, en particulier au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi .
Figure africaine sculptée de l'ancêtre mythique qui serait liée aux cultes de fécondité. . Patine brun rouge, résidus d'argile blanche. Anciennes restaurations aux bras. Erosions et fissures de dessication. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo, dirigé par le roi ntotela. Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent ...


Voir la fiche

190,00

Statue d ancêtre Dogon
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Dogon

Cette statuette d' art africain dogon, sculptée dans un bois dense, incarnerait un ancêtre féminin présentant un nourrisson. Témoin de l'influence de l'islam dans la région, son collier d'amulettes, ou korte
Patine granuleuse beige grisée. Fissures de dessication.

Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé , relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon ,le Wagem , culte des ancêtres sous l'autorité du patriarche, le Binou invoquant le monde des esprits et dirigé par le prêtre du Binou, et la société des ...


Voir la fiche

260,00

Figure de maternité Yombe Pfemba
Art africain > Statues africaines > Maternité Yombe

Collection belge d' art africain .
Renvoyant à l' ancêtre africain mythique associée aux cultes de fécondité, cette statuette africaine féminine offre un buste scarifié. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation et former des motifs saillants. Les Yombe ornaient également leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. Le nourrisson incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir.
Patine brun clair satinée. Fendillements.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et ...


Voir la fiche

150,00

Statuette de maternité Pfemba Kongo
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Kongo

Ex-collection d' art africain belge.
L'enfant que présente ce type d' effigie africaine symboliserait la transmission matrilinéaire du pouvoir. L'ancêtre féminine du clan constitue pour les groupes Kongo une figure médiatrice. Les figures de maternité étaient fréquemment sculptées au sommet des cannes de chefs. Patine brillante de teinte rouge acajou. Fissures de dessication, érosions.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. Chez les Kongo , le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ...


Voir la fiche

150,00

Maternité Kakongo Pfemba
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Ex-collection d'art africain belge.
Sculpture africaine réaliste de type Kongo nommée Phemba ou Pfemba. Il s'agit de l'ancêtre du clan, figure féminine médiatrice. Le nourrisson incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir. Les scarifications parsèment le dos de la mère. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. Le regard vitré symbolise la clairvoyance. Patine lisse noire aux reflets grenats. Erosions.

Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. ...


Voir la fiche

180,00

Statue maternité Lulua, Bena Luluwa
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Lulua

Ex-collection d' art africain française.
Des scarifications abondent sur le corps et le visage de cette statue africaine naturaliste dont l'enfant est porté sur la hanche. Ces " maternités " et statuettes étaient censées protéger l'enfant et sa mère. Patine mate granuleuse.
Les différents types de statues Luluwa,Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité, la fécondité et la figure féminine. Cet art sculptural a été soumis aux influences des ethnies voisines ( Chokwe, Luba, Kuba, ...)
C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua, en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les castes, est similaire à celle des Luba. ...


Voir la fiche

280,00

Sculpture de maternité Dogon Mali
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statue Dogon

Cette sculpture d' art africain dogon, taillée dans un bois dense, personnifie un ancêtre hermaphrodite dont une réplique miniature figure l'enfant. La posture du sujet différencie cette rare statue dogon. Patine sèche, mate et fendillée.

Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes.
Selon la cosmogonie dogon, les premiers ancêtres primordiaux de Dogon, appelés Nommo , étaient les dieux bisexuels de l'eau. Ils ont été créés dans le ciel par le dieu créateur Amma et sont descendus du ciel à la terre dans une arche.
Le Nommo aurait fondé les huit lignées de Dogon et a inculqué le tissage, l'art de la forge, et l'agriculture à leurs ...


Voir la fiche

450,00

Figure de maternité Dogon Dege
Art africain > Statues africaines > Statue Dogon

Ex-collection d' art africain française
Statue africaine féminine taillée en volumes anguleux, siégeant sur un tabouret à quatre pieds. Cette sculpture africaine invoquée dans un but de fécondité se rapporte à l'ancêtre féminin. Portées sur la tête lors des funérailles de femmes, ces statues pouvaient être vues du public. En dehors des cérémonies, elles demeuraient sous la garde de la doyenne des femmes. Restauration indigène (agrafe métallique). Erosions et fendillements de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à ...


Voir la fiche

480,00

Maternité Yoruba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Yoruba

Ex-collection d' art africain britannique.
Statue africaine naturaliste polychrome de type yoruba. La communication avec l'au-delà reposait sur une figure maternelle incarnant pour le peuple yoruba l'une des nombreuses déesses féminines, la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait incarner par ailleurs Orunmila , déesse de la divination.
Destinée à trôner sur un autel, ce type de sculpture était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice.
Patine croûteuse abrasée, fissuresq de dessication.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie ...


Voir la fiche

380,00

Statue maternité Tugubele Senoufo
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Senufo

Art africain Senoufo.
Incarnant "la Vieille Mère" nourrissant les initiés du Poro, la statue çi-contre dispose des signes distinctifs de son rang. Patine polychrome, érosions.
/> Les Senoufos, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les villages senoufo sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun d'eux possède sa propre association Poro qui initie les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans . Ils se rassemblent en un enclos sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Lors du décès de l'un des membres du Poro, les statues nommées pombibele ...


Voir la fiche

350,00

Figure de maternité Kongo Pfemba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Kongo

Collection art africain française
Dans les clans Kongo, ce type d' effigie africaine incarne l'ancêtre féminine du clan, figure médiatrice. L'enfant symboliserait la transmission matrilinéaire du pouvoir. Les Yombe ornaient leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges, en relief sur les épaules du personnage. Ces motifs renvoient à des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. Les figures de maternité étaient fréquemment sculptées au sommet des cannes de chefs. Patine noire. Fissures de dessication, érosions.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. Chez ...


Voir la fiche

Faire offre

230,00

Figure de maternité Yoruba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Maternité Yoruba

Ex-collection d' art africain allemande.
Destinée à trôner sur un autel, cette oeuvre africaine , en facilitant la communication avec le sacré, rappelle symboliquement à la divinité ses devoirs envers les hommes. Elle arbore les chéloïdes des nobles Yoruba, marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. Patine satinée tachetée. Fissures de dessication.
Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la civilisation Ifé et sont toujours à la base de la structure politique des Yoruba. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango , toujours actives, qui vénèrent leurs dieux, les Orisa , à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination.

Les principaux cultes ...


Voir la fiche

180,00

Sculpture de maternité Yoruba
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statue Yoruba

Ex-collection d' art africain espagnole.
Traitée de façon naturaliste, cette statue africaine incarnerait l'une des nombreuses déesses féminines, comme la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu, ou encore Orunmila , déesse de la divination.
Destinée à trôner sur un autel, elle était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice.
Epaisse patine partiellement écaillée. Traces de pigments colorés. Erosions.

Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la civilisation Ifé et sont toujours à la base de la structure politique des Yoruba. Centrée sur la ...


Voir la fiche

480,00