La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines : fetiche tribal, maternité:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Statuette Chokwe
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Chokwe

Ex-collection art africain française.
Cette figure féminine associée à l'ancêtre mythique féminine interviendrait sur la fécondité humaine et la fertilité des terres. Son visage forme une réplique miniature du puissant masque mukishi wa pwo nyi cijingo ca tangwa coiffé de la kambu ja tota. ("Chokwe and Their Bantu Neighbours" Rodrigues de Areia.) br> Patine satinée brun orangé. Fissures.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda ...


Voir la fiche

380,00  304,00

Grande statue Nkishi Songye
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statue Songye

Ex-collection art tribal africain espagnole.
Statue africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye, qui dispose d'une tête aux traits du masque kifwebe. L' abdomen proéminent est souligné d'une ceinture garnie de quolifichets variés. La charge magique bishimba a vraisemblablement été introduite au sommet de la tête d'où s'élève un fragment de corne animale. Une seconde corne, attachée au collier du fétiche, est également chargée d'ingrédients parfois thérapeutiques. Patine nuancée grisée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, et ...

Figure féminine Koulango
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Koulango

Ex-collection art africain française
Morphologie élancée pour cette sculpture figurant une femme, illustrant la statuaire de la région de Bondoukou. Le cou mince, ici gracieusement incurvé, les scarifications traditionnelles et la coiffure en coque constituent des critères de beauté koulango. Des pigments clairs et polychromes relèvent certains détails, tranchant avec la patine noire.
Nommés Pakhalla par les Dioula, les Koulango formaient les Loron dans le territoire voltaïque. Les chefs Dagomba du royaume de Bouna les auraient ensuite qualifiés de " Koulam " (singulier : koulango , sujet, vassal). Leur histoire complexe a engendré une culture non moins complexe. C'est entre le Burkina Faso et le Comoé, au nord est de la Côte d'Ivoire, que s'étend leur ...


Voir la fiche

390,00

Statue Waka sona Baoule
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baule

Ex-collection art africain française
Cette sculpture "Waka -Sona", "être de bois" en baoulé, enduite d'une patine tachetée brun ocrée, a été généralement inspirée par les indications du devin. Les jointures apparentes, le visage surdimensionné, la coiffure et la barbe qui étaient sculptés grâce au karité, caractérisent cette figure masculine.

Patine veloutée, très légères fissures de dessication.
Deux types de statues Waka- Sona sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : celles qui évoquent un assiè oussou, être de la terre, et qui font partie d'un ensemble de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. ...


Voir la fiche

280,00  224,00

Statuette Iginga Sakimatwematwe Lega
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art tribal anglaise.
L'art africain lega et les supports d'initiation Statuette tribale africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, sa structure se présente sous la forme d'un tronc central doté de deux groupes janiformes superposés. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade ...

Poupée Kikuyu, Agikuyu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Kikuyu

Collection art africain française
Le plus souvent erronément attribuée aux Namjis, cette figure sculptée, dépourvue de bras et agrémentée de milliers de perles, provient des Kikuyus ou Agikuyu du sud ouest du Kenya, population qui s'est mêlée autour du mont Kenya, aux habitants originels Gumbas ou agumbas . Ils croient en un dieu créateur qu'ils nomment Ngai qui résiderait sur le mont Kenya, et auquel ils consacrent régulièrement des prières et des offrandes. Plus connus pour leurs boucliers, les Kikuyus font un usage abondant, dans leur sculpture et dans leurs costumes traditionnels, de perles de verre et de cauris, à l'instar de nombreuses tribus d'Afrique de l'Est. Les praticiens ritualistes, mundu mugo , sont craints, et pratiquent des rites curatifs à l'aide de ...


Voir la fiche

240,00

Figure de singe Boulou, Bulu
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Boulou

Ex-collection art africain belge.
Sculpture aux volumes massifs, figurant un gorille trapu dont les mains reposent sur l'abdomen.
Cette statue animalière offre une patine hétérogène semi-granuleuse localement abrasée.
Manques et fissures de dessication.
Les Boulou, ethnie du groupe Fang, vivent au Cameroun, à la frontière de la Guinée Equatoriale, du Gabon et du Congo, sur un vaste plateau au sein de la forêt équatoriale près des Bakwele dont les us et coutumes sont comparables. A l'instar des Fang du Sud Cameroun aux masques blancs de justice, les Boulou ont également eu recours au rituel du Ngil pour contrer la sorcellerie et les empoisonnements. Les futurs initiés, suite à leur intégration dans la société secrète, s'identifient au Ngi , féroce gorille ...


Voir la fiche

390,00  312,00

Tête Lega - Congo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Collection art africain belge.
Identifiable d'après son contexte d'utilisation, ce buste, doté de deux visages surmontés d'un toupet de plumes évoquant l'une des coiffes des aspirants au Bwami, appartenait à un initié du Bwami et faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations. Il n'était visible qu'à ce moment. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du ...


Voir la fiche

120,00

Grande statue de guerrier Bena Lulua, Luluwa
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Guerrier Lulua

Ex-collection art africain française.
Cette statue africaine figure un ancêtre masculin, chasseur ou guerrier muni de son arme et de son bouclier et portant diverses scarifications en relief, pratique courante à la fin du XIXe siècle en Afrique centrale. Son collier à pendentif sous la forme d'une statuette forme un fétiche protecteur.
Ces marques constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. Les cercles concentriques suggèrent non seulement les grands astres, mais aussi l'espoir. " Ces statues de guerriers, dont la position des bras en angle droit serait associée à la vigueur, participaient aux investitures et funérailles des chefs.
Patine brune localement abrasée, résidus ocrés. Fissures de ...

Figure Lega Sakimatwematwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

L' art africain lega et les supports d'initiation Sakimatwematwe (Multi-têtes).
En rapport avec un proverbe Lega, dotée de trois visages, cette figure masculine illustre la nécessité d'une vision globale des évènements, et donc la prudence, la sagesse et l'impartialité qui devraient en découler.(Biebuyck 1973) Appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, cet objet sculpté se présente sous la forme d'un corps dépourvu de bras. Les visages se dirigent vers les quatre points cardinaux.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières ...


Voir la fiche

Vendu

Figure du Bwami Lega
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Collection art africain suisse.
Cette statuette composée de figures placées dos à dos rappelle la sculpture metoko par les pupilles cylindriques exorbitées. Il s'agirait cependant d'une figure "iginga" des Lega à vocation didactique. La surface, non polie, laisse apparaître les coups d'herminette et des incrustations résiduelles de kaolin. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le ...


Voir la fiche

150,00

Figurine du Bwami Lega
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Collection art africain allemande.
Petite figure sculptée sans bras, et dont le menton en pointe s'appuie sur un buste ovoïde. Les caractéristiques du visage rappellent celles des masques lega empreints de kaolin. Patine satinée localement abrasée. L'art africain des Lega , Balega, ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le ...


Voir la fiche

150,00

Statuette africaine Bateba Lobi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Bateba Lobi

Sculptures Lobi et art africain.

Succession Margraff.
Bois dur, fendu, patine brune et mate aux nombreuses traces de vieillissement. Une impression d'intériorité sereine se dégage de ce personnage debout. Sa sobre nudité n'est ornée au milieu du dos que d'une seule scarification rectangulaire. Les épaules présentent une légère asymétrie sur un buste étroit tranchant avec la solidité des jambes massives qui lui confèrent également une idée de puissance. Des paupières closes dans un visage ovale aux traits naturalistes. Cette ancienne effigie de bois, le Bateba, était placée sur l'autel après un rituel pour devenir le réceptacle d'un esprit de la brousse, le Thil, et devenir ainsi un être actif, intermédiaire qui lutte contre les sorciers et toutes autres forces ...

Statuette perlée Bamileke
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Bamileke

Couleurs et chefferies dans l' art africain des régions du Grassland.
Cette statuette d'ancêtre a été sculptée en bois pour ensuite être recouverte d'une toile de rabane incrustée de perles multicolores importées. Ancienne monnaie de troc et symbole de richesse, l'usage des perles est répandu dans l'art royal des chefferies du Grassland.
Chez les Bamiléké comme dans d'autres groupes ethniques, les objets d'art témoignaient de la place de leur propriétaire dans la société. Ainsi, les matériaux et les formes des objets variaient selon le statut social. Le roi Bamiléké , également appelé fon, garant de la fertilité des sols et de la protection de ses sujets, n'était pas considéré comme mortel. De ce fait, ses funérailles étaient une célébration réjouissante, le fon se ...


Voir la fiche

280,00  224,00

Statue fétiche Ejagham / Ekoi /Boki
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ejagham

Ex-collection art africain belge
Cette figure féminine figure une jeune femme Ejagham ou Boki de l'ouest du Cameroun parée de ses atours et tatouée pour la danse traditionnelle. Sa coiffure illustre l'une des constructions capillaires élaborées des jeunes filles marquant la fin de leur période de réclusion initiatique ou en l'honneur de cérémonies festives. Cette rare sculpture se distingue cependant par sa charge magique sur l'abdomen, dans un orifice obturé par du verre. Des talismans sous la forme de coquillages, de graines et de sacoches complètent le tout.
La surface est imprégnée d'une teinture dont les résidus forment une patine tachetée granuleuse.

Les sociétés du léopard, telles que la société masculine Kpe, Ngbe chez les Aro, se chargeaient des ...


Voir la fiche

490,00  392,00

Statue féminine Luba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Collection art africain belge
Cette sculpture féminine qui incarne un médium spirituel présente une physionomie méditative concentrée et une morphologie où les courbes alternent. L'attitude, mains sur les seins, indique que les secrets de la royauté ( les bizila ) appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. L'ombilic proéminent évoque son rôle de transmission de la vie.
Patine brune nuancée. Fissure de dessication.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo ...


Voir la fiche

120,00

Statuette Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kongo

Ex-collection art africain belge
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au christianisme. Bien que monarchique, le système politique kongo présentait un aspect démocratique car le roi était en réalité placé à la tête du royaume à la suite d'une élection tenue par un conseil des gouverneurs des tribus. Ce roi, aussi appelé ntotela , contrôlait la nomination des fonctionnaires de la cour et des provinces. Les nganga, à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de figures ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Kusu
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kusu

Ex-collection art africain française.
Statuette africaine traditionnelle , incarnant un ancêtre de clan ou un héros mythique, évoquant les sculptures Songye et Hemba. Particularité des Kusu, le visage se prolongeant d'une longue barbe triangulaire.
Surface légèrement granuleuse, veloutée.
Fissure de dessication.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont en effet emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba .  Les Hemba quant à eux se sont établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba. Autrefois sous la domination des Luba , ces agriculteurs et chasseurs pratiquent le culte des ancêtres au moyen d 'effigies longtemps attribuées aux Luba. Dans ...


Voir la fiche

140,00  112,00

Statue fétiche Kusu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure Kusu

Ex-collection art africain belge.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont en effet emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba .  Les Hemba quant à eux se sont établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba. Autrefois sous la domination des Luba , ces agriculteurs et chasseurs pratiquent le culte des ancêtres au moyen d 'effigies longtemps attribuées aux Luba. Dans cette région, entre les Bembe, Boyo, Hemba, Songye et Tetela, les objets rituels ont été soumis à des échanges et des influences stylistiques. On note principalement sur les figures d'ancêtres l'étroitesse du buste pour libérer l'espace des bras parmi les caractéristiques majeures. Les statues singiti ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lega Kasangala/Katanda
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

Ex-collection art africain belge
Les sculptures anthropomorphes aux bras dressés au-dessus de la tête évoqueraient d'après Cameron celui qui a réglé un conflit par son arbitrage.
Ces figures sont nommées kasangala .
Parallèlement, l'objet dispose d'un buste perforé de plusieurs trous, se référant au travail destructeur d'une natte par des fourmis rouges, en lien également avec la paresse et la débauche sexuelle. Ces objets sont appelés Katanda.
Patine de kaolin veloutée, localement abrasée.br> Ce type de statuette d'art tribal était conservé dans le panier des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le ...


Voir la fiche

290,00  232,00

Statuette Kuba/Bakongo
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kongo

Ex-collection art tribal africain belge
Incarnation du roi dans la sculpture d' art africain . D'origine divine pour ses sujets, le roi est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
Patine brun clair satinée. Fendillements.


Voir la fiche

180,00  144,00