La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Monnaies:

Les monnaies primitives dans l'art africain ont toujours fasciné nombre de spécialistes réputés. La grande taille de ces objets surprend tant il semble qu'elle puisse à peine être transportées. Elles peuvent, outre la monnaie, être utilisées comme ornement sous forme de bracelets, bagues, colliers.


Croisette Handa du Katanga
Art africain > Monnaies > Monnaie Katanga

Ex-collection art africain belge.
Les premières monnaies Handa , aussi nommées Lukanu , ou croisettes en cuivre , croisettes du Katanga , ou croix de Saint André , apparaissent au 13e siècle dans les tombes dans toute la région du Shaba, au même moment que les cauris et les perles en pâte de verre, également utilisés comme moyen de paiement. Bien qu'associées aux rituels funéraires, au cours des 18e et 19e siècles, elles constituaient l'impôt que les régions produisant du cuivre devaient à l'empire Lunda, territoire couvrant le Katanga, le nord de la Zambie et l'est de l'Angola. Les marchands arabes en firent également usage dans les circuits commerciaux s'étendant du Kenya à l'est de l'Angola. L'ethnologue hongrois Torday constata qu'il fallait, parmi les Tetela, 3 à 5 de ces ...


Voir la fiche

250,00

Monnaie primitive Idoma
Art africain > Monnaies > Paléomonnaie

Ex-collection art tribal française.
Cette monnaie primitive africaine prend la forme d'une lame évasée sous laquelle des bras en volutes se dessinent. La surface est martelée d'entailles formant un relief régulier. La base inférieure, en pointe, pouvait être fichée dans le sol. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux,pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi constituer des objets de parade ou des armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par rapport à des barres de fer nommées ...


Voir la fiche

180,00

Monnaie primitive / Manille Kota Bikone
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kota

Collection art africain française.
Au XIXe siècle, selon Günther Tessmann, le cuivre, sous la forme de câbles et de tuyaux, était importé par voie maritime au Gabon par les Européens. Il remplaça alors le fer pour la réalisation des bijoux. Les câbles principalement étaient fondus, coulés dans des moules ouverts, afin de fabriquer des parures tels que des anneaux de cou,de bras, de chevilles, et des bagues. Des motifs décoratifs y étaient ensuite gravés. Certaines parures trop pesantes devinrent des monnaies de troc et constituaient la dot. Cette barre de cuivre appelée bikone , est issue d'une région du haut Ogoué dans laquelle sont établis les Mbaamba, une tribu Kota.( Exemplaire similaire dans "The Perfect Form" R. Ballarini, p.224) En Afrique, avant la période coloniale, les ...

Monnaie Kapsiki
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kapsiki

Les paléomonnaies dans l'art africain traditionnel.
Les Kapsiki forment une des ethnies qui composent le groupe Kirdi établi dans l'extrème-nord du Cameroun. Ces "païens" (Kirdi) comme les peuples islamisés les ont nommés, comprennent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo... Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Cette lame fixée à un manche était également utilisée comme monnaie, perdant alors totalement sa fonction d'outil. En Afrique,avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par rapport ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie Epée africaine Chamba
objet vendu
Art africain > Monnaies > Arme Chamba

Ex-collection art africain française.
Deux spirales de part et d'autre d'une pointe forment la poignée de cette arme. La lame qui se poursuit en pointe porte de fins motifs en lignes parallèles et brisées. Patine granuleuse oxydée. Cette pièce est vraisemblablement d'origine Chamba, au Nigéria. Installés depuis le XVIIe siècle sur la rive sud de la Benue au Nigéria, les Chamba ont résisté aux tentatives de conquêtes des Fulani, nomades qui se sont installés en grand nombre au nord du Nigéria. Ils sont connus pour leur célèbre masque-buffle avec ses deux mâchoires plates prolongeant la tête. La statuaire, moins fréquente, se divise en figures de protection (tauwa, sing. tau) qui sont gardées dans une case située à gauche de l'entrée de la concession, et en statues d'ancêtres, ...

Monnaie / Outil de type Chamba
Art africain > Monnaies > Monnaie Chamba

L'art africain est très riche de ces monnaies que l'on retrouvait un peu partout sur le continent.La poignée se divise ici en deux motifs planes spiralés, et se prolonge d'une lame décorée de fines incisions parallèles.
Ces lames de fer noir étaient utilisées comme monnaie d'échange mais aussi pour les offrandes, les dots de mariage et pour les grandes occasions festives et cérémonielles.
"Avant l'époque coloniale, les paiements en Afrique n'ont jamais été effectués au moyen de pièces de monnaie. Les transactions se faisaient au moyen de produits considérés comme précieux, parce que rares, utiles, ou désirables : bétail, pièces de tissu, perles, cauris, sel, noix de kola, et surtout les métaux....Mais c'est surtout le fer qui attirait l'attention. Il est rapidement devenu l'unité ...


Voir la fiche

125,00

Monnaie Matakam Sengese
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Matakam

Ex-collection art tribal française.
Les monnaies primitives africaines empruntent une grande diversité de formes, et celles-ci prennent parfois , dans l'art africain traditionnel, l'allure de sculptures tribales non figuratives particulièrement esthétiques. Cette arme/monnaie en fer noir qui fut également un couteau de jet, le "sengese", dispose d'une lame incurvée évoquant la tête stylisée d'un animal dont la gueule entrouverte forme la pointe du couteau. La lame se prolonge ensuite d'un manche serpentiforme et rectiligne vers la pointe. Les Matakam aussi appelés Mafa sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria. Ils sont connus pour avoir été les premiers en contact avec les colons allemands. Monothéistes, ils ...


Voir la fiche


Vendu à 125,00 Trouver un objet similaire

Monnaie primitive Mumuye
Art africain > Monnaies > Monnaie Mumuye

Collection art tribal mise en vente par Jan Putteneers.
Les monnaies tribales en fer noir dans l'art africain.
Cette monnaie primitive africaine est formée de deux tiges de fer qui ont été torsadées en arc de cercle pour donner l'aspect d'une corde. Ses extrémités se dédoublent en gracieux appendices évasés. Cet objet avait valeur de monnaie durant la période pré-coloniale au Nigéria.( "The Perfect Form" R. Ballarini, p.154)
Patine visiblement ancienne, brun clair tacheté d'ocre jaune.
De tous temps, les peuples ont eu recours au troc pour pouvoir échanger des biens. Puis est apparu le premier système de véritable monnaie, les petits coquillages-porcelaine appelés cauris. Le continent africain est particulièrement riche en monnaies dites "primitives". Ces ...


Voir la fiche

550,00

Monnaie bracelet Kongo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kongo

Collection art africain française.
Certains bijoux faisant partie de la dot avaient valeur de monnaie, tel cet anneau de bras. Ils étaient en outre censés protéger contre divers fléaux. Le métal cuivreux, associé au prestige de la royauté, était plus apprécié que l'or en Afrique centrale et australe. Au XVe siècle les Européens importèrent en outre le métal sous forme de manilles qui devinrent des monnaies d'échange. Belle patine d'usage aux incrustations vert-de-gris. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive Chamba
objet vendu
Art africain > Monnaies > Monnaie Chamba

L'art africain est très riche de ces monnaies que l'on retrouvait un peu partout sur le continent.
Cette pièce particulièrement décorative est dotée d'une lame dont la poignée se divise en volutes. La lame est incisée de fines hachures composant des lignes parallèles et brisées. Ces lames de fer noir étaient utilisées comme monnaie d'échange mais aussi pour les offrandes, les dots de mariage et pour les grandes occasions festives et cérémonielles.
"Avant l'époque coloniale, les paiements en Afrique n'ont jamais été effectués au moyen de pièces de monnaie. Les transactions se faisaient au moyen de produits considérés comme précieux, parce que rares, utiles, ou désirables : bétail, pièces de tissu, perles, cauris, sel, noix de kola, et surtout les métaux....Mais c'est surtout le fer ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive Idoma
Art africain > Objets usuels > Monnaie Idoma

Ex-collection art tribal africain italienne.
Cette monnaie primitive africaine prend la forme d'une lame évasée qui se prolonge d'un manche plat. Sa surface est martelée d'entailles formant un relief régulier. La base inférieure, en pointe, pouvait être fichée dans le sol. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux,pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi constituer des objets de parade ou des armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par rapport à des barres de fer nommées barriferri. ...


Voir la fiche

125,00

Paléomonnaie rituelle Chamba
objet vendu
Art africain > Monnaies > Monnaie Chamba

L'art africain est très riche de ces monnaies que l'on retrouvait un peu partout sur le continent.
Cette pièce particuièrement décorative se divise en deux éléments serpentiformes prolongés d'un pic. Ces lames de fer noir étaient utilisées comme monnaie d'échange mais aussi pour les offrandes, les dots de mariage et pour les grandes occasions festives et cérémonielles.
"Avant l'époque coloniale, les paiements en Afrique n'ont jamais été effectués au moyen de pièces de monnaie. Les transactions se faisaient au moyen de produits considérés comme précieux, parce que rares, utiles, ou désirables : bétail, pièces de tissu, perles, cauris, sel, noix de kola, et surtout les métaux....Mais c'est surtout le fer qui attirait l'attention. Il est rapidement devenu l'unité de mesure par ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive / Parure Nord-Zaïre
objet vendu
Art africain > Monnaies > Monnaie Mumuye

Collection art tribal Jan Putteneers en vente.

Ce torque annelé, parure de prestige dont les extrémités finement martelées de motifs décoratifs s'évasent en aplats, était utilisé au Nord-Zaïre au cours de l'ère pré-coloniale pour les transactions commerciales, parmi de nombreux autres biens, tels que bijoux, armes, cauris, tissus, etc... Un modèle identique ( ill.67 )figure à la page 115 du livre "Objets africains" de Laure Meyer. La dot se composait également de bijoux, colliers, anneaux de bras, de chevilles, ayant valeur de monnaie. Ils étaient en outre censés protéger contre divers fléaux. Le métal cuivreux par exemple, associé au prestige de la royauté, était plus apprécié que l'or en Afrique centrale et australe. Au XVe siècle les Européens importèrent en outre le métal ...

Monnaie Bâton de danse Dadiya Jen nyi
Art africain > Monnaies > Monnaie Dadiya

Ex-collection art africain suisse.
Cette monnaie primitive en fer dont la lame évoque la tête et le bec d'un oiseau dispose d'un manche dont l'extrémité inférieure est enroulée d'une bandelette de métal s'achevant en crochet torsadé. Le sommet est muni d'un petit grelot. Cette arme provient des Dadiya du nord-est du Nigéria, et son usage se métamorphosa au fil du temps en monnaie d'échange. De petits groupes ethniques, tels les Tula, les Dadiya, les Burak et les Jen (ou Dza) forment un peuple de langue adamawa établi dans la région de la Haute Benoué. Les Dadiya ont produit des armes cérémonielles en fer forgé, utilisées par les jeunes initiés au cours des fêtes du kal ( nyansanye )et des faucilles de danse nommées jen'nyi . En Afrique, avant la période coloniale, les paiements ...

Monnaie primitive Kirdi Matakam
Art africain > Objets usuels > Monnaie Matakam

Art africain et armes de jet
Les Matakam aussi appelés Mafa, du groupe nommé Kirdi ou "païens" par les peuples islamisés,sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria. Les Kirdi englobent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo... Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Les Matakam sont connus pour avoir été les premiers en contact avec les colons allemands. Monothéistes, ils croient un "dieu des humains" nommé Jigilé dont l'orthographe peut varier. Néanmoins, ils restent animistes et de ce fait, veillent à s'attirer et conserver la bienveillance des forces de la nature. Les ancêtres étant les médiateurs entre le monde des vivants et Jigilé, les Matakam pratiquent de ce ...


Voir la fiche

120,00

Paléomonnaie Dadiya / Tula Nigéria
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie africaine

Les monnaies dans l'art africain.
Cette dague dont la lame se dédouble dispose d'un pommeau métallique plane se divisant en cinq branches dans sa partie supérieure, prolongées d'une section où le métal vient s'enrouler, puis de deux latérales enserrant la lame. L'extrémité des branches externes s'achève en volutes, tandis que les trois centrales présentent un sommet pointu.De fines incisions parallèles ornent les contours de chacune des lames. Cette arme provient des Dadiya du nord-est du Nigéria, et son usage se métamorphosa au fil du temps en monnaie d'échange. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions s'effectuaient grâce aux cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer ...

Monnaie primitive Kongo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kongo

Ex-collection art africain française.
Pointe de flèche, cette lame était prolongée d'un manche en bois dont elle a pu être séparée afin d'en faire usage comme monnaie. Le fourreau est gainé d'un fil de métal puis s'évase en pointe. Des motifs ornementaux se lisent encore sur la base de la lame qu'un nervure centrale divise. Métal oxydé. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi constituer des objets de parade ou des armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive / Houe Chamba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Chamba

Ex-collection art africain belge.
Les monnaies primitives africaines empruntent une grande diversité de formes, et celles-ci prennent parfois , dans l'art africain traditionnel, l'allure de sculptures tribales non figuratives particulièrement esthétiques. Cette pièce du type houe faisait partie de celles qui étaient utilisées dans les années cinquante au Nigéria afin d'acquérir un esclave ou une épouse. Il fallait en réunir une quarantaine pour un esclave, et elles constituaient à l'époque une partie de la dot pour la plupart des tribus bantoues. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couteau-faucille Fang
objet vendu
Art africain > Monnaies > Couteau-faucille Fang

Ancienne arme de main, cet objet d'art africain figurait parmi les objets de prestige grâce à la figure d'ancêtre du Byeri surmontant le manche de la lame. Evoquant le pouvoir des anciens, elle est sculptée sur le modèle des effigies gardiennes de reliquaire. La morphologie du personnage, tronc cylindrique, membres courts et trapus, mains se rejoignant sur l'abdomen,est analogue à celle de ces pièces Fang du Cameroun et du Gabon, où chaque famille possède un "Byeri", boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Le visage évoque cependant les figures de gorille Bulu, de la famille Fang également. Les boites reliquaires étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue dont l'aspect est ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie Dadiya/Tula Nigéria
objet vendu
Art africain > Monnaies > Monnaie Dadiya/ Tula

Ex-collection art africain française.
Cette épée dont la lame se dédouble dispose d'un pommeau se divisant en cinq branches dans sa partie supérieure, et deux inférieures enserrant la lame. L'extrémité des branches externes s'achève en volutes, tandis que les trois centrales présentent un sommet arrondi. Cette arme provient des Dadiya du nord-est du Nigéria, et son usage se métamorphosa au fil du temps en monnaie d'échange. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive Kirdi
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kirdi

Ex-collection art africain belge.
Le groupe nommé Kirdi ou "païens" par les peuples islamisés,sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria.Les Kirdi englobent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo... Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Cette pièce faisait partie du type de celles utilisées dans les années cinquante au Nigéria afin d'acquérir un esclave ou une épouse. Il fallait en réunir une quarantaine pour un esclave, et elles constituaient à l'époque une partie de la dot pour la plupart des tribus bantoues. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, ...


Voir la fiche

125,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook