La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Ewe

Statuette fétiche Ewe (N° 23181)

Art africain et culte tribal vodun des populations ewe et fon
Cette sculpture représente une femme agenouillée sur une base circulaire, mains placées sous les seins. La physionomie est frustre. L'ensemble est enduit de pigments sombres croûteux. Fissure de dessication.
Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels suivant les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques.


Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria. Selon Hélène Joubert, les cultes rendus aux dieux yoruba, les orisha , et ceux des dieux vodou , vodun , de même que leur structure religieuse, seraient comparables à bien des égards. Bien que l'on dispose de peu d'informations historiques au sujet des Ewe, il semble que leur implantation dans leur localisation actuelle résulte d'invasions et de conflits ayant éclaté dans le courant du XVIIème siècle.  

Regarder la vidéo

280.00 
Possibilité de paiement en 2x (2x 140,0 €)

Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





ProvenanceEx-collection française
EthnieEwe
PaysTogo
MatériauxBois
Hauteur cm19
Largeur5 cm
Poids0,16 Kg
Datation estiméecirca 1960

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Fétiche Songye Statuette kongo NkisiFétiche BwendeFétiche KasongoStatuette Nkisi

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous