La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Poupées africaines:

Nombre de commentaires contemporains prétendent que les poupées et les marionnettes ont été introduites sur le continent africain par les missions Catholiques dans un but didactique. Cependant il est évident que la tradition ancestrale du spectacle marionnettiste existait bien avant l'arrivée des missions. Les marionnettes africaines sont prédominentes dans les spectacles masculins alors que les poupées sont utilisées par les jeunes filles et les femmes.


Poupée Tabwa Mpundu
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Tabwa

Collection art africain suisse.

Les poupées Mpundu sont reconnaissables par leur corps cylindrique surmonté d'une tête dont le visage est, suivant les exemplaires, doté, de peu ou de nombreuses scarifications. Ces poupées sont utilisées par les membres des associations initiatiques féminines. Les Tabwa vénèrent des jumeaux nommés bampundu censés posséder des dons magiques. Patine lustrée brun moyen orangé. Les Luba ont dominé les Tabwa dans la région du long du lac Tanganyika, entre le Zaïre et la Zambie. "Tabwa" ou "être attaché" se réfère vraisemblablement au système d'esclavage pratiqué autrefois par les marchands islamiques.Les Tabwa ont ensuite regagné leur indépendance grâce aux richesses procurées par le commerce de l'ivoire. De même que l'influence des Luba ...


Voir la fiche


Vendu à 120,00 Trouver un objet similaire

Poupée fétiche Tabwa
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Tabwa

Ex-collection art africain allemande.
Utilisée par la société d'initiation féminine, cette figure sculptée tubulaire est dotée d'attributs féminins et d'un ombilic saillant, des scarifications comparables à celles, traditionnelles, des membres de la tribu, et dispose d'une patine couleur miel.

Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de leurs statues nommées mkisi . Animistes, leurs ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fécondité Kwere Zaramo
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Zaramo

Ex-collection art africain italienne.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, elle adoptera l'"enfant". Chez les Zaramo, ce motif sculpté est repris au sommet des cannes, décore des objets rituels et apparaît même sur des poteaux de sépulture. La forme est récurrente, une tête stylisée, coiffée d'une double ou unique  crête  surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic ...

Figurines Yoruba Ibedji
Art africain > Poupées africaines > Couple Ibeji

Collection art africain belge.
Arborant pour seule parure protectrice "abiku" des colliers de perles colorées, ces statuettes-poupées "ere" (statues), évocations de jumeaux, disposent d'une coiffure conique formée de tresses. Une spécificité les distingue, la bouche proéminente en forme de bec symbolisant chez les Yoruba la divination et le monde occulte. Surface lustrée brun foncé. Résidus indigo sur la coiffe.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait ...


Voir la fiche

150,00

Poupée Akua ba Ashanti du Ghana
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashnati

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité. Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au ...


Voir la fiche

150,00

Poupée Namji, Namchi, Dowayo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Namji

Ex-collection art tribal africain française.
Ce n'est qu'assez récemment qu'on été connues les poupées des Namji, peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun. Ces effigies représentent le corps humain en des formes élémentaires stylisées. Cette sculpture d'artisanat présente une tête coiffée d'une chapeau, un long cou s'évasant progressivement vers un buste arrondi, le tout garni d'une multitudes de perles de verre.
Utilisées pour le jeu des petites filles, ces poupées sont surtout utilisées par des femmes stériles dans des rituels de fécondité complexes, la poupée devenant un enfant de substitution, qu'elles traiteront comme tels. La décoration de la poupée reproduit généralement les atours des nouvelles initiées après leur période de réclusion.


Voir la fiche

Vendu

Poupée Ashanti Akua ba du Ghana
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou annelé symbolise aussi la prospérité. Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin ...


Voir la fiche

150,00

Couple d  Ere Ibeji Yoruba Igbomina
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Jumeaux Ibeji

Les ibeji dans l'art africain.

Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet ibeji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relai.
Considéré comme bien plus qu'une représentation physique d'un être cher, l'ibeji influence la vie de la famille, c'est pourquoi cette dernière continue à lui adresser des prières et à lui vouer des cultes et libations.
Ces pièces font partie des objets d'art les plus connus de l'ethnie Yoruba. En effet, l'occurence de gémellité dans cette ethnie est plus forte que partout ...


Voir la fiche

280,00

Statuettes Ere Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupées Ibeji

Collection art africain belge.

Statuettes Ibeji, incarnation de l'enfant disparu dans l'art africain Yoruba. De larges yeux en amande, de profondes scarifications sur les visages, des tresses réunies en un cimier et des physionomies identiques qui illustrent les traditions esthétiques dans l'art africain Yoruba. Solidement campés sur des supports circulaires ces jumeaux arborent des parures de perles et de cauris, et de larges anneaux de métal, ces éléments étant associés au sacré. Patine chocolat, incrustations mates.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau: ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Ces statuettes africaines nommées ibeji sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Akua ba Ashanti Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou annelé symbolise aussi la prospérité. Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Mossi Biga de fertilité
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Mossi

Ex-collection art africain française.
Cette figure anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Le buste tubulaire est doté de seins affaissés, attribut de fécondité et évocation de maternité. La tête anguleuse, stylisée, évoque la coiffure en cimier des jeunes filles, les motifs gravés tracés sur le bois les ornementations tégumentaires. Patine lisse, satinée. La Haute-Volta, le Burkina Faso depuis l'indépendance, est composée des descendants des envahisseurs, cavaliers venus du Ghana au XVe siècle, nommés Nakomse , et des Tengabibisi , descendants des autochtones. Le pouvoir politique est aux mains des Nakomsé,qui affirment leur pouvoir par l'intermédiaire des statues, tandis que ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Poupée Mossi Biga de fertilité
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Mossi

Collection art africain française.
Poupée de fécondité anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Le buste tubulaire, légèrement renflé au niveau de l'abdomen, est doté d'une poitrine. La tête anguleuse, stylisée, évoque la coiffure féminine en cimier,les incisions parallèles les scarifications et les tresses de l'ethnie. Belle patine brun clair abrasée et satinée par le contact. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de ...


Voir la fiche

95,00

Poupée Ashanti Akua  ba
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashanti

Voeux de fécondité dans l'art africain Ashanti.
Cette figure féminine stylisée, appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma), présente des traits propres aux poupées ashanti, généralement dépourvues de jambes : tête plate et circulaire surmontant un buste cylindrique aux bras horizontaux. De fins colliers de perles de couleur contrastent avec la patine sombre particulièrement lustrée. Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la ...


Voir la fiche


Vendu à 150,00 Trouver un objet similaire

Poupée Namji, Namchi, Dowayo
Art africain > Poupées africaines > Poupée Namji

Ex-collection art africain française.
Ce n'est qu'assez récemment qu'on été connues les poupées des Namji, peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun. Ces effigies représentent le corps humain en des formes élémentaires stylisées. Cette sculpture d'artisanat présente une tête coiffée d'une crête, un corps ceint de colliers de perles vives. Utilisées pour le jeu des petites filles, ces poupées sont surtout utilisées par des femmes stériles dans des rituels de fécondité complexes, la poupée devenant un enfant de substitution, qu'elles traiteront comme tels. La décoration de la poupée reproduit généralement les atours des nouvelles initiées après leur période de réclusion.


Voir la fiche

150,00

Poupée Akua ba Ashanti Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou annelé symbolise aussi la prospérité. Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Ashanti Akua ba
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashanti

Voeux de fécondité dans l'art africain Ashanti.
Cette figure féminine stylisée, portant une abrasion d'usage, est appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma). Elle est dotée des caractéristiques traditionnelles : tête plate et circulaire surmontant un étroit buste aux bras horizontaux. De fins colliers de perles en soulignent les volumes. Patine sombre satinée localement abrasée.br> Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche de fécondité Fali
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Fali

Les poupées dans l'art africain.

Il s'agit d'une poupée fali de fiançailles. Trait particulier, le corps est large et est surmonté de deux têtes.
L'ensemble de la pièce est couvert de perles de couleurs et formes variées. Les petits bras sont constitués de cauris tandis que les têtes portent des chevelures en corde.
Ce type de poupée africaine fétiche se transportait comme un enfant, dans le dos de la jeune femme. La statuette est un gage de mariage et l’espoir de fonder une famille. La taille et le poids de la poupée renforcent l'engagement de la mariée.
Les Fali sont un peuple installé au Nord du Cameroun en particulier sur les colines au pied du mont Tinguelin. On en retrouve également au Nigéria et au Tchad.


Voir la fiche

Vendu

Paire de jumeaux Ibeji Yoruba
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiches Yoruba

Ex-collection art africain italienne.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du jumeau, l'ibeji influence la vie de la famille, devenant source de bienfaits envers ses parents, ces derniers continuant à lui adresser des prières et à lui vouer des cultes et libations.
Il s'agit d'une variante des Ere Ibeji pourvus d'un corps cubique dans lequel une ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ere Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ibeji

Ex-collection art africain hollandaise.

Coiffée de tresses réunies en chignons coniques, cette statuette féminine représentée juchée sur un socle circulaire, dispose d'un épais torque métallique, de large anneaux aux poignets. Des résidus croûteux de libation se sont agglomérés sur la surface. Des pigments indigo demeurent sur la coiffe. Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin , le babalawo , les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant. Les statues sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit en prendre soin ; elle les oignent d'huile et les nourrissent régulièrement. Si elle disparait c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus qu'une représentation ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fécondité Mwana Hiti Kwere Zaramo
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > statue Zamaro

Ex-collection art africain britannique.
Taillée dans la pierre, cette poupée traditionnelle africaine adopte une large tête où se développe une double crête sommitale. Le buste cylindrique est dépourvu de bras. Les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief et marqués d'une perle, dont l'usage est fréquent dans la statuaire Zaramo. Patine d'usage. Les Zaramo et les tribus qui les entourent ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, ...

Paire de jumeaux Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Ibedji Yoruba

Ex-collection art africain belge.
Les "abiku", parures à visée protectrice, se déclinent ici chez chacun des personnages sculptés en colliers de perles colorées, chainettes de cauris, et grelot métallique. Ces statuettes-poupées "ere" (statues), évocation de jumeaux, disposent d' une coiffure formée de tresses rassemblées en un cimier sagittal. Surface lustrée satinée.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ...