La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Poupées africaines:

Nombre de commentaires contemporains prétendent que les poupées et les marionnettes ont été introduites sur le continent africain par les missions Catholiques dans un but didactique. Cependant il est évident que la tradition ancestrale du spectacle marionnettiste existait bien avant l'arrivée des missions. Les marionnettes africaines sont prédominentes dans les spectacles masculins alors que les poupées sont utilisées par les jeunes filles et les femmes.


Poupée Ashanti Akua ba Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. La plupart du temps d'apparence stylisée, cet exemplaire reprend une tête plane et circulaire surmontant une morphologie plus naturaliste. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin d'être témoin de son efficacité. Patine noire lustrée localement ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de jumeaux Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuettes Yoruba

Ex-collection art africain française
Ces sculptures de teinte beige doré, incarnant des jumeaux, sont accessoirisées de leurs "abiku" parures protectrices en métal, coquillages et perles. Leurs caractéristiques les relient au style egba. Fissures de dessication.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du jumeau, l'ibeji influence la vie de ...


Voir la fiche

150,00

Poupée de fécondité Kwéré Mwana hiti
Art africain > Poupées africaines > Statuette Kwéré

Art africain de l'Afrique de l'Est
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, Kwéré, Doé, ont conçu des poupées à peine différenciables généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Leur rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, elle adoptera l'"enfant". Chez les Zaramo, ce motif sculpté est repris au sommet des cannes, décore des objets rituels et apparaît même sur des poteaux de sépulture. La forme est récurrente, une tête stylisée, coiffée d'une double ou unique  crête  surmontant un buste tubulaire dépourvu ...

Statue de femme Kwere
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Mwana hiti

Collection art africain belge
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, elle adoptera l'"enfant". Chez les Zaramo, ce motif sculpté est repris au sommet des cannes, décore des objets rituels et apparaît même sur des poteaux de sépulture.
La forme est récurrente, une tête stylisée, coiffée d'une double ou unique crête surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras ...


Voir la fiche


Vendu à 130.00 Trouver un objet similaire

Statuette Ewe Venavi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Ewe

Art africain Ewe.
Evocation du jumeau disparu, cette statuette africaine féminine est dotée d'une patine claire d'usage sur laquelle de faibles résidus colorés subsistent. Base fissurée.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria. Bien que l'on dispose de peu d'informations historiques à leur sujet, il semble que leur implantation dans leur localisation actuelle résulte d'invasions et de conflits ayant éclaté dans le courant du XVIIème siècle. Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un heureux présage. Ces derniers doivent être traités identiquement et équitablement. Par exemple, tous deux ...


Voir la fiche

240,00

Statue fétiche Ewe Fon
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Ewe

Ex-collection art africain anglaise.
Art africain et culte tribal vodun des populations ewe et fon. Affublée de diverses amulettes sous la forme de bijoux, cornes emplies de substances mêlées d'argile rouge, accessoires métalliques, graines séchées, et ceinture en peau de reptile, cette statuette réaliste a été rituellement enduite d'un épais enduit poudreux s'écaillant localement. Les pupilles sont constituées de perles rouges, et l'un des pieds est altéré. Fissures de dessication, sillons. Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et ...

Statuette Yoruba Ibedji
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Yoruba

Ex-collection art africain française.
Colliers de perles et torque constituent les "abiku", parures protectrices de cette " ere" (statues) de jumeau. La coiffure en cimier est ici relevée d'indigo. Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du jumeau, l'ibeji influence la vie de la famille, devenant source de bienfaits envers ses parents, ces derniers ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ibeji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Ibeji Yoruba

Statuettes Ibeji, incarnation de l'enfant disparu dans l' art africain Yoruba.
De larges yeux en amande, des scarifications entaillées sur le visage, des tresses ramassées en cimier illustrent généralement les traditions esthétiques de l'art africain Yoruba. Cette effigie féminine arbore des colliers de perles et de cauris et un torque en bois. Ces parures étaient dotées d'une fonction protectrice. Patine brillante, rehauts indigo.
Dans la langue du peuple Yoruba , ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Ces statuettes africaines nommées ibeji sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper d'elles ; elle peut les laver et les nourrir régulièrement. Si elle ...


Voir la fiche

Vendu

Statue de colon Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Colon Baoule

Collection art africain allemande
Influences occidentales dans l'art africain baoulé .
Communément appelé "colon" mais incarnant parfois cependant un type de "conjoint idéal" selon les critères individuels, cette figure masculine, enduite d'une patine polychrome adoucie, est représentée en tenue occidentale(African Art Western Eyes, Baule", Vogel, p.253 à 257). Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Poupée fétiche Namji Dowayo
Art africain > Poupées africaines > Poupée Namji

Collection art africain française.
Les poupées africaines des Namji ou Dowayo , peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun, sont connues depuis peu. Cette figure stylisée anthropomorphe, établie sur des jambes arquées que les épaules reproduisent, porte un long cou et une tête réduite, coiffée d'une crête. De fins colliers de perles de verre ceinturent le corps et un petit sachet-talisman accompagne les parures.
Patine lustrée, veloutée.
Ces poupées tribales africaines sont sculptées en bois par le forgeron, dans un premier temps pour le jeu des petites filles. Mais ces poupées sont surtout utilisées par des femmes stériles dans des rituels de fécondité complexes, la poupée devenant un enfant de substitution qu'elles traiteront comme tels. Dans ...


Voir la fiche

180,00

Poupée de fécondité Kwere Zaramo
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Zaramo

Collection art africain espagnole.
La silhouette des poupées africaines des Zaramo et Kwéré est récurrente, une forme humaine stylisée, coiffée d'une double ou unique crête surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief. L'usage des perles est en outre fréquent dans l'ornementation de la statuaire Zaramo.
Patine d'usage lustrée. Fendillements.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui ...

Poupée Namchi Dowayo
Art africain > Poupées africaines > Poupée Namji

Poupées de fécondité de l' art africain .
Formant un triangle plat, cette poupée s'élargit progressivement vers la base, s'appuyant sur les blocs géométriques figurant les pieds. Proportionnellement réduite, une tête aux traits sommaires s'agrémente d'une haute coiffure en crête. Incrustations de nombreuses perles de verre colorées.
Patine satinée abrasée.
Ce n'est qu'assez récemment qu'ont été connues les poupées des Namji ou Dowayo , peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun. Ces effigies représentent le corps humain en des formes élémentaires stylisées. Ces poupées tribales africaines sont sculptées en bois par le forgeron, dans un premier temps pour le jeu des petites filles. Mais ces poupées sont surtout utilisées par des femmes stériles ...


Voir la fiche

150,00

Tête Bwende
Art africain > Marionnettes, poupées > Tête Bwende

Collection art africain belge
Cette tête aux allures de marionnette enfantine forme une réduction du fameux niombo , "paquet" anthropomorphe funéraire, de format parfois géant, représentant le défunt chez les Bwende. Le niombo était enterré lors de funérailles au cours des cultes d'ancêtres. Il est constitué d'une ossature en vannerie, emmaillotée de textile, et était conservé dans la maison de chefs.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur ...


Voir la fiche

140,00

Poupée Ashanti Akua  ba
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashanti

Collection art africain française.
Voeux de fécondité dans l' art africain Ashanti.
Cette figure féminine stylisée, appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma), présente des traits propres aux poupées ashanti, généralement dépourvues de jambes : tête plate et circulaire surmontant un buste cylindrique aux bras horizontaux. De fins colliers de perles de couleur contrastent avec la patine sombre.
Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Tumbwe / Tabwa
Art africain > Poupées africaines > Poupée Tumbwe

Art tribal africain des Tabwa, objets de prestige.

Cette figure stylisée dépourvue de membres est dotée d'attributs féminins et d'un nombril saillant, et porte les scarifications traditionnelles. Patine satinée brune.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe , vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de leurs statues nommées mkisi . Animistes, leurs croyances sont ancrées autour des ngulu, esprits de la nature ...


Voir la fiche

240,00

Statuettes Ere Ibeji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Jumeaux Yoruba

Ex-collection art africain britannique.
Ces sculptures de couleur brun doré, incarnant des jumeaux, sont accessoirisées de leurs "abiku" parures protectrices en métal, coquillages et perles. Leurs caractéristiques les relient au style egba. Fissures de dessication. Traces d'indigo.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du jumeau, ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Ashanti Akua ba du Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées africaines Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois ...

Poupée Ashanti Akua ba
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashnati

Voeux de fécondité dans l' art africain Ashanti.
Sculpture stylisée nommée Akua'ba (pluriel Akua'mma) présentant des traits propres aux poupées ashanti qui sont généralement dépourvues de jambes : tête plate et circulaire surmontant un buste cylindrique aux bras horizontaux. De fins colliers de perles de couleur contrastent avec la patine sombre.
Patine noire satinée localement abrasée.
Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres ...


Voir la fiche

180,00

Poupée Ashanti Akua  ba
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Voeux de fécondité dans l' art africain Ashanti.
Cette figure féminine stylisée, appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma), présente des traits propres aux poupées ashanti, généralement dépourvues de jambes : tête plate et circulaire surmontant un buste cylindrique aux bras horizontaux. De fins colliers de perles de couleur contrastent avec la patine acajou lustrée. Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la partie centrale ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Kikuyu, Agikuyu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Kikuyu

Collection art africain française
Le plus souvent erronément attribuée aux Namjis, cette figure sculptée, dépourvue de bras et agrémentée de milliers de perles, provient des Kikuyus ou Agikuyu du sud ouest du Kenya, population qui s'est mêlée autour du mont Kenya, aux habitants originels Gumbas ou agumbas . Ils croient en un dieu créateur qu'ils nomment Ngai qui résiderait sur le mont Kenya, et auquel ils consacrent régulièrement des prières et des offrandes. Plus connus pour leurs boucliers, les Kikuyus font un usage abondant, dans leur sculpture et dans leurs costumes traditionnels, de perles de verre et de cauris, à l'instar de nombreuses tribus d'Afrique de l'Est. Les praticiens ritualistes, mundu mugo , sont craints, et pratiquent des rites curatifs à l'aide de ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée perlée Kikuyu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kikuyu

Ex-collection art africain française
Le plus souvent erronément attribuée aux Namjis, cette figure sculptée, dépourvue de bras et agrémentée de milliers de perles, provient des Kikuyus ou Agikuyu du sud ouest du Kenya, population qui s'est mêlée autour du mont Kenya, aux habitants originels Gumbas ou agumbas . Ils croient en un dieu créateur qu'ils nomment Ngai qui résiderait sur le mont Kenya, et auquel ils consacrent régulièrement des prières et des offrandes. Plus connus pour leurs boucliers, les Kikuyus font un usage abondant, dans leur sculpture et dans leurs costumes traditionnels, de perles de verre et de cauris, à l'instar de nombreuses tribus d'Afrique de l'Est. Les praticiens ritualistes, mundu mugo , sont craints, et pratiquent des rites curatifs à l'aide ...


Voir la fiche

Vendu