Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Poupées:

Nombre de commentaires contemporains prétendent que les poupées et les marionnettes ont été introduites sur le continent africain par les missions Catholiques dans un but didactique. Cependant il est évident que la tradition ancestrale du spectacle marionnettiste existait bien avant l'arrivée des missions. Les marionnettes africaines sont prédominentes dans les spectacles masculins alors que les poupées sont utilisées par les jeunes filles et les femmes.


Poupée Zaramo Mwana hiti
Art africain > Poupées > statue Zamaro

Ex-collection art africain britannique.
Taillée dans la pierre, cette poupée traditionnelle africaine adopte une large tête où se développe une double crête sommitale. Le buste cylindrique est dépourvu de bras. Les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief et marqués d'une perle, dont l'usage est fréquent dans la statuaire Zaramo. Patine d'usage. Les Zaramo et les tribus qui les entourent ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, ...


Voir la fiche

240,00

Couple de statuettes Ere ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines > Statues Ibedji

Ex-collection art africain britannique.
Dotés de nombreuses parures et accessoires protecteurs "abiku", ces statuettes-poupées "ere" (statues), incarnation de jumeaux, disposent d'une coiffure conique formée de tresses, teintée d'indigo. Les enfilades de cauris symbolisent des valeurs de richesse et fécondité. SPatine lustrée acajou.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse dans l'espoir d'une ...

Couple de statuettes Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines > Ibedji Yoruba

Ex-collection art africain espagnole.
Les "abiku", parures à visée protectrice, se déclinent ici en colliers colorés ainsi qu'une chaîne constituée de cauris qui unit les statuettes-poupées "ere" (statues), évocation de jumeaux. Leur coiffure est formée de tresses rassemblées en un chignon conique. Les mains sont placées sur les hanches. Surface lisse et satinée, incrustations sombres résiduelles. Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme ...


Voir la fiche

350,00

Poupée Zaramo Mwana hiti
Art africain > Poupées > Poupée Zaramo

Ex-collection art africain italienne.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, elle adoptera l'"enfant". Chez les Zaramo, ce motif sculpté est repris au sommet des cannes, décore des objets rituels et apparaît même sur des poteaux de sépulture. La forme est récurrente, une tête stylisée, coiffée d'une double ou unique  crête  surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic ...


Voir la fiche

220,00

Poupée Ashanti Akua  ba
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Ashanti

Les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma) constituent avant tout des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur structure. Leur tête circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Cette dernière est portée par un corps aux formes arrondies dont les contours sont agrémentés de colliers de perles de verre. Patine lisse satinée. Ce peuple considère la femme comme arbitre final de toutes les décisions. La fertilité et les enfants sont les thèmes les plus fréquents évoqués dans les sculptures en bois Ashanti. Cette ethnie a bati une société relativement démocratique basée sur la valeur morale de l'individu. Les Ashanti ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Poupée Namchi, Namji
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Namji

Ex-collection art africain française.

Les poupées des Namji ou Dowayo , peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun, ne sont connues que depuis récemment. Ces effigies représentent le corps humain en des formes élémentaires stylisées. Cette sculpture de forme anthropomorphe, que supportent de larges pieds joints, présente une tête circulaire plate où courent des scarifications jugales en oblique, un cou démesuré ceint d'une bandelette de tissu, un buste cylindrique dans lequel l'abdomen évidé en cupule recèle un cauri au niveau de l'ombilic. De petits bras articulés sont composés de perles et de cauris à leurs extrémités. Le buste porte quant à lui des motifs en losanges soulignés de séries de perforations, et du tissu enroulé autour de la zone vitale qu'est ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Fon Ada Ewe protecteur
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Ewe

Ex-collection art africain anglaise.
Art africain et culte tribal vodun des populations ewe et fon. Affublée de diverses amulettes sous la forme de bijoux, cornes emplies de substances mêlées d'argile rouge, accessoires métalliques, graines séchées, et ceinture en peau de reptile, cette statuette réaliste a été rituellement enduite d'un épais enduit poudreux s'écaillant localement. Les pupilles sont constituées de perles rouges, et l'un des pieds est altéré. Fissures de dessication, sillons. Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et ...

Poupées de fertilité Dowayo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statues Namji

Collection art africain belge.
Prisonnières de multiples colliers de perles en pâte de verre leur conférant un aspect ventru, ces figures anthropomorphes couplées dont les têtes hirsutes surgissent, comme hagardes, de cet emmaillotage coloré, disposent de petits membres composés de boucles en perles. Un cauri en amulettes renforce le voeu de fécondité. Objet de dimension modeste, aisément transportable, son rôle supposé actif n'en délaisse pas le caractère esthétique. Socle en bois ou plexiglass en sus.
Ethnie du nord Cameroun composée de montagnards animistes, les Dowayo , " Namji ", " Namchi ", utilisent des figures anthropomorphes , des poupées, dans le cadre de rituels de fécondité. Les femmes portaient sur elles ces poupées offertes par leurs maris dans l'espoir de ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Poupée Akua  Ba Fanti
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Fanti

Ex-collection art africain belge.
L'art Fanti s'est fait connaître surtout pour ses poupées de fécondité qui sont portées par les femmes enceintes, qui ne doivent pas poser les yeux sur un être ou un objet malformé, de peur que leurs enfants ne leur ressemblent. Par contre, en regardant ces poupées, expressions de la beauté idéalisée, elles sont censées favoriser la beauté de leur futurs enfants.


Voir la fiche


Vendu à 620,00 Trouver un objet similaire

Poupée Tabwa Mpundu
Art africain > Poupées > Poupée Tabwa

Ex-collection art africain suisse.

Les poupées Mpundu sont reconnaissables par leur corps cylindrique surmonté d'une tête dont le visage est, suivant les exemplaires, doté, de peu ou de nombreuses scarifications. Ces poupées sont utilisées par les membres des associations initiatiques féminines. Les Tabwa vénèrent des jumeaux nommés bampundu censés posséder des dons magiques. Patine lustrée brun moyen orangé. Les Luba ont dominé les Tabwa dans la région du long du lac Tanganyika, entre le Zaïre et la Zambie. "Tabwa" ou "être attaché" se réfère vraisemblablement au système d'esclavage pratiqué autrefois par les marchands islamiques.Les Tabwa ont ensuite regagné leur indépendance grâce aux richesses procurées par le commerce de l'ivoire. De même que l'influence des Luba ...


Voir la fiche

280,00

Poupée Namchi Dowayo
objet vendu
Art africain > Poupées > Statue Namji

Collection art tribal belge.
Poupées de fécondité de l'art africain Cet exemplaire ancien offre une évocation anthropomorphe stylisée dont les membres en volume rectangulaire disposent de mains et de pieds circulaires sommaires. Des bracelets et colliers de perles de verre soulignent les formes de l'objet emmailloté au préalable de textile. Une tête proportionnellement réduite, aux pupilles rondes exorbitées, surgit de l'ensemble. La coiffure en cimier est percée d'un orifice d'attache. De petits talismans, sous la forme de coquillages, sachets de cuir, fragments de calebasse, sont joints aux parures enjolivant la poupée. Les côtés du visage sont entaillés d'encoches indiquant les scarifications traditionnelles de l'ethnie. Patine d'usage abrasée. Ce n'est qu'assez récemment ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fertilité Fanti Akuaba
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Fanti

L'art africain Fante s'illustre par ses poupées de fécondité que portent les femmes enceintes, qui ne doivent poser les yeux sur un être ou un objet malformé, de crainte de concevoir un tel enfant. Par contre, en regardant ces poupées, expressions de la beauté idéalisée, elles sont censées favoriser la beauté de leur futurs enfants.
Cette statuette dont la tête présente sur les deux faces des gravures géométriques associées aux scarifications en usage dispose d'une patine noire mouchetée satinée. Ces poupées sculptées chez les Fante , population akan des régions côtières du Ghana, ancienne côte de l'Or, forment une version diffférente de celles des Ashanti. Leur fonction est cependant plus ou moins similaire. La tête adopte ici une forme rectangulaire. On retrouve le cou annelé ...

Poupée Ashanti Akua ba
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Ashanti

Ex-collection art africain suisse.

Les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma) constituent avant tout des amulettes utilisées par les femmes Ashanti dans le but de favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur structure. Leur tête circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Cette dernière est portée par un corps stylisé agrémenté de colliers de perles de verre. Patine lisse semi-mate. Les Ashanti forment une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), du groupe des Akans , habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la partie centrale et méridionale du Ghana, elle parle un langage du groupe Twi . Ce ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fécondité Biga Mossi
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Biga

Ex-collection art africain française.

Figure anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Le buste tubulaire, légèrement renflé au niveau de l'abdomen, affiche des seins coniques. La mince tête anguleuse portée par un long cou renvoie à la coiffure féminine en cimier, les incisions parallèles aux scarifications et aux tresses de l'ethnie. Patine lustrée brun foncé localement éclaircie.
L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au ...

Couple de statuettes ibedji Yoruba
Art africain > Poupées > Couple Ibeji

Collection art africain belge.
Arborant pour seule parure protectrice "abiku" des colliers de perles colorées, ces statuettes-poupées "ere" (statues), évocations de jumeaux, disposent d'une coiffure conique formée de tresses. Une spécificité les distingue, la bouche proéminente en forme de bec symbolisant chez les Yoruba la divination et le monde occulte. Surface lustrée brun foncé. Résidus indigo sur la coiffe.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait ...


Voir la fiche

350,00

Paire de jumeaux Ere Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines > Ibedji Yoruba

Ex-collection art africain belge.
Les "abiku", parures à visée protectrice, se déclinent ici chez chacun des personnages sculptés en colliers de perles colorées, chainettes de cauris, et grelot métallique. Ces statuettes-poupées "ere" (statues), évocation de jumeaux, disposent d' une coiffure formée de tresses rassemblées en un cimier sagittal. Surface lustrée satinée.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ...


Voir la fiche

300,00

Statuette Ere Ibedji Yoruba
Art africain > Poupées > Statuette Ibeji

Ex-collection art africain hollandaise.

Coiffée de tresses réunies en chignons coniques, cette statuette féminine représentée juchée sur un socle circulaire, dispose d'un épais torque métallique, de large anneaux aux poignets. Des résidus croûteux de libation se sont agglomérés sur la surface. Des pigments indigo demeurent sur la coiffe. Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin , le babalawo , les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant. Les statues sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit en prendre soin ; elle les oignent d'huile et les nourrissent régulièrement. Si elle disparait c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus qu'une représentation ...


Voir la fiche

290,00

Poupée Akua Ba Ashanti du Ghana
Art africain > Poupées > Poupée Ashanti

Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou annelé symbolise aussi la prospérité. Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin d'être témoin de son efficacité. Patine lisse ...


Voir la fiche

180,00

Poupée Namji Dowayo
Art africain > Poupées > Fétiche Namji

Collection art africain belge.
Symbole, aux yeux des Namji du Cameroun, de la fertilité et de la fécondité , cette effigie féminine stylisée dont les membres en volume rectangulaire disposent de mains et de pieds sommaires mais digités ornés de bracelets de perles. La poupée est dotée d'un buste volumineux disparaissant sous un amas de différents talismans ficelés, corne, cauris, perles de verres rondes et tubulaires, petit sachet de cuir. Une tête proportionnellement réduite, aux pupilles incrustées de perles, affiche un cimier . Patine d'usage abrasée. Ce n'est qu'assez récemment qu'ont été connues les poupées des Namji ou Dowayo , peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun. Ces effigies représentent le corps humain en des formes élémentaires stylisées. Ces poupées ...


Voir la fiche

650,00

Poupée de fertilité Mossi Biga
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Poupée Mossi

Ex-collection art africain française.
Sculpture anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Attribut de fertilité, la poitrine stylisée est mise en valeur sur le buste tubulaire marqué de scarifications linéaires.La tête stylisée évoque les tresses arborées en cimier par les fillettes. Patine brun clair satinée. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de rites intitiatiques. Des figures en bois seront ensuite sculptées, ...

Statuette Ere Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Ibedji

Ex-collection art africain américaine.
Coiffée de tresses réunies en chignons coniques, cette statuette représentée nue sur un socle circulaire, dispose d'un épais torque métallique et de résidus croûteux de libation cristallisés sur la surface. Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin , le babalawo , les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant.
Les statues sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit en prendre soin ; elle les oignent d'huile et les nourrissent régulièrement. Si elle disparait c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus qu'une représentation physique d'un être cher, liés au culte de Shango, les statues ibedji sont censées influencer la vie ...


Voir la fiche

Vendu