La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Poupées africaines:

Nombre de commentaires contemporains prétendent que les poupées et les marionnettes ont été introduites sur le continent africain par les missions Catholiques dans un but didactique. Cependant il est évident que la tradition ancestrale du spectacle marionnettiste existait bien avant l'arrivée des missions. Les marionnettes africaines sont prédominentes dans les spectacles masculins alors que les poupées sont utilisées par les jeunes filles et les femmes.


Poupée Fali Kirdi Ham pilu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Fali

Ex-collection d' art africain française.
Cette poupée africaine de fécondité symbolise les voeux de mariage et l'enfant qui naîtra de cette union. C'est le fiancé qui la réalise et la décore de multiples quolifichets avant de l'offrir à la jeune femme. Une structure en bois surmontée d'une tête est enveloppée de fragments de cuir et drapée de multiples colliers de perles, associées à de petits sachets talismans. Les Kirdi , ou "païens", comme les peuples islamisés les ont nommés, sont établis dans l'extrème-nord du Cameroun, à la frontière du Nigéria.
Ils comprennent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali , Namchi, Bata, Do ayo...  Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage.
Chez les Fali, le culte des ancêtres s'illustre par une grande ...


Voir la fiche

280,00

Statues Yoruba Ibedji
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuettes Yoruba

Collection art africain française
Ces sculptures de teinte beige doré, incarnant des jumeaux, sont accessoirisées de leurs "abiku" parures protectrices en métal, coquillages et perles. Leurs caractéristiques les relient au style egba. Fissures de dessication.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du jumeau, l'ibeji influence la vie de la ...


Voir la fiche

Vendu

Statues de jumeaux Yoruba Ibeji
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Ibedji Yoruba

Collection art africain belge.
Les "abiku", parures à visée protectrice, se déclinent ici en colliers colorés ainsi qu'une chaîne constituée de cauris qui unit les statuettes-poupées "ere" (statues), évocation de jumeaux. Leur coiffure est formée de tresses rassemblées en un chignon conique. Les mains sont placées sur les hanches. Surface lisse et satinée, incrustations sombres résiduelles. Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse ...

Poupée fétiche Namji Dowayo
Art africain > Poupées africaines > Poupée Namji

Collection art africain française.
Les poupées africaines des Namji ou Dowayo , peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun, sont connues depuis peu. Cette figure stylisée anthropomorphe, établie sur des jambes arquées que les épaules reproduisent, porte un long cou et une tête réduite, coiffée d'une crête. De fins colliers de perles de verre ceinturent le corps et un petit sachet-talisman accompagne les parures.
Patine lustrée, veloutée.
Ces poupées tribales africaines sont sculptées en bois par le forgeron, dans un premier temps pour le jeu des petites filles. Mais ces poupées sont surtout utilisées par des femmes stériles dans des rituels de fécondité complexes, la poupée devenant un enfant de substitution qu'elles traiteront comme tels. Dans ...


Voir la fiche

180,00

Statuette Ere Ibeji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Yoruba

Les Ibeji , images de substitution dans l' art africain .
Traditionnellement sculptée dans de l'iroko, dont les racines et les feuilles sont également utilisées dans un but rituel, cette figure " ere" (statue) de jumeau porte des parures en métal. Patine semi-satinée acajou. Fissure de dessication.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fécondité Kirdi Fali Ham pilu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Fali

Ex-collection art africain française.
Cette poupée africaine de fécondité symbolise les voeux de mariage et l'enfant qui naîtra de cette union. C'est le fiancé qui la réalise et la décore de multiples quolifichets, perles, textile, coquillages, cuir et talismans, avant de l'offrir à la jeune femme. Les Kirdi , ou "païens", comme les peuples islamisés les ont nommés, sont établis dans l'extrème-nord du Cameroun, à la frontière du Nigéria. Ils comprennent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali , Namchi, Bata, Do ayo...  Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage.
Chez les Fali, le culte des ancêtres s'illustre par une grande importance accordée aux crânes des défunts, car la pensée et la connaissance y résidaient. L'utilisation de poupées, par les ...

Poupée de fécondité Kwéré Mwana hiti
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Kwéré

Art africain de l'Afrique de l'Est
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, Kwéré, Doé, ont conçu des poupées à peine différenciables généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Leur rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, elle adoptera l'"enfant". Chez les Zaramo, ce motif sculpté est repris au sommet des cannes, décore des objets rituels et apparaît même sur des poteaux de sépulture. La forme est récurrente, une tête stylisée, coiffée d'une double ou unique  crête  surmontant un buste tubulaire dépourvu ...

Statues de jumeaux Yoruba Ibeji
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuettes Ibedji

Collection art africain belge
Les Ibeji , images de substitution dans l'art africain.
Traditionnellement sculptés dans l'iroko, dont les racines et les feuilles sont également utilisées dans un but rituel, ces figures " ere" (statues) de jumeaux se présentent sous la forme de figures de couple. Les pièces sont reliées par des cauris, constituant, au même titre que le métal et les perles, les "abiku", parures protectrices.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. ...

Poupée de fécondité Biga Mossi
Art africain > Poupées africaines > Poupée Mossi

Ex-collection art africain française
Cette figure anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Le buste en colonne porte des seins affaissés, attribut de fécondité et symbole de maternité. La tête stylisée évoque la coiffure féminine en cimier, dotée d'une tresse retombant devant le visage pour les jeunes filles, les motifs parallèles les scarifications.
Patine d'usage lustrée.
La Haute-Volta, le Burkina Faso depuis l'indépendance, est composée des descendants des envahisseurs, cavaliers venus du Ghana au XVe siècle, nommés Nakomse , et des Tengabibisi , descendants des autochtones. Le pouvoir politique est aux mains des Nakomsé,qui affirment leur pouvoir par l'intermédiaire ...


Voir la fiche

190,00

Poupée fétiche Tabwa Mpundu
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Tabwa

Ex-collection art africain belge.
L' art tribal africain des Tabwa, objets de prestige.

Utilisée par la société d'initiation féminine, cette figure humaine dépourvue de membres est dotée de seins et d'un nombril saillant, de scarifications comparables à celles, traditionnelles, des membres de la tribu. Patine brun grisé.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fécondité Kwere Zaramo
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Zaramo

Collection art africain française
La silhouette des poupées africaines des Zaramo et Kwéré est récurrente, une forme humaine stylisée, coiffée d'une double ou unique crête surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief. L'usage des perles est en outre fréquent dans l'ornementation de la statuaire Zaramo.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. ...

Poupée statuette Ashanti Akua ba
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées africaines Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité.
Patine noire, abrasions.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la ...


Voir la fiche

240,00

Poupée Ashanti Akua ba Ghana
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées africaines Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Habituellement stylisées, la tête plane et circulaire demeure une constante. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité.
Patine claire orangée.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin d'être témoin de son efficacité.


Voir la fiche

95,00

Fétiche Fali
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Fali

Art africain du Cameroun.
Cette poupée africaine de fécondité, Ham pilu , symbolise les voeux de mariage et l'enfant qui naîtra de cette union. C'est le fiancé qui la réalise et la décore de multiples quolifichets avant de l'offrir à la jeune femme. Les Kirdi, ou "païens", comme les peuples islamisés les ont nommés, sont établis dans l'extrême-nord du Cameroun, à la frontière du Nigéria.
Ils comprennent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo...  Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage.
Chez les Fali, le culte des ancêtres s'illustre par une grande importance accordée aux crânes des défunts, car la pensée et la connaissance y résidaient.
L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Namji, Namchi, Dowayo
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Namji

Ex-collection art africain française.
Ce n'est qu'assez récemment qu'on été connues les poupées des Namji, peuple de montagnards animistes vivant au nord du Cameroun. Ces effigies représentent le corps humain en des formes élémentaires stylisées. Cette sculpture d'artisanat présente une tête coiffée d'une crête, un corps ceint de colliers de perles vives. Utilisées pour le jeu des petites filles, ces poupées sont surtout utilisées par des femmes stériles dans des rituels de fécondité complexes, la poupée devenant un enfant de substitution, qu'elles traiteront comme tels. La décoration de la poupée reproduit généralement les atours des nouvelles initiées après leur période de réclusion.


Voir la fiche

Vendu

Statue Sukuma
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Sukuma

Ex-collection art africain belge.
Associée aux rites de fécondité ou support des enseignements initiatiques, ce type de figure africaine illustre la sculpture traditionnelle de nombreux groupes de Tanzanie. Dépourvu de bras, offrant un abdomen bombé et une poitrine pleine, le buste porte une large tête encadrée d'oreilles surdimensionnées. En Afrique de l'Est, les statues telles cet exemplaire ont également souvent les yeux incrustés de perles. Belle patine d'usage satinée, incrustations ocrées.
Dans la région méridionale du littoral de la Tanzanie, autour de Dar-es-Salam, un groupe relativement homogène a produit la majeure partie des productions artistiques. Il comprend les Swahili, Kaguru, Doé, Kwéré, Luguru, Zaramo, Kami. La seconde région est formée d'un territoire ...


Voir la fiche

240,00

Poupée Ashanti du Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Akua ba

Ex-collection art africain française.
Les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma )constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur structure. Leur tête circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Cette dernière est portée par un corps cylindrique dont les bras se développent en angle droit. Les jambes sont absentes, le tronc s'intégrant directement à une base légèrement plus large. Patine acajou huilée.
Ce peuple considère la femme comme arbitre final de toutes les décisions. La fertilité et les enfants sont les thèmes les plus fréquents évoqués dans les sculptures en bois Ashanti. ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ere Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Yoruba

Statuettes Ibeji, incarnation de l'enfant disparu dans l' art africain Yoruba.
Dépouillée de ses accessoires rituels, cette figure africaine masculine dénudée, que portent des pieds rectangulaires, s'élève dans une posture rectiligne. Patine semi-satinée brun orangé, incrustations résiduelles, fissures. Dans la langue du peuple Yoruba , ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Ces statuettes africaines nommées ibeji sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper d'elles ; elle peut les laver et les nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Considéré comme bien plus qu'une représentation physique d'un être cher, l'ibedji ...


Voir la fiche

250,00

Statuette Ere Ibeji Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Yoruba

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ayant délaissé ses "abiku", abondantes parures à la fonction apotropaïque constitués généralement de ceintures perlées et colliers, cette figure masculine de jumeau " ere" (statues) se dresse sur d'amples pieds, ses larges pupilles percées nous fixant intensément.
Patine acajou satinée. Résidus granuleux, fendillements.
L’occurrence de gémellité chez les Yoruba est plus fréquente que partout ailleurs en Afrique Noire. Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, ...


Voir la fiche

375,00

Statuette poupée Ashanti Akua ba
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Ashanti

Collection art africain française.
Les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti afin de favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur structure simplifiée. Leur tête circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur du visage. Patine sombre satinée.
Ce peuple considère la femme comme arbitre final de toutes les décisions. La fertilité et les enfants sont les thèmes les plus fréquents évoqués dans les sculptures en bois Ashanti. Cette ethnie a bâti une société relativement démocratique basée sur la valeur morale de l'individu. Les Ashanti fondèrent une monarchie dès le XVIIème siècle. Les identités des ...

Couple de fétiches jumeaux Ewe Venovi
Art africain > Poupées africaines > Poupées Ewe

Collection art africain Anquetil, auteur de l'ouvrage "Les Mains du Monde " aux éditions Solar et "l'Afrique Noire" aux ed. Dessain et Tolra. , homme de théâtre devenu maître tisserand initié chez les Dogon, président des Métiers d'Art français. Version togolaise des Ibejdi des Yorubas, ces figurines de jumeaux sont dotés d'une patine d'usage ocre jaune veloutée.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, constituent le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria. Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou ...