La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Reliquaires:

En Afrique, les reliquaires sont les gardiens des ancêtres ensevelis. Ils peuvent garder des ossements, ou les crânes de dignitaires, chefs, guerriers, décédés et gardés dans des concessions sacrées. Les reliquaires sont aussi des réceptacles souvent des paniers d'osier de forme cylindrique prévus pour la préservation des reliques, celle-ci étant une pratique répandue en Afrique Centrale chez les Kota, les Fang, les Tsogho. Certains reliquaires comme les Ambete sont des statues munies d'un réceptacle placé dans le dos.


Autel Yoruba
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Autel Yoruba

La statuaire Yoruba dans l'art africain

Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la civilisation Ifé et sont toujours à la base de la structure politique des Yoruba. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango, toujours actives, qui vénèrent leurs dieux à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination.

Lorsque les masques ne sont pas portés, ils sont placés sur des autels où ils recoivent des libations et des prières.
Sur une base creuse ornée des visages d'Orunmila dieu de la divination mais aussi peut-être du messager divin Esu, un groupe de personnages est sculpté en ronde-bosse. Une femme enceinte est assise sur une chaise devant un second personnage féminin en position ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statues reliquaires Ambete, Mbete
Art africain > Reliquaires > Reliquaires Ambete

Collection art africain belge.
La variété des reliquaires dans l'art africain des Mbete , Ambete . Les Mbete sont réputés pour leurs statues anthropomorphes participant au culte des ancêtres sur lesquelles un reliquaire a été aménagé. Leur abdomen cylindrique recèle en effet, au dos, une cavité scellée par une porte dans laquelle étaient conservés de petits ossements des ancêtres du lignage. Le visage en losange sous une coiffure crénelée figurant les tresses dispose de pupilles indiquées par des perles. Accolés au buste, les bras sont classiquement repliés en angle droit sur un tronc qui arbore une patine ocre rouge généralement extrait d'une écorce broyées sur laquelle subsiste du kaolin. Les jambes sont dissimulées sous un épais pagne de raphia. Fissures de ...

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Cette sculpture rituelle, plaquée de feuilles de cuivre-laiton selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces, nommés ngulu, ...


Voir la fiche

Vendu

Sculpture Fang du Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Fang

Gardiens de reliquaire dans l'art africain du Gabon
Cette figure masculine incarnant l'esprit des ancêtres était destinée à trôner, fixée au moyen du pédoncule postérieur, sur le panier renfermant les reliques des ancêtres. Le personnage est coiffé d'une coiffure composée de tresses rassemblées en coques. Cette sculpture tribale, conservée par l' esa, le plus vieil homme de la famille, présente une excroissance omblicale symbolisant le lien filial. Différentes restaurations ont été entreprises au moyen de liens d'osier. Patine lisse et brillante. Ancienne cassure au niveau d'un bras. Ce type d'objet était placé dans un coin sombre de la case. Les reliques des ancêtres les plus remarquables étaient conservées dans des boites cylindriques en écorce près de la couche du chef de ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Figure Kota

Ex-collection art africain anglaise.
Coiffé d'un cimier prolongé d'amples coques latérales en aplat, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré et brun rouge. Un fin cloutage et des clous tapissiers font adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises ornementatives. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces, nommés ngulu, faisait office de "gardien" des reliques ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > statue Kota

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection belge
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre du Byeri Fang
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Byeri

Collection art africain française.
Sculpture d'ancêtre féminin, gardant le reliquaire contenant les ossements des défunt, sur lequel elle était fichée par le pédoncule postérieur. Cette statue dispose d' un buste étiré dans lequel l'ombilic tient une place d'importance. Cette protubérance est en relation avec l'orgueil attaché à la filiation. Le regard doté de pupilles en métal appartient à un individu en transes qui serait en médiation avec le monde surnaturel. Patine brun rougeâtre localement relevée de feuilles de métal. Pied érodé. Empreintes de xylophages. Une inquiétante réputation de cannibales a accompagné le peuple Fang , soigneusement étudié par l'ethnologue Louis Perrois. Les rituels et cérémonies liées au culte du Byéri comprenaient en outre la prise d'une drogue ...

Figure de reliquaire Kota Mahongwe
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Statue Kota

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une pupille de ...

Panier reliquaire Songye
Art africain > Reliquaires > Panier reliquaire Songye

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Au centre de la pièce, on retrouve une statuette songye au faciès rappelant les masques Kifwebe. Ce faciès est aussi similaire à celui très géométrique de certains fétiches Nkisi de protection.
La statuette est attachée à une petite vasque en terre cuite elle-même posée parmi une multitude d'offrandes et de libations accompagnant un enchevêtrement de matières et de cordes.

Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants sont souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, recouvertes d'accessoires comme des plumes, de la peau et une corne pleine de charge magique.
Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter ...


Voir la fiche

270,00

Figure de gardien de reliquaire du Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Fang

Ex-collection art tribal anglaise.
Gardiens de reliquaire dans l'art africain du Gabon Cette figure masculine dotée de ses prestigieuses parures cheffales incarne l'esprit des ancêtres . Le personnage est coiffé d'une volumineuse coiffe composée de plumes, boutons et perles. Cette sculpture tribale, conservée par l' esa , le plus vieil homme de la famille, était vraisemblablement destinée à un reliquaire dans lequel étaient conservés les ossements des ancêtres. Très présent, l'élément tubulaire au niveau de l'ombilic symbolise le lien filial. L'éclat de la patine lisse est magnifié par les différentes incrustations métalliques, bijoux et parements, et les colliers de perles colorées.
Patine lisse et brillante, acajou.
Ce type d'objet était placé dans un coin sombre de la ...

Figure de reliquaire Mashango Bumba
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Reliquaire Mashango

Ex-collection art africain monégasque.
Rare sculpture de reliquaire dépourvue du cimier en croissant accompagnant généralement ce type de pièces. Le front du visage ovale s'incline vers l'arrière pour se prolonger d'une coiffure en plusieurs coques. Le cou spectaculaire est également ceint de bandes de cuivre et de laiton martelé. La base de l'objet est endommagée. Parmi le groupe shira-punu, Les Massango , Mashango , Sango, se sont établis sur le massif du Chaillu au Gabon et dans la province de la Ngounié. L'usage des paniers-reliquaires à ossements des défunts, sur lequel trônait des sculptures de ce type, était répandu dans tout le Gabon, ches les Fang, les Kota, mais également les Mitsogho et les Massango , chez lesquels ce culte prend le nom de Bumba . Les sculptures ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Figure Kota

Ex-collection art tribal belge.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin).


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Figure Kota

Ex-collection art africain belge.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin).


Voir la fiche

Vendu

Gardien de reliquaire Bakota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin .
Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les ...

Figure de reliquaire Kota Mahongwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Reliquaire Mahongwe

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive concave surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une ...

Statue reliquaire Mbete, Ambete
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Ambete

Ex-collection art tribal américaine.
Statues d'ancêtres dans l'art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. Cette statue dispose en effet d'une cavité dorsale obturée par un volet. Une résine subsiste dans le coffre. La face plane offre les détails caractéristiques : d'étroites paupières mi-closes figurées par des cauris, abritées sous des sourcils obliques, un nez triangulaire en prolongement du front, une étroite bouche évidée. La coiffure est organisée en tresses rassemblées en coques. Les bras naissant sur la poitrine sont repliés en angle droit. Des jambes musculeuses semi-fléchies, portées par de larges pieds, évoquent une danse rituelle. Patine de kaolin ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une pupille de part et ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Mbulu-Ngulu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kota

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat prolongées de deux pendeloques, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de ...

Statue reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain suisse.
En lieu et place de la figure plaquée de métal veillant traditonnellement sur le panier dans lequel étaient entreposées les reliques des défunts, cette statue en bois polychrome fait office à la fois de reliquaire et de gardien de reliquaire. En effet, une porte, au dos de la figure, obture une cavité dorsale réalisée à cette fin. La tête présente les spécificités des figures Mbulu-Ngulu des Kota Ndasa du Gabon et du Congo, coiffe en aplat et front saillant, rehaussés ici de pastilles métalliques décoratives. La base inférieure évoque à la fois des jambes et le tabouret de prestige kwanga, sur quatre pieds, souvent utilisé au cours des initiations. Des courroies de transport, attachées aux bras et au cou de la sculpture, sont formées d'épaisses ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Statue Kota

Ex-collection art africain belge.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat prolongées de deux pendeloques, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques et punctiformes soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. La base est érodée. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de ...