La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Reliquaires, statues:

En Afrique, les reliquaires sont les gardiens des ancêtres ensevelis. Ils peuvent garder des ossements, ou les crânes de dignitaires, chefs, guerriers, décédés et gardés dans des concessions sacrées. Les reliquaires sont aussi des réceptacles souvent des paniers d'osier de forme cylindrique prévus pour la préservation des reliques, celle-ci étant une pratique répandue en Afrique Centrale chez les Kota, les Fang, les Tsogho. Certains reliquaires comme les Ambete sont des statues munies d'un réceptacle placé dans le dos.


Tête reliquaire Byeri Angokh Fang
Art africain > Reliquaires, statues > Tête Fang

Art tribal africain et rites funéraires
Cette tête Fang dotée de pupilles métalliques, offrant une face concave logée sous un front arrondi et une moue horizontale, était placée sur la boite reliquaire constituant en quelque sorte son buste. Patine brun doré huilée, bois érodé.
Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient ...


Voir la fiche

340,00

Sculpture tricéphale Fang Ntumu du Byeri
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Tête Fang

Collection art africain française.
Sculpture africaine de reliquaire assemblant trois visages dont les pupilles sont incrustées de cuivre. Des prélevements rituels étaient fréquents sur les sculptures de ce type. Le sommet porte des résidus croûteux d'onctions rituelles. Patine d'usage abrasée, érosions, fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 30 cm.
Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient ...

Reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain belge
Cette sculpture africaine rituelle, plaquée de feuilles de métal selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin ...


Voir la fiche

Vendu

Gardien de reliquaire Kota
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Collection art africain belge
Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres, que surmontaient généralement deux reliquaires, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants. Le culte des ancêtres, le Bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux ...


Voir la fiche

280,00

Gardien de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Sculpture Kota

Collection art africain belge
Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres, que surmontaient généralement deux reliquaires, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants. Le culte des ancêtres, le Bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux ...

Gardien de reliquaire Kota Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Collection art africain belge
Sculpture africaine rituelle, plaquée de feuilles de métal selon la tradition kota, formant une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et qui se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Cet exemplaire présente un visage auréolé de sphères métalliques en rappel des pupilles globuleuses. L'asymétrie de l'objet lui confère en outre un caractère quelque peu naïf.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui ...

Statuette reliquaire Ambete
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Reliquaire Ambete

Art tribal du Gabon
Statues d'ancêtres dans l' art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. Cette statuette offre à cet effet une cavité dorsale incrustée de pigments résiduels ocre rose. La morphologie en tonneau, et le visage plat, stylisé, coiffé d'une crête, forment des spécificités de la sculpture ambete. Cet exemplaire porte en outre des accessoires en raphia tressé, nattes, tour de cou et petit pagne.

Patine granuleuse, fissures de dessication.
Les Mbete forment une peuplade du Gabon, à la frontière du Moyen-Congo, voisine des Obamba et des Pounou, dont l'histoire a été marquée par un conflit de longue haleine contre les Teke. Ils ne ...


Voir la fiche

240,00

Reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain belge
Cette sculpture africaine rituelle, plaquée de feuilles de métal selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin et féminin ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Obamba
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Expression sculpturale Obamba dans l' art africain

Effigie d'ancêtre de type Kota Obamba dite mbulu-ngulu. Sous un front proéminent, le visage offre deux yeux-cabochons percés de clous formant les pupilles. Des feuilles de métal, dont les motifs martelés soulignent les contours, recouvrent la sculpture .
Les Mahongwe, Obamba, Shamayé et Sango forment avec les Kota un groupe disposant de rites et société similaires. C'est dans la partie orientale du Gabon qu'ils vivent parmi les forêts. Certains ont franchi la frontière du Congo après avoir remonté les sources de l'Ogooué. Ce type de figure surmontait les paniers dans lequels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu. En la présence ...

Figure de reliquaire Kota Mahongwe
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Le large visage en ogive concave, surmonté d'une petite excroissance tubulaire, offre des yeux en cabochons et une lame pour le nez. Des fils de cuivre appliqués avec régularité alternent avec des zones en relief gravées au repoussé, évoquant pour certains le serpent naja. Cette sculpture est caractéristique des Mahongwe de ...

Reliquaire Kota Mahongwe
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Cette sculpture africaine , " boho-na-bwete ", plaquée de feuilles et de fil de cuivre, est une spécificité Mahongwe de l'extrème nord-est du Gabon, à la frontière du Congo. Coiffé d'une petite excroissance tubulaire, le visage en ogive surmontant un long cou offre des cabochons figurant les yeux encadrant un nez plat. Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres , que surmontaient généralement deux reliquaires de ce type, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était en effet au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota . Il présente de nombreuses analogies avec celui des Fang . En la ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure de reliquaire Mashango Bumba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Reliquaire Mashango

Ex-collection art africain monégasque.
Rare sculpture de reliquaire dépourvue du cimier en croissant accompagnant généralement ce type de pièces. Le front du visage ovale s'incline vers l'arrière pour se prolonger d'une coiffure en plusieurs coques. Le cou spectaculaire est également ceint de bandes de cuivre et de laiton martelé. La base de l'objet est endommagée. Parmi le groupe shira-punu, Les Massango , Mashango , Sango, se sont établis sur le massif du Chaillu au Gabon et dans la province de la Ngounié. L'usage des paniers-reliquaires à ossements des défunts, sur lequel trônait des sculptures de ce type, était répandu dans tout le Gabon, ches les Fang, les Kota, mais également les Mitsogho et les Massango , chez lesquels ce culte prend le nom de Bumba . Les sculptures ...

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Sculpture Kota

Ex-collection art africain française.
Sculpture africaine rituelle, plaquée de feuilles de cuivre selon la tradition kota, formant une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et qui se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Cette version se distingue par ses plans et volumes géométriques.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . ...

Gardien de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Sculpture Kota

Ex-collection art africain française.
Effigie d' ancêtre africain Kota dite mbulu-ngulu, offrant un visage ovale auréolé d'une coiffe plane prolognée de pendeloques. L'ensemble est plaqué de feuilles de métal gravées au repoussé. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de figure surmontait les paniers dans lequels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu.
Erosions du pied.
En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés par les banganga . Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec ...

Gardien de reliquaire Mahongwé
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

La tête en ogive flanquée d'une courte excroissance sommitale porte des cabochons percés d'une pupille de part et d'autre d'une arête figurant le nez. De fines lamelles de cuivre et de laiton alternent sur la surface matifiée par le sable censé réactiver la puissance magique du reliquaire. Pied érodé.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et ...

Boîte en bois Fang
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Boite Fang

Ex-collection art africain française.
Ce contenant dispose d'un couvercle surmonté de trois visages stylisés rappelant les têtes gardiennes de reliquaire du byeri. Trois figures fang aux vertus protectrices, bras fléchis, mains jointes, ornent les parois de la boîte. Les boîtes reliquaires recelant les ossements des ancêtres étant le plus souvent constituées d'écorce, cette sculpture en bois aura également pu faire office de contenant à remèdes ou de boîte vouée à la divination. Les parois internes sont tapissées de résidus d'huile végétale ocre jaune.
Motifs géométriques et lignes parallèles sont gravés sur la surface mate. Fissures de dessication. Restaurations indigènes au moyen d' agrafes métalliques.
Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", ...


Voir la fiche

Vendu

Statue reliquaire Mbete, Ambete
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ambete

Ex-collection art tribal américaine.
Statues d'ancêtres dans l'art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. Cette statue dispose en effet d'une cavité dorsale obturée par un volet. Une résine subsiste dans le coffre. La face plane offre les détails caractéristiques : d'étroites paupières mi-closes figurées par des cauris, abritées sous des sourcils obliques, un nez triangulaire en prolongement du front, une étroite bouche évidée. La coiffure est organisée en tresses rassemblées en coques. Les bras naissant sur la poitrine sont repliés en angle droit. Des jambes musculeuses semi-fléchies, portées par de larges pieds, évoquent une danse rituelle. Patine de kaolin ...

Figure de reliquaire Kota Obamba Mbulu-ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Obamba

Ex-collection art africain française.
Cette figure africaine stylisée d'ancêtre est de type Obamba du Haut-Ogooué. Des feuilles de métal ornent la structure en bois. Les yeux en dômes, au sein d'une face concave évoquant une tête de mort, sont animés de pupilles.
Ce type d'effigie, chez les Kota, avait pour fonction de garder les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, fragments d'ossements placés à cet effet dans des paniers en vannerie ou en écorce.
En la présence exclusive d’initiés du culte du bwete , les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies au cours desquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés.
Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Des sacrifices et des ...

Gardien de reliquaire Kota Obamba
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Statue Obamba

Expression sculpturale Obamba dans l' art africain .

Effigie d'ancêtre de type Kota dite mbulu-ngulu, s'apparentant au type Obamba. Le visage concave, d'où percent les yeux en cabochons, est auréolé d'une coiffe dotée d'ailettes latérales. L'ensemble est plaqué de feuilles de métal gravés au repoussé. La base érodée qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .

Ce type de figure surmontait les paniers dans lesquels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés par les banganga . Afin d'en réactiver la ...

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Sculpture Kota

Ex-collection art africain française.
Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres, que surmontaient généralement deux reliquaires, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants. Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Figure de reliquaire Kota Mbulu ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Effigie Kota

Collection art africain française.
Variante élégante de Mbulu ngulu , plaquée de feuilles de cuivre selon la tradition kota, image stylisée de l'ancêtre, blason également pour le clan, et qui se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles.
Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin ...