Profitez des frais de livraison offerts - liste des pays éligibles
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Reliquaires, statues:

En Afrique, les reliquaires sont les gardiens des ancêtres ensevelis. Ils peuvent garder des ossements, ou les crânes de dignitaires, chefs, guerriers, décédés et gardés dans des concessions sacrées. Les reliquaires sont aussi des réceptacles souvent des paniers d'osier de forme cylindrique prévus pour la préservation des reliques, celle-ci étant une pratique répandue en Afrique Centrale chez les Kota, les Fang, les Tsogho. Certains reliquaires comme les Ambete sont des statues munies d'un réceptacle placé dans le dos.


Gardien de reliquaire Kota Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Obamba

Ex-collection art africain belge
Expression sculpturale Obamba dans l'art africain

Effigie d'ancêtre Kota dite mbulu-ngulu, sa morphologie s'apparente au type Obamba. Un visage concave doté d'un front proéminent est auréolé d'une coiffe en croissants. L'ensemble est plaqué de feuilles de métal gravées au repoussé. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de figure surmontait les paniers dans lequels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu.
Erosions et fissures du pied.
En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et ...

Tête reliquaire Byeri Fang Angokh Nlô
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Tête Fang

Ex-collection art premier française.

Art africain et rites funéraires
Cette sculpture offre la face concave distinctive du style Betsi, avec un regard hypnotique formé de deux têtes de clous tapissier. La coiffure soigneusement nattée se divise pour se réunir ensuite dans la nuque. Une moue caractérise généralement ces figures d'ancêtre, comme c'est le cas pour cet exemplaire. La poignée qui était introduite dans le panier reliquaire est partiellement érodée. Patine brun noir satinée et granuleuse. Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une ...

Tête reliquaire Fang Betsi Angokh Nlô
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Tête Fang

Art africain et rites funéraires
Une ample tête offrant la face concave caractéristique du style Betsi, dotée de pupilles en cabochons, est coiffée de tresses accessoirisées de grelots métalliques. Des restaurations ont été réalisées à l'aide d'une résine et d'agrafes en métal. Patine croûteuse mate.
Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. ...

Gardien de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Expression sculpturale Obamba dans l' art africain

Effigie d'ancêtre Kota de type Obamba, dite mbulu-ngulu, dont la singularité réside dans les excroissances en pastilles auréolant le visage. La sculpture est plaquée de feuilles de métal gravées au repoussé. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de figure surmontait les paniers dans lequels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu.
Fissures de dessication.
En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés par les banganga . Afin d'en réactiver la charge magique, ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure d ancêtre Fang Ntumu du Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang

Ex-collection art africain française.
Coiffé de tresses réunies en trois coques sommitales, les lèvres horizontales formant une large moue, cette figure de reliquaire affiche les caractéristiques du style Ntumu des régions situées entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale. Patine grasse mate, zones érodées. Manques au niveau des pieds. Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers ...

Figure d ancêtre Fang Ntumu du Byeri
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Statue Fang

Ex-collection art africain française.
Une mâchoire prognathe mettant en avant une large moue, des membres trapus et arrondis évoquant la morphologie du nouveau-né, cette sculpture africaine illustre la statuaire de style Ntumu des régions situées entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale. Patine noire brillante, zones érodées.
Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers ...

Gardien de reliquaire Bakota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin .
Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les ...


Voir la fiche

Vendu

Gardien de reliquaire Kota Sangu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Sculpture Kota

Ex-collection art africain française
Cette sculpture rituelle, plaquée de feuilles de métal selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin et féminin à la ...

Figure de reliquaire Kota Ndasa
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Collection art africain belge
Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres, que surmontaient généralement deux sculptures reliquaires, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants. Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Cette sculpture possède une coiffe représentative des Ndasa de la haute vallée de l'Ogooué.
Le visage ...

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Sculpture Kota

Ex-collection art africain française
Cette sculpture rituelle, plaquée de feuilles de cuivre selon la tradition kota/ndasa, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Cette version présente un front bombé sur face concave, et une coiffe à large cimier prolongée de coques latérales. Les yeux sont cloutés.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles.
Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, ...

Figure de reliquaire Kota Mahongwé
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Reliquaire Mahongwe

Collection art africain française.
Cette sculpture africaine , " boho-na-bwete ", décorée de lamelles et de fil de cuivre, est une spécificité MaHongwe de l'extrème nord-est du Gabon, à la frontière du Congo. Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres , que surmontaient généralement deux reliquaires de ce type, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants. Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était en effet au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota . Il présente de nombreuses analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient utilisés. Afin d'en ...

Figure de reliquaire Kota du Bweete
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Cette sculpture stylisée en bois, décorée de feuilles de cuivre selon la tradition kota, évoque l'ancêtre, et forme un blason pour le clan. Elle se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles.
Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin et féminin à ...

Statue d ancêtre de reliquaire Byeri Fang
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang

Les statues africaines Fang au sein de l' art africain lié au culte du Byeri.
Cette sculpture anthropomorphe, destinée à être fichée dans un panier-reliquaire par le pédoncule postérieur, dispose d'un visage concave à la mâchoire prognathe. L'importance du lignage est symbolisée par le tenon ombilical et le sexe. Patine bicolore brilante, fissures et ancienne restauration sur le bassin.
Les boites recélant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient stockées dans un coin sombre de la case, censées détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Des prélèvements étaient aussi effectués sur les figures dans un but ...

Statue reliquaire Bamileke N  Ketuok
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Bamileke

Ex-collection art africain française.
Cette figure sculptée (" N'Kétuok ") incarnant un ancêtre masculin disposant d'une large tête ovoïde et d'une morphologie épaisse et trapue, a été sculptée dans le bois puis couverte d'un enduit argileux désormais craquelé.
Une cavité à usage de reliquaire a été creusée creusée au dos.
Chez les Bamiléké comme dans d'autres groupes ethniques, les objets d'art témoignaient de la place de leur propriétaire dans la société. Ainsi, les matériaux et les formes des objets variaient selon le statut social. Le roi Bamiléké , également appelé fon, garant de la fertilité des sols et de la protection de ses sujets, n'était pas considéré comme mortel. De ce fait, ses funérailles étaient une célébration réjouissante, le fon se retirant ...


Voir la fiche

280,00

Figure de Reliquaire Kota Mbulu-Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Cette sculpture rituelle, plaquée de feuilles de cuivre selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Cette variante se distingue en effet par les sphères soulignant les contours du visage central, élément décoratif peu commun.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . ...

Panier reliquaire Songye Mwakana
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Panier reliquaire Songye

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Au centre de la pièce, on retrouve une statuette songye au faciès rappelant les masques Kifwebe. Ce faciès est aussi similaire à celui très géométrique de certains fétiches Nkisi de protection.
La statuette est attachée à une petite vasque en terre cuite elle-même posée parmi une multitude d'offrandes et de libations accompagnant un enchevêtrement de matières et de cordes. Objet similaire page 37 de "Crosscurrents, Art of the Southeastern Congo" J. Pemberton.

Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants sont souvent utilisées pendant les cérémonies ...

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Figure rituelle, stylisée, incarnant l'ancêtre, blason également pour le clan, cette sculpture se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions. Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces, nommés ngulu, faisait office de ...

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Reliquaire Kota

Ex-collection art tribal africain française.
Cette sculpture rituelle, plaquée de feuilles de cuivre selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles.
Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect ...

Statue reliquaire Mbete, Ambete
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ambete

Ex-collection art tribal américaine.
Statues d'ancêtres dans l'art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. Cette statue dispose en effet d'une cavité dorsale obturée par un volet. Une résine subsiste dans le coffre. La face plane offre les détails caractéristiques : d'étroites paupières mi-closes figurées par des cauris, abritées sous des sourcils obliques, un nez triangulaire en prolongement du front, une étroite bouche évidée. La coiffure est organisée en tresses rassemblées en coques. Les bras naissant sur la poitrine sont repliés en angle droit. Des jambes musculeuses semi-fléchies, portées par de larges pieds, évoquent une danse rituelle. Patine de kaolin ...

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires, statues > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les paniers contenant les reliques d'illustres ancêtres, que surmontaient généralement deux reliquaires, étaient gardés dans des temples du village. L'un deux incarnait le fondateur du lignage, et le second ses descendants. Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules ...


Voir la fiche

Vendu

Gardien de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure Kota

Ex-collection art africain anglaise.
Coiffé d'un cimier prolongé d'amples coques latérales en aplat, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré et brun rouge. Un fin cloutage et des clous tapissiers font adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises ornementatives. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces, nommés ngulu, faisait office de "gardien" des reliques ...


Voir la fiche

Vendu