La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Fétiche Kongo - Art africain



Voir cette image en taille maximale
Art africain > Statues africaines > Fétiche Kongo

Statuette fétiche Kongo (N° 13104)

Ex-collection art africain suisse.
En lieu et place de la charge magique "bilongo" située sur l'abdomen, cette effigie naturaliste Kongo dispose cette fois d'une protubérance ornée d'un motif formant un sexe féminin. La distorsion de la bouche évoquant la douleur, il s'agit sans doute d'une figure médiatrice, protectrice, à usage thérapeutique ou associée à la circoncision. La patine alliant différents tons de bruns a acquis un toucher satiné. Sillons de dessication. Les ingrédients magiques "bilongo" étaient fréquemment dissimulés dans le réceptacle situé sur l'abdomen de la figure qui était par ailleurs scellé par un miroir. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de figures consacrées. La sorcellerie agressive kindoki est le mal absolu qu'il faut combattre. A cette fin, des figures protectrices nkisis sont fabriquées et chargées par les nganga de tous les ingrédients nécessaires pour atteindre ce but. Ce n'est pas la morphologie de la sculpture qui détermine son usage, mais tout ce qui est ajouté au réceptacle construit pour cette destination. Source : "Le geste Kôngo" Ed. Musée Dapper.  

Regarder la vidéo

250,00 € 200,00 ( -20,0 %) 
Possibilité de paiement en 2x (2x 100,0 €)

Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




EthnieKongo
PaysRDC
MatériauxBois
Hauteur34
Largeur9
Poids0,50 Kg
Socle inclusOui

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Figure KotaStatue AmbeteBuste KalungaStatue OvimbunduStatue Fang

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous