La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Ngady mwaash Kuba
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ngady Amwaash Kuba

Les rites d'intronisation et de funérailles dans l'art africain
Plus de vingt types de masques sont utilisés chez les Kuba, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient l'occasion d'exhiber les arts décoratifs et les masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi.
Trois types de masques ont été associés à des danses qui ont lieu dans l'enceinte royale: le premier, appelé Moshambwooy, représente Woot, le fondateur de la Bushoong, le héros de la culture. Le second, connu sous le nom Nady Amwaash (Ngaady Un Mwash), incarne la femme / sœur de Woot, un personnage qui aurait été introduit afin de donner plus d'importance au rôle des femmes. Le troisième masque est appelé Bwoom. En tant que ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Igbo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque cimier Igbo

Ex-collection d'art africain Suisse.
Une tête cornue, suggérant la force et la détermination, est parée de scarifications et de tatouages circulaires.  Fin tatouage partageant le front verticalement et s'achevant à la pointe du nez, pastilles chéloïdes temporales, marques jugales tribales , doubles excroissances latérales . L'alternance de rouge bordeaux et de kaolin blanc accentue en outre le symbolisme guerrier. Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala a engendré des emprunts stylistiques, et de grandes similarités tribales. Les membres de leur société oglinye , glorifiant le courage, utilisent des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque N tomo Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque N'tomo Bambara

Pièce d'art africain d'exception que ce masque ancien lié à la société de circoncision du N'tomo. Devant le motif sommital en peigne orné de cauris, trône une sculpture en ronde-bosse d'une antilope dotée de jolies boucles en perles de verre, liée à la société Ci-Wara, ou Tyi-Wara. L'animal, selon la mythologie bambara, aurait enseigné à l'homme l'agriculture. Le peigne, dont le nombre pair de cornes indique qu'il s'agit d'un masque féminin , évoque quant à lui la fertilité. Sous le front hémisphérique gravé d'une frise s'avance un imposant nez busqué conférant à l'objet un profil aquilin et surplombant une petite bouche aux lèvres arrondies en saillie. La petite taille de la bouche insiste sur la qualité du secret, du silence, et sur le contrôle de la parole. Au dos, afin de dissimuler ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dogon
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dogon

Art africain au Mali
Masque planche au pourtour garni d'un crénelage de triangles évidés , dont le sommet s'évase en deux éléments, cette pièce d'art tribal africain illustre la cosmogonie dogon par les six personnages sculptés en haut-relief qui y figurent. Ces personnages stylisés illustrent les Nommo , êtres mythiques à l'origine de la création. Les frises en zigzag bordées d'horizontales seraient des symboles en relation avec le mouvement de l'eau. Patine naturelle mate et brune, bois érodé, attaques xylophages stoppées.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque d épaules Mumuye
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque d'épaules Mumuye

Les grands masques d'art africain verticaux
Sur une base composée de deux panneaux verticaux parallèles se rejoignant dans leur partie supérieure en un dôme, jaillit un long cou sur lequel figure une proéminence goitreuse. La tête plate au visage concave, au sommet, est affublée d'un cimier sur lequel s'inscrivent des lignes brisées. Des scarifications jugales descendent de part et d'autre du visage. Un fin nez triangulaire surmonte une petite bouche saillante relevée en son centre de pigments blancs. La base est enduite d'une patine lisse rouge brique, contrastant avec la patine brune laissant apparaître le veinage du bois. Fissures de dessication. Ce type de masque se rencontre dans la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations ...


Voir la fiche

Vendu

Masque africain Bambara du Kono
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque africain Bambara du Kono

Ex collection art africain belge.

Le masque du Kono se différencie des masques du Koré par son style très dépouillé.
Bien que cette société n'existe plus, on sait que sa fonction principale était sociale et visait à favoriser la fécondité, la fertilité des terres, et la résolution des conflits d'intérêts.
Ce masque zoomorphe représente la hyène, animal récurrent dans la cosmogonie bambara. Le faciès est stylisé et doté d'un très long museau. Sur ce dernier, on observe des petites scarifications parallèles par groupes de quatre.
On trouve aussi des traces de pigment rouge sur la patine globalement sombre.

On retrouve les Bambara au Mali central et méridional. Ce nom signifie "incroyant" et leur a été donné par l'Islam. Ils appartiennent au grand groupe ...

Masque cimier Eket
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque cimier Eket

Ex collection privée belge d'art africain Guy Cherel.

Les Eket, établis au sud est du Nigéria, sont un sous-groupe de l'ethnie Ibibio réputée pour ses masques expressifs. Il s'agit d'une société patrilinéaire dont les villages sont gouvernés par l'Ekpo Ndem Isong , un groupe d'anciens et chefs des familles élargies. Leurs décisions sont renforcées par les membres de la société Ekpo qui agissent en tant que messagers des Ikan (ancêtres) et qui, au cours de leurs fonctions politiques, sont toujours masqués. Leur cérémonie Ogbom , qui a lieu en milieu d'année tous les huit jours au long de huit semaines, vise à apaiser le dieu de la terre nommé Ala , qui accorde la fertilité et l'abondance des récoltes.
Ces cimiers Ogbom comptent parmi les pièces les plus ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque cimier Bambara

Ex collection privée d'art africain Guy Cherel.

Spectaculaire cimier Bambara monoxyle, construit sur une calotte circulaire ornée de motifs géométriques polychromes. Un cou démesurément long supporte un visage mettant en valeur les organes du sentiment: les traits sont accusés , les yeux globuleux qui semblent fermés produisent une expression de recueillement, le nez est en flêche, caractéristique commune chez les Bambara et Dogon,la bouche s'avance en une moue légère et les oreilles, largement écartées,évoquent l'attention, l'écoute. Le visage quant à lui est paré de tresses latérales,en usage chez les femmes de l'ethnie. L'ensemble est rehaussé de de bandes de laiton et de cuivre martelés, mettant en valeur la coiffure, les traits du visage et la galbe du cou.
 Belle ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Ijo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ijo

Ex collection privée d'art africain Guy Chérel

Les masques ijo figurent des créatures nées de l’imagination ayant généralement un lien avec la vie aquatique.
En effet, Les Ijo vivant principalement de la pêche et de l'agriculture, et leurs petits villages se situant dans des zones marécageuses à l'ouest de la rivière Nun, leur cosmogonie s'est naturellement axée autour de cet environnement.Les références à leur passé guerrier abondent d'autre part dans les reliquaires, les rituels et les célébrations masquées.
Leurs masques et autres productions artistiques sont destinées à honorer les esprits aquatiques, otojo, qu'ils vénèrent et auxquels étaient destinés des sacrifices. Les pêcheurs devaient en effet veiller à ne pas offenser ces esprits faute de quoi ces ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kanaga
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kanaga

Esthétique dogon dans l'art tribal africain : le masque Kanaga des Dogon.
Le Kanaga est l'un des plus important chez les Dogons.
En préliminaire aux funérailles ou lors des levées de deuil, de nombreux exemplaires presque tous identiques, apparaissent sur l'aire de danse, après avoir circulé dans les ruelles du village. En fonction du degré d'initiation, ce masque n'aura pas la même signification lors de sa sortie au cours de la cérémonie de levée de deuil ou lors d'exhibitions plus festives. Il sera l'oiseau Komolo, ou, pour l'initié, le Créateur indiquant du geste le ciel et la terre.br> Les porteurs de ce masque le font basculer vers le sol puis se redressent brusquement dans le but d'établir un lien entre le sol et le ciel.
Dans les rites funéraires, les membres de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dogon Dyodyomini
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dogon Dyodyomini

Ex collection privée française d'art africain.

Ce masque Dogon Dyodyomini présente un porteur de coupe sur le dessus, figure qu'on retrouve très souvent dans la culture Dogon et dans l'art africain en général. En observant la patine de l'objet et sa couleur vive et claire, on peut en déduire qu'elle a été traitée plusieurs fois et pendant une longue période.

Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kuba Bwoom Lwoop Lambwoom
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba Bwoom Lwoop Lambwoom

Ex collection privée belge d'art africain Pascal Roland.

Les masques kuba sont réputés pour leurs riches décorations de cauris et de perles.
Il existe de nombreuses interprétations stylistiques régionales du masque Bwoom mais les caractéristiques les plus marquées du masque sont invariablement son front bombé et le nez large.
Cet exemplaire se singularise par ses formes anthropomorphes.
Plus de vingt types de masques sont utilisés chez les Kuba, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre.
Trois types de masques ont été associés à des danses qui ont lieu dans l'enceinte royale: le premier, appelé Moshambwooy, représente Woot, le fondateur de la Bushoong, le héros de la culture. Le second, connu sous le nom Nady ...

Masque Poniugo Senoufo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Poniugo Senoufo

Ex collection privée italienne d'art africain Recupero.

Les masques Poniugo sont des masques de guerriers. Ils sont associés à la mort et au pouvoir de la société iniatique Poro.
Celui-ci présente la particularité d'être surmonté d'un petit personnage anthropozoomorphe à la large mâchoire dentée que l'on retrouve sur le masque lui-même comme élément caractéristique des Poniugo.
La patine présente de jolis signes de vieillissement. Le masque est en outre doté d'une barbe de raphia.

Les villages senoufo sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo. Chacun possède sa propre association Poro dont les membres gravissent les échelons initiatiques au cours de leur vie. Les membres se rassemblent en un lieu sacré appelé sinzanga situé à proximité ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de masques d épaules Sukwava Wurkum
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Paire de masques d'épaules Sukwava Wurkum

Ex collection privée belge d'art africain J. Putteneers.

Les Wurkum, tout comme les Mumuye, disposent de masques d'épaules appelés Skuwava dotés d'un cou allongé surmonté d'une tête, parfois miniaturisée. Les pièces wurkum sont néanmoins plus expressives que les pièces mumuye.
Ces masques imposants étaient traditionnellement portés au cours de cérémonies de préparation à la guerre mais sont, à l'heure actuelle, liés des rituels de soin et de pluie.
Ces pièces peu courantes proviennent des régions du Nord de la vallée de la Bénoué. La patine est lisse dans les tons café.


Voir la fiche

Faire offre

1950,00

Masque Dogon Sirigé dit à étages
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dogon Sirigé dit à étages

Dans l'art africain, ce masque impressionne par sa hauteur de plusieurs mètres.
Il représente le Ginna, autrement dit la maison de la "grande famille" qui est, le siège du lignage patrilinéaire.
Le masque sirige "long, haut", ou awa danu "masque de bois haut", est comparé communément à une "maison à étage", c'est à dire une maison pourvue d'un étage, à façade compartimentée, telle que seuls peuvent en posséder certains chefs ou hommes opulents.
Il symbolise également le Grand Serpent, yam babala, qui suivit les dogon dans leur migration vers les falaises de bandiagara au XV siècle. Ce masque est composé de deux éléments reliés entre eux par des lanières de cuir.

Masque Mumuye Sukwava
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mumuye Sukwava

Dans l'art africain on retrouve le masque Mumuyé Sukwava dit "d'épaules" surmonté d'une petite tête dont on reconnait les traits typiques des statues Mumuye : un long cou et de grandes oreilles tombantes. Autrefois destinés à des rituels guerriers, ces masques sont désormais utilisés pour l'invocation de la pluie. Les Mumuyé, répartis en petits groupes familiaux, se situent dans une région de plaines sur les rives de la rivière Bénué au Nigéria. Les masques d'épaules ne sont pas exclusifs aux Mumuyé mais sont aussi portés par des ethnies comme les Jukun et les Wajades, historiquement et géographiquement proches.


Voir la fiche

Vendu

Masque Ci Wara Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ci Wara Bambara

Il s'agit d'une grande antilope stylisée (hippotrague) à la patine claire et brute dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ses caractéristiques permettent de l'attribuer au courant stylistique de Ségou. On retrouve en effet le cou arqué doté d'une crinière stylisée en petit crénelage. Les cornes sont très longues et fines. Cette pièce exceptionnelle est encore dotée de la coiffe servant de base pour la fixer sur la tête du danseur. On y retrouve des cauris et du crin de cheval.
Il s'agit d'une version mâle comme en attestent le membre viril ainsi que l'absence de petit sur le dos de l'antilope, caractéristique exclusive des femelles.
Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers accompagnaient les danseurs au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bambara du Kono
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bambara du Kono

Ex collection privée belge d'art africain Emile Robyn.
Cette pièce datant de la fin du XIXème ou début du XXème siècle a été acquise dans les années 1990 auprès de L'Impasse St-Jacques - Pierre Dartevelle (Bruxelles, Belgique).

Le masque du Kono se différencie des masques du Koré par son style très dépouillé. Une patine bois naturel, des surfaces lisses, les traits du visage poussés au minimalisme. Ici aussi c'est la hyène qui inspire le masque même si au contraire du Koré, il n'en est pas l'animal totémique.
Bien que cette société n'existe plus, on sait que sa fonction principale était sociale et visait à favoriser la fécondité, la fertilité des terres, et la résolution des conflits entre membres de la tribu.

C’est le grand-père d’Emile, Abel ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de masques ci wara Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Paire de masques ci wara Bambara

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les masques sont constitués d'une figure zoomorphe principale : une grande antilope stylisée (hippotrague) à la patine claire et brute dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ses caractéristiques en font une version intermédiaire entre le style de Bougouni et le style de Ségou. En effet, la pièce s'étend ici dans l'axe vertical mais est subdivisé en deux étages, les cornes reposant sur la base de l'étage supérieur. Au sommet des cornes sont attachées de petites mèches de poils.
La diversité et la richesse des éléments présents font de cette paire de ci wara des pièces exceptionnelles.
Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers ...

Masque à lame Bwa Nwantantay
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque à lame Bwa Nwantantay

Dans l'art africain, on retrouve de nombreux masques à lame au Burkina Faso. Pour exemple ce masque à lame Bwa Nwantantay. Généralement de couleurs vives, toujours dominées par le blanc, le rouge et le noir. Les formes, motifs et codes couleurs rappellent les masques de l'ethnie Gurunsi, également présente au Burkina Faso.
Celui-ci est doté de plusieurs éléments complexes séparés par des figures anthropomorphes, ce qui n'est pas toujours le cas.
Un génie de la nature, tel est ce masque africain qui danse lors d'initiations, de funérailles, ou autres célébrations festives. Ce masque à lame est répertorié dans l'art du peuple Bwa au Burkina. Tout ce que l'on retrouve sur la lame n'est pas seulement décoratif mais répond à l'expression d'une symbolique particulière. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guéré

Ex collection privée belge d'art africain Edouard Bonhomme.

Très semblable aux masques Bété, ce masque Guéré est très stylisé et dispose d'éléments portés en projection.
Les yeux tubulaires se détachement fortement du visage tout comme la bouche et deux petites cornes. Les oreilles pointues sont couvertes de kaolin. Le front est bombé.

Exhibés au cours de cérémonies funéraires, ces masques "détectives" ont pour vocation de désigner les coupables.

Les Guéré sont une ethnie issue d'une région forestière le long de la frontière Ouest de la Côte d'Ivoire. Ils font partie d'une peuplade plus large du nom de Wé comprenant également l'ethnie Wobé avec laquelle les Guéré ont en commun nombre de coutumes et de croyances.


Voir la fiche

365,00