La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Masque africain, art tribal, art premier primitif:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Mumuye Sukwava
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mumuye Sukwava

Dans l'art africain on retrouve le masque Mumuyé Sukwava dit "d'épaules" surmonté d'une petite tête dont on reconnait les traits typiques des statues Mumuye : un long cou et de grandes oreilles tombantes. Autrefois destinés à des rituels guerriers, ces masques sont désormais utilisés pour l'invocation de la pluie. Les Mumuyé, répartis en petits groupes familiaux, se situent dans une région de plaines sur les rives de la rivière Bénué au Nigéria. Les masques d'épaules ne sont pas exclusifs aux Mumuyé mais sont aussi portés par des ethnies comme les Jukun et les Wajades, historiquement et géographiquement proches.


Voir la fiche

Vendu

Masque Ci Wara Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ci Wara Bambara

Il s'agit d'une grande antilope stylisée (hippotrague) à la patine claire et brute dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ses caractéristiques permettent de l'attribuer au courant stylistique de Ségou. On retrouve en effet le cou arqué doté d'une crinière stylisée en petit crénelage. Les cornes sont très longues et fines. Cette pièce exceptionnelle est encore dotée de la coiffe servant de base pour la fixer sur la tête du danseur. On y retrouve des cauris et du crin de cheval.
Il s'agit d'une version mâle comme en attestent le membre viril ainsi que l'absence de petit sur le dos de l'antilope, caractéristique exclusive des femelles.
Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers accompagnaient les danseurs au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bambara du Kono
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bambara du Kono

Ex collection privée belge d'art africain Emile Robyn.
Cette pièce datant de la fin du XIXème ou début du XXème siècle a été acquise dans les années 1990 auprès de L'Impasse St-Jacques - Pierre Dartevelle (Bruxelles, Belgique).

Le masque du Kono se différencie des masques du Koré par son style très dépouillé. Une patine bois naturel, des surfaces lisses, les traits du visage poussés au minimalisme. Ici aussi c'est la hyène qui inspire le masque même si au contraire du Koré, il n'en est pas l'animal totémique.
Bien que cette société n'existe plus, on sait que sa fonction principale était sociale et visait à favoriser la fécondité, la fertilité des terres, et la résolution des conflits entre membres de la tribu.

C’est le grand-père d’Emile, Abel ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de masques ci wara Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Paire de masques ci wara Bambara

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Les masques sont constitués d'une figure zoomorphe principale : une grande antilope stylisée (hippotrague) à la patine claire et brute dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ses caractéristiques en font une version intermédiaire entre le style de Bougouni et le style de Ségou. En effet, la pièce s'étend ici dans l'axe vertical mais est subdivisé en deux étages, les cornes reposant sur la base de l'étage supérieur. Au sommet des cornes sont attachées de petites mèches de poils.
La diversité et la richesse des éléments présents font de cette paire de ci wara des pièces exceptionnelles.
Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque à lame Bwa Nwantantay
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque à lame Bwa Nwantantay

Dans l'art africain, on retrouve de nombreux masques à lame au Burkina Faso. Pour exemple ce masque à lame Bwa Nwantantay. Généralement de couleurs vives, toujours dominées par le blanc, le rouge et le noir. Les formes, motifs et codes couleurs rappellent les masques de l'ethnie Gurunsi, également présente au Burkina Faso.
Celui-ci est doté de plusieurs éléments complexes séparés par des figures anthropomorphes, ce qui n'est pas toujours le cas.
Un génie de la nature, tel est ce masque africain qui danse lors d'initiations, de funérailles, ou autres célébrations festives. Ce masque à lame est répertorié dans l'art du peuple Bwa au Burkina. Tout ce que l'on retrouve sur la lame n'est pas seulement décoratif mais répond à l'expression d'une symbolique particulière. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guéré

Ex collection privée belge d'art africain Edouard Bonhomme.

Très semblable aux masques Bété, ce masque Guéré est très stylisé et dispose d'éléments portés en projection.
Les yeux tubulaires se détachement fortement du visage tout comme la bouche et deux petites cornes. Les oreilles pointues sont couvertes de kaolin. Le front est bombé.

Exhibés au cours de cérémonies funéraires, ces masques "détectives" ont pour vocation de désigner les coupables.

Les Guéré sont une ethnie issue d'une région forestière le long de la frontière Ouest de la Côte d'Ivoire. Ils font partie d'une peuplade plus large du nom de Wé comprenant également l'ethnie Wobé avec laquelle les Guéré ont en commun nombre de coutumes et de croyances.


Voir la fiche

365,00

Grand masque Mossi Bwa Soleil
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Grand masque Mossi Bwa Soleil

Typique dans l'art africain, il représente le soleil.
Une décoration faite de motifs géométriques.
Ce masque impressionne par ses dimensions, plus d'un mètre de diamètre.
Porté pour célébrer les récoltes mais aussi pour les funérailles de notables.
Ce masque protège le village contre les mauvais esprits, donne la santé au nouveau né et favorise le mariage entre les jeunes.


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Baga serpent A-Mantsho Na Tshol
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Grand masque Baga serpent A-Mantsho Na Tshol

Pièce issue d'une collection privée d'art africain FR.
Ce masque en forme de serpent de 2m17 incarne l'esprit de celui qui possède la maîtrise des médicaments actifs.
Il est une représentation du Boa constrictor. Très belle polychromie avec des motifs géométriques.
Les Baga font partie des premiers noirs à s'être installés dans la région de Conakry en Guinée. Ce sont les immigrants qui les ont repoussé d'une part vers la plaine côtière de la Basse Guinée ou dans les régions forestières. Les Baga sont d'excellents cultivateurs autant que chasseurs. On les retrouve principalement sur la presqu'île du Kaloum au sud région de Conakry ou du côte de Boké au nord. Les Baga sont aussi installés en Sierra Leone.
Pièce vendue soclée.