La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kuba:




Couteau cérémoniel Ikul Kuba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Kuba

Ex-collection art africain belge.
Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La lame est traversée d'une nervure plate, et de fines lignes parallèles forment un motif en ruban, épousant les courbes du couteau. La poignée est en bois, ses gravures décoratives particulièrement raffinées.
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, ...


Voir la fiche

250,00

Coupe royale Kuba Lele
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Coupe Kuba

Collection art africain traditionnel belge.
Parmi les objets de prestige des groupes Kuba, cette coupe céphalomorphe ornée de motifs géométriques est dotée d'une anse. Patine satinée.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des rivières Kasai et Bashilele. Les échanges interculturels entre les Bushoong du territoire Kuba et les Lele ont rendu délicate l'attribution de certains objets, car les deux groupes utilisent la même iconographie, composée de visages aux coiffures élaborées et de ...


Voir la fiche

140,00

Panneau tissé Shoowa Kuba du Kasaï
objet vendu
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Velours Kuba

Ex-collection art africain belge
L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...

Coupe Kuba Bushoong
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Abondance de sculptures décoratives dans l' art africain kuba.
La coupe anthropomorphe symbolise probablement le personnage de Bwoom dans les danses royales masquées. Elle est formée de têtes superposées sur des jambes. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine satinée , abrasions et fissures de dessication.

La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit ...


Voir la fiche

90,00

Statue Ndop Kuba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ndop

Incarnation du roi dans la sculpture d' art africain Kuba. D'origine divine pour ses sujets, le roi est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
Patine noire satinée. Abrasions.
Au cours des derniers jours de la vie du roi, la statue commémorative était placée à son chevet afin qu'elle en capte l'énergie vitale car l'objet lui survivrait. Selon Cornet (1982), ces statues étaient destinées aux veuves du ...


Voir la fiche

290,00

Masque heaume Kuba Kete
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba Kete

Ex-collection art africain suisse.
Les influences Songye, Kete et Kuba se mêlent sur ce masque heaume africain associé aux rites funéraires. Les cornes renvoient aux tresses que portaient les notables dans certaines tribus du Zaïre, dont les Kuba. La bouche en projection, les rayures parallèles obliques, les applications de métal, font partie des particularités des masques Songye Kifwebe ("masques de bois"). Un graphisme constitué de motifs géométriques contrastés, associés à un système codé mnémonique, orne la surface du masque. Des abrasions localisées et des fissures de dessication sont apparentes. Restaurations sur les cornes. Attaques xylophages traitées et éradiquées.
Les Kete, établis entre les Luba et les Songye, se sont mêlés aux Kuba et aux Tschokwe et tirent leur ...


Voir la fiche


Vendu à 180.00 Trouver un objet similaire

Masque heaume Kuba Lele
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lele

Ex-collection art africain belge.
Sculpté dans un bois léger, ce masque africain céphalomorphe est exempt d'incrustations en métal et de motifs colorés largement en usage parmi les Kubas et les groupes voisins. Des résidus granuleux et des pigments blancs sont cependant perceptibles sur la surface veloutée, témoignant de badigeons rituels. Manques et abrasions.
Les Lélé , voisins des Tschokwe et des Pende, vivent à l 'ouest du royaume kuba à la confluence des rivières Kasai et Bashilele et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de la même iconographie, composée de visages aux coiffures élaborées et de motifs décoratifs géométriques. La société Lele dirigée par un roi " nymi ", ...


Voir la fiche

290,00

Chasse-mouche Kuba
objet vendu
Art africain > Chasse mouches, bâtons de pouvoir, sceptre royal > Chasse-mouche Kuba

Ex-collection art africain française.
Les Shoowa se sont établis au sein du royaume kuba dont ils adoptèrent peu à peu certaines traditions. Organisés en une société matrilinéaire, les Shoowa sont avant tout d'habiles tisserands, réputés pour leurs textiles en raphia qu'ils exportent vers les groupes voisins. Mais ils sont aussi potiers et graveurs. Les Kuba et les tribus établies entre les rivières Sankuru et Kasaï, dont les Bushoong et les Dengese également originaires du groupe Mongo, sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Les cérémonies ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe anthropomorphe Ngeende Kuba
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Ngeende

Ex-collection art africain allemande.
Différentes formes de coupe à vin de palme, dont l'ornemention cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires, furent sculptés pour les dignitaires des groupes kuba. Le vin était extrait deux fois par jour de palmiers raphia plantés pour cet usage, et vendu à la coupe. Patine brun noir lustrée.
Parmi les clans kuba , les Ngeende ont produit une abondance de sculptures de prestige, parfois destinées aux groupes voisins. Selon la tradition, les Ngeende qui descendraient de l'ancêtre mythique Woot, sont venus du nord de la rivière Sankuru. Après avoir été vaincus par un roi bushoong, ils intégrèrent le royaume kuba au XVIe siècle. Ils ont produit un grand nombre de masques associés à l'histoire de l'ancêtre mythique ...

Masque heaume Kuba Kete
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

"Le peuple de l'éclair" et l'art tribal africain
Malgré la présence de critères rappelant les grands masque royaux Kuba, ce masque africain est doté de cornes qui permettrait de l'identifier comme une variante des masques Ngulungu (antilope). Il apparaissait à l'occasion de la fin des rites d'initiation masculine, afin de célébrer le retour des jeunes au sein de la communauté. Des motifs linéaires polychromes percent sous une patine noirâtre, le masque ayant été visiblement repeint pour un nouveau rituel. Un galon brodé de cauris borde la base de l'objet. Patine mate, surface irrégulière. Manque sur l'extrémité d'une corne. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Groupe le plus prolifique d'art africain du Kasaï ...


Voir la fiche


Vendu à 180.00 Trouver un objet similaire

Etoffe Kuba Ntcak Nsueha Bushoong
objet vendu
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Etoffe Kuba

Ex-collection art africain française
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés renvoient aux scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Ndop Kuba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kuba

Incarnation du roi dans la sculpture d' art africain Kuba. D'origine divine pour ses sujets, le roi est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. Cette statue considérée comme magique était sculptée dans un bois résistant aux termites. Des symboles ibol associés à son règne, permettent généralement de l'identifier. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
Patine brun clair grisé, localement abrasée.br> Au cours des derniers jours de la vie du roi, la ...


Voir la fiche

150,00

Panneau tissé Shoowa Kuba du Kasaï
objet vendu
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Velours Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Masque Kuba Ngeende Isheen Imalu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain Kuba de guerrier, n'appartenant pas aux masques royaux, nommé Ishyeen imaalu  et également Pwoom itok , appartenait à la société babende.
Il dispose de pupilles coniques exorbitées mises en valeur par les cornes qui renvoient aux coiffures de guerriers. Les motifs polychromes alternent sur la surface satinée.
Légers éclats de la patine.
Les esprits de la nature, les ngesh , étaient censés s'incarner dans les masques Kuba au cours des danses. Les empreintes de pas des danseurs étaient ensuite effacées afin de ne pas "blesser" les femmes s'aventurant sur la zone de danse. Le masque ci-contre apparaissait au cours des cérémonies d'initiation, parfois aux funérailles de notables. Le royaume Kuba fut ...


Voir la fiche

380,00

Boîte tressée Kuba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Panier Kuba

Boite circulaire réalisée en vannerie, disposant d'un couvercle qui s’emboîte. Le tressage dense, élaboré, reprend certains motifs géométriques empruntés aux scarifications, également visibles sur les textiles en raphia shoowa. Manque sur la bordure interne du couvercle.

Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues.
La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
.
Source : Kuba, ed. 5continents, Binkley et ...


Voir la fiche

150,00

Figure féminine Kuba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Kuba

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Figure africaine sculptée qui serait associée aux rites initiatiques masculins. La femme agenouillée porte des incisions géométriques figurant les scarifications traditionnelles du groupe. Le visage détaillé, habilement modelé, est caractéristique des productions kuba. Patine noire huilée.
La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces ...


Voir la fiche

180,00

Figure féminine Shoowa Bushoong
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Shoowa

Ex-collection art africain italienne.
Cette statuette shoowa figure, dans un style naturaliste, une femme agenouillée, maintenant un récipient. Une œuvre tout en délicatesse mariant des proportions symétriques et harmonieuses. Patine lisse, lustrée, brun noir.
Les Shoowa se sont établis au sein du royaume kuba dont ils adoptèrent peu à peu certaines traditions. Organisés en une société matrilinéaire, les Shoowa sont avant tout d'habiles tisserands, réputés pour leurs textiles en raphia qu'ils exportent vers les groupes voisins. Mais ils sont aussi potiers et graveurs.
Les Kuba et les tribus établies entre les rivières Sankuru et Kasaï, dont les Bushoong et les Dengese également originaires du groupe Mongo, sont réputés pour le raffinement des objets de prestige ...


Voir la fiche

240,00

Coiffe Laket Kuba
Art africain > Coiffes et chapeaux, parures de têtes > Coiffe Kuba

Ex-collection art africain belge
Ce type de parure de tête est porté à certaines occasions par les notables kuba afin de mettre en avant leur richesse et leur prestige. Une confection particulièrement soignée caractérise ici cette parure de tête.
Une calotte tressée en fibres naturelles est tendue de textile, lequel est entièrement garni de cauris, appliqués harmonieusement, créant un réseau dense et régulier s'achevant en bouquet au sommet. Ces coquillages, monnaie de troc à l'origine importée de l'Océan Indien par les marchands Haoussa, constituent un symbole de fécondité et d'abondance.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des ...


Voir la fiche

180,00

Panneau tissé Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Velours Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Masque heaume Kuba/ Ngeende Bwoom
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

Les arts premiers africains chez "le peuple de l'éclair".
Le volumineux masque africain royal Bwoom, nommé également Bongo chez les Ngeende, représente le pygmée, l'homme du peuple surnommé Twa. Censé être aveugle, un ruban perlé masque son regard. De la peau animale et une toile de raphia sont tendues sur le sommet de la tête, évidé. Selon Joseph Cornet, ce masque aurait été introduit lors du règne d'un roi kuba, le nyim, devenu fou après avoir fait assassiner la progéniture de son prédécesseur. Patine mate abrasée.
Le royaume Kuba a été fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient ...


Voir la fiche

490,00