La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kuba:




Coupe anthropomorphe Kuba Bushoong
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, Bushoong et Dengese par exemple, cette étonnante coupe à vin de palme, remarquablement réalisée, figure une tête établie sur des jambes galbées. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba présentant une coiffure évasée derrière des tempes rasées. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des ...


Voir la fiche

240,00

Masque Ngady mwaash Kuba
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Les rites d'intronisation et de funérailles dans l'art africain
Plus de vingt types de masques sont utilisés chez les Kuba, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient l'occasion d'exhiber les arts décoratifs et les masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi.
Trois types de masques ont été associés à des danses qui ont lieu dans l'enceinte royale: le premier, appelé Moshambwooy, représente Woot, le fondateur de la Bushoong, le héros de la culture. Le second, connu sous le nom Nady Amwaash (Ngaady Un Mwash), incarne la femme / sœur de Woot, un personnage qui aurait été introduit afin de donner plus d'importance au rôle des femmes. Le troisième masque est appelé Bwoom. En tant que ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Kuba céphalomorphe  Bushoong
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Art africain Kuba.

Les Kuba et les tribus établies entre les rivières Sankuru et Kasaï, dont les Bushoong et les Dengese également originaires du groupe Mongo, sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets d'apparat anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des rivières Kasai et Bashilele. Les échanges interculturels entre les Bushoong du territoire Kuba et les Lele ont rendu délicate l'attribution de certains objets, car les deux groupes utilisent la même iconographie, composée de visages aux coiffures élaborées et de motifs décoratifs géométriques. Les ...

Coupe Kuba Leele à vin de palme
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, notamment Bushoong et Lele ou Leele, ce type de coupe à vin de palme céphalomorphe. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba présentant une coiffure évasée derrière des tempes rasées. Des motifs gravés complètent l'ornementation . Patine brune satinée. Manque sur le contour inférieur. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe ...

Masque Kuba/Bushoong Nibita
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bushoong

Ex-collection art africain allemande.
Pourvu de deux épaisses cornes, ce masque Bushoong, sous-groupe Kuba, arbore des paupières mi-closes, un nez triangulaire souligné d'une nervure en relief, et une bouche dentée protubérante. Des motifs losangiques agrémentent le visage. La découpe du crâne illustre également les coiffures kuba partiellement rasées sur les tempes.  Une spécificité : les motifs en reliefs figurant des cornes, bordant les traits du visage. Ce masque est associé aux cérémonies d' initiations.  Patine bicolore.  Hauteur sur socle : 54 cm.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Dans le sud du pays kuba, à la confluence des ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Velours Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Double appui-tête Kuba
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Kuba

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Au sein de la sculpture figurative des Kuba, les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, Bushoong et Dengese, sont toujours décorés de motifs gravés, lignes parallèles, entrecroisées, et damiers. Les même motifs géométriques ornent cependant les objets à usage individuel, tel cet appui-tête. Patine sombre satinée. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles ...


Voir la fiche

180,00

Panneau velours Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...

Sifflet Kuba
Art africain > Objets usuels > Sifflet Kuba

Ex-collection art africain belge.
Au sein de la sculpture figurative des Kuba, les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, Bushoong et Dengese, sont toujours décorés de motifs gravés, lignes parallèles, entrecroisées, et damiers. Les même motifs géométriques ornent cependant les objets à usage individuel, tel ce sifflet dont l'embout rappelle les coupes dont le groupe fait usage. Le manche se prolonge d'une extrémité conique artistiquement cannelée. Jolie patine sombre satinée, localement abrasée. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont ...


Voir la fiche

280,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

110,00

Velours Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
Art africain > Textile > Pagne Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

280,00

Coupe céphalomorphe Kuba Lele
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige, cette coupe à vin de palme dont les anses sont formées des tresses de la coiffure de l'effigie sculptée dispose également d'une poignée postérieure anthropomorphe. La base évasée de l'objet est formée du cou. Le visage sculpté présente des similarités avec les traits de grands masques royaux Kuba. Des gravures en damier et en losanges complètent l'ornementation . Patine mate abrasée. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des ...

Coupe anthropomorphe Kuba Lele
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba, ce type de coupe à vin de palme dotée d'une poignée est établie sur une base figurant des jambes. La sculpture présente la coiffure en forme de cornes de bélier de part et d'autre du visage, ce qui fait également référence au fait que seuls le nyim (roi) et son entourage pouvaient posséder des moutons. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des ...

Couteau de paix Ikula kuba
Art africain > Objets usuels > Couteau Kuba

Collection art africain belge.
Accessoire masculin, le couteau Ikula (couteau de paix) n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La poignée est en métal, la lame partagée d'une nervure en relief est striée de rainures parallèles mettant en valeur le galbe de l'objet. La poignée en bois est artistiquement ornée des motifs traditionnels ethniques que l'usage a abrasé.br Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong, ...


Voir la fiche

250,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle ...


Voir la fiche

110,00 € 55,00 ( -50,0 %)

Couteau Kuba Ikul
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Ikul

Collection art africain belge.
Attribut masculin, le couteau Ikula (couteau de paix) n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La lame est ajourée de motifs géométriques rappelant les damiers polychromes orant les masques de l'ethnie. La poignée est en bois, ses gravures décoratives sont abrasées, conférant une élégante patine grisée. Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, ...


Voir la fiche


Vendu à 280,00 Trouver un objet similaire

Panneau tissé Kuba Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...


Voir la fiche

120,00 € 60,00 ( -50,0 %)