La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Kuba:




Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal belge.
L'art africain et le tissage Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage du velours. Il ...


Voir la fiche

Vendu

Corne à boire Kuba Pady anyet
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection  art tribal française.
Coupes de prestige dans l'art africain kuba Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues.
Portant différents motifs sculptés en reliefs et de visages creusés dans la surface du bois, cette coupe à boire du vin de palme était destinée aux guerriers kuba. Le cordon permettait de les fixer à la taille. Le vin était extrait deux fois par jour de palmiers raphia plantés pour cet usage, et vendu à la coupe. Différentes formes de coupes furent sculptées, souvent dans des cornes de ...


Voir la fiche

250,00

Velours du Kasaï Kuba Shoowa
objet vendu
Art africain > Textile > Tissu Kuba

Collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume Lele / Ngeendé
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Kuba

Ex-collection art africain française.
Partageant avec le masque africain sophistiqué Moshambwooy des Kuba une même volumineuse garniture de toile sur laquelle ont été fixés des cauris et des milliers de perles, ce masque offre un visage plat en bois au regard mi-clos dont les fentes palpébrales ont été évidées. Ce type de masque intervenait lors des cérémonies annuelles de fondation. La couleurs blanche renvoie au deuil, tandis que le bleu est associé à la royauté. Les Lélé, voisins des Tschokwe et des Pende, vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues. Leur société dirigée par un roi " nymi ", comprend trois classes, celle des Tundu ou ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Kuba Mulwalwa / Binji
Art africain > Masque Africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal allemande.
Les arts africains chez "le peuple de l'éclair".
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles demeuraient l'occasion de faire étalage des arts décoratifs et des masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi. br />La masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité.Un ...


Voir la fiche

490,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kuba/ Biombo
Art africain > Masque Africain > Masque Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Dans le sud du pays kuba, à la confluence des rivières Kasaï et Lulua, vivent les Biombo , dont les cérémonies traditionnelles masquées comportent des similarités avec celles de leurs voisins. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles demeuraient l'occasion de faire étalage des arts décoratifs et des masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi. La plupart de ces masques incarnent des esprits de la nature, garants ...


Voir la fiche

250,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba. Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Pende
Art africain > Masque Africain > Masque Pende

Ex-collection art africain française.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... Les masques d'initiation et ceux de pouvoir , les minganji,représentent quant à eux les ancêtres et se produisent successivement au cours des mêmes cérémonies , fêtes agricoles, rituels d'initiation et de circoncision mukanda ,intronisation du chef. ...


Voir la fiche

280,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage du velours. Il ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

120,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

120,00

Masque Kuba Bwoom
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal française.
Les arts premiers africains chez "le peuple de l'éclair". Logé sous un ample front sphérique le regard composé de deux incisions verticales est relevé d'ocre rouge, contrastant avec la saillie angulaire des pommettes. La bouche s'inscrit loin du nez, au-dessus d'une large mentonnière perforée évoquant un collier de barbe. Fissures et manques. Patine brun foncé incrustée d'ocre. Restauration indigène à l'aide d'osier.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Shoowa

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

80,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Textile Kuba

Collection art africain belge.
Belle densité pour ce large panneau offrant les motifs liés aux scarifications corporelles en usage au Congo. Ocres jaunes, ocres bruns, et noir se marient dans une polychromie neutre. Excellent état de conservation. Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Tissu Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

120,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook