A l'occasion du salon BRAFA 2020 moins 20% sur tout le catalogue hors dépôt-vente jusqu'au 2 février inclus
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Kuba:




Velours Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

120,00 € 96,00 ( -20,0 %)

Masque Kete Kuba Nyita, Ngita
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Les influences Songye, Kete et Kuba se mêlent sur ce masque heaume africain associé aux rites funéraires. Les cornes renvoient aux tresses que portaient les notables dans certaines tribus du Zaïre, dont les Kuba. La bouche en projection, les rayures parallèles obliques, les applications de métal, font partie des particularités des masques Songye Kifwebe ("masques de bois"). Un graphisme constitué de motifs géométriques contrastés, associés à un système codé mnémonique, orne la surface du masque. Des abrasions localisées et des fissures de dessication sont apparentes. Restaurations sur les cornes. Attaques xylophages traitées et éradiquées.
Les Kete, établis entre les Luba et les Songye, se sont mêlés aux Kuba et aux Tschokwe et tirent leur ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain française.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba. Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kuba Mulwalwa Binji
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal espagnole.
Les arts africains chez "le peuple de l'éclair". Le masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité. Un exemplaire du même type figure au Musée d'Ethnologie de Berlin. Un front saillant abritant des pupilles exorbitées, coniques, forme la spécificité de ce masque tribal. Ces derniers évoquent ceux d'un caméléon et le pouvoir des ngesh . Un orifice figure la bouche, et l'ensemble est couronné d'un volume associé à un récipient de vin de palme à l'envers. Symbole d'ébriété, il met en garde contre le potentiel danger de s'en approcher . Des perforations ont été réalisées sur les pourtours de la pièce ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Masque heaume Kuba / Kété
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

"Le peuple de l'éclair" et l'art tribal africain
Malgré la présence de critères rappelant les grands masque royaux Kuba, ce masque africain est doté de cornes qui permettrait de l'identifier comme une variante des masques Ngulungu (antilope). Il apparaissait à l'occasion de la fin des rites d'initiation masculine, afin de célébrer le retour des jeunes au sein de la communauté. Des motifs linéaires polychromes percent sous une patine noirâtre, le masque ayant été visiblement repeint pour un nouveau rituel. Un galon brodé de cauris borde la base de l'objet. Patine mate, surface irrégulière. Manque sur l'extrémité d'une corne. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Groupe le plus prolifique d'art africain du Kasaï ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain française.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00 € 96,00 ( -20,0 %)

Coupe figurative Kuba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Cette coupe céphalomorphe est formée d'un visage scarifié évoquant les scarifications corporelles traditionnelles. Un bras prolongé d'une main en compose l'anse. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Patine brun moyen particulièrement satinée. La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Celui-ci était considéré ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Ncak nsueha Bushoong
promo art africain
Art africain > Textile > Pagne Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art tribal africain française.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Etoffe Ncak nsueha Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Pagne Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Kuba
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art tribal belge.
Abondance de sculptures décoratives dans l'art africain kuba Supportée par une anse et deux figures cariatidiques féminines établies sur une base circulaire, la coupe est gravée de motifs décoratifs géométriques empruntées aux scarifications, également repris sur les textiles en raphia shoowa. La frise imbolo , composée de lignes entrelacées, garnit les bords de la coupe. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine mate abrasée.
La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie ...


Voir la fiche

490,00 € 392,00 ( -20,0 %)

Etoffe Nshak, Ncak, Nsueha Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

Vendu

Grand masque Kuba Mulwalwa / Binji
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal allemande.
Les arts africains chez "le peuple de l'éclair".
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles demeuraient l'occasion de faire étalage des arts décoratifs et des masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi. br />La masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité.Un ...

Etoffe Ncak, Nshak, Kuba Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...