La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kuba:




Coupe royale Kuba Lele
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Coupe Kuba

Collection art africain traditionnel belge.
Parmi les objets de prestige des groupes Kuba, cette coupe céphalomorphe ornée de motifs géométriques est dotée d'une anse. Patine satinée.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des rivières Kasai et Bashilele. Les échanges interculturels entre les Bushoong du territoire Kuba et les Lele ont rendu délicate l'attribution de certains objets, car les deux groupes utilisent la même iconographie, composée de visages aux coiffures élaborées et de ...


Voir la fiche

100,00

Coupe Kuba Bushoong
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Collection art africain belge
Abondance de sculptures décoratives dans l' art africain kuba.
La coupe anthropomorphe symbolise probablement le personnage de Bwoom dans les danses royales masquées. Elle est formée de têtes superposées sur des jambes. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine satinée , abrasions et fissures de dessication.

La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la ...


Voir la fiche

Vendu

 Couteau Ikul - Kuba - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Kuba

Art africain et travail du fer chez les Kuba
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, etc...Chacune d'elle a produit une variété de sculptures, statues, objets de prestige, masques,fréquemment ornés de motifs géométriques. Les Kuba, dont le nom signifie " éclair " produisaient également des outils et des armes africaines, dont les couteaux de jet, qui sont par la suite devenus des valeurs de transaction, et de lourdes épées de guerre, Ilwoon . Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de son statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, ...

Chasse-mouche Kuba
objet vendu
Art africain > Chasse mouches, bâtons de pouvoir, sceptre royal > Chasse-mouche Kuba

Ex-collection art africain française.
Les Shoowa se sont établis au sein du royaume kuba dont ils adoptèrent peu à peu certaines traditions. Organisés en une société matrilinéaire, les Shoowa sont avant tout d'habiles tisserands, réputés pour leurs textiles en raphia qu'ils exportent vers les groupes voisins. Mais ils sont aussi potiers et graveurs. Les Kuba et les tribus établies entre les rivières Sankuru et Kasaï, dont les Bushoong et les Dengese également originaires du groupe Mongo, sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Il constitue le groupe le plus prolifique du Kasaï occidental. Les cérémonies ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe royale Kuba
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Sculptures de prestige dans l' art africain kuba.
Cette coupe anthropomorphe renvoie à un ancêtre féminin. Dans les groupes kuba, une large diversité de ces objets sculptés à motif figuratif sont destinés à mettre en valeur le prestige de leur détenteur. Le personnage dont la tête est évidée adopte ici des proportions tassées.
Patine satinée.


La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance ...


Voir la fiche


Vendu à 240,00 € 190,00 ( -20,8 %) Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Epingle Kuba
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Epingle Kuba

Collection art africain française
Dans l' art africain, tout objet usuel peut devenir un support artistique.
Patine brune pour cette épingle à cheveux Kuba , surmontée d'un visage aux traits finement sculptés. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Particulièrement organisée et hiérarchisée, elle plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Source : Kuba, ed. ...


Voir la fiche


Vendu à 120.00 Trouver un objet similaire

Panneau tissé Shoowa des Kuba du Kasaï
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Textile Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage du velours. Il avait précédemment initié les ...

Coupe Kuba Ngongo
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Art africain Kuba
Le contour de cette coupe céphalomorphe est agrémenté d'une frise imbolo constituée de motifs géométriques renvoyant aux scarifications, également repris sur les textiles en raphia shoowa. Ces différents types de coupes sculptées visent à rehausser le prestige de leurs propriétaires.
Patine abrasée satinée.

Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société.
Particulièrement organisée et hiérarchisée, elle plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il ...


Voir la fiche

180,00

Masque Heaume Pende Kipoko
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain française.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salampasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes, produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... Les masques d'initiation et ceux de pouvoir , les minganji,représentent quant à eux les ancêtres et se produisent successivement au cours des mêmes cérémonies , fêtes agricoles, rituels d'initiation et de circoncision mukanda ,intronisation du chef. ...


Voir la fiche

160,00

Masque Kuba Pwoom Itok
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

Collection art africain belge.
Appelé Ishyeenmaal , Ishendemale ou encore Pwoom itok , ce masque africain Kuba rappelle l'ancienne coiffure des guerriers Kuba arborée depuis par les chefs. Les yeux coniques en projection peuvent faire référence au caméléon. Le front évoque quant à lui les coiffures caractéristiques des femmes kuba. Le masque dispose d'une patine sombre. Abrasions d'usage.
Groupe le plus prolifique d' art africain du Kasaï occidental, les Kuba , ou peuple de l'éclair , ont développé leur art autour de la personne royale. Cette culture prestigieuse a été rendue célèbre par ses masques, dont les gros masques royaux, objets de pouvoir très élaborés servant de monnaie d'échange entre les groupes. De même sont célèbres leurs statuettes royales Ndop et les "velours ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Statuette Kuba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figurine Kuba

Incarnation du roi dans la sculpture d' art africain kuba. Personnage chevauchant un lion. L'objet pourrait symboliser, de la part du souverain ou d'un dignitaire, l'assujettisement des esprits de la nature et la maîtrise du danger. Patine brun grisé veloutée.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les ...


Voir la fiche

280,00

Masque Kuba Bushoong Ngady amwaash
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bushoong

Les rites d'intronisation et de funérailles dans l' art africain
Plus de vingt types de masques africains sont utilisés chez les Kuba, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient l'occasion d'exhiber les arts décoratifs et les masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi.
Associé à des danses qui avaient lieu dans l'enceinte royale, cet exemplaire est connu sous le nom Nady Amwaash (Ngaady Un Mwash)et incarne la femme / sœur de Woot, un personnage qui aurait été introduit afin de donner plus d'importance au rôle des femmes. Le masque était accessoirisé d'une parure fixée sur les perforations des contours supérieurs du visage. Des motifs géométriques sont peints. Les yeux aveugles sont ...


Voir la fiche

Faire offre

390,00

Statuette maternité Kuba Ngeende
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Kuba

E-collection art africain belge.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Les groupes Kuba et Kongo faisaient également usage de sculptures figuratives associant personnages et animaux mythiques ou emblèmes de clans.
Patine brune lustrée. Erosions.
Parmi les clans kuba , les Ngeende ont produit une abondance de sculptures de prestige, parfois destinées aux groupes voisins. Selon la tradition, les Ngeende qui descendraient de l'ancêtre mythique Woot, sont venus du nord de la rivière Sankuru. Après avoir été vaincus par un roi bushoong, ils intégrèrent le ...

Panneau velours Shoowa du Kasaï
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Velours Kuba

L' art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...


Voir la fiche

120,00

Masque Kuba Pwoom Itok
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba Pwoom Itok

Ex collection art tribal belge.
Groupe le plus prolifique d' art africain du Kasaï occidental, les Kuba , ou peuple de l'éclair , ont développé leur art autour de la personne royale. Cette culture prestigieuse a été rendue célèbre par ses masques, dont les gros masques royaux, objets de pouvoir très élaborés servant de monnaie d'échange entre les groupes. De même sont célèbres leurs statuettes royales Ndop et les "velours du Kasaï" . Plus de vingt types de masques sont utilisés, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient l'occasion d'exhiber les arts décoratifs et les masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi. Trois types de masques ont été associés à des danses qui ont lieu dans ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Effigie Ndop Bushoong Kuba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kuba

Incarnation du roi dans la sculpture d' art africain Kuba. D'origine divine pour ses sujets, le roi est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
Patine brune satinée.
Au cours des derniers jours de la vie du roi, la statue commémorative était placée à son chevet afin qu'elle en capte l'énergie vitale car l'objet lui survivrait. Selon Cornet (1982), ces statues étaient destinées aux veuves du souverain car ...


Voir la fiche

240,00

Masque heaume Kuba/ Ngeende Bwoom
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kuba

Les arts premiers africains chez "le peuple de l'éclair".
Le volumineux masque africain royal Bwoom, nommé également Bongo chez les Ngeende, représente le pygmée, l'homme du peuple surnommé Twa. Censé être aveugle, un ruban perlé masque son regard. De la peau animale et une toile de raphia sont tendues sur le sommet de la tête, évidé. Selon Joseph Cornet, ce masque aurait été introduit lors du règne d'un roi kuba, le nyim, devenu fou après avoir fait assassiner la progéniture de son prédécesseur. Patine mate abrasée.
Le royaume Kuba a été fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient ...

Masque Lele
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lele

Ex-collection art africain monégasque. Dans la catégorie des masques de structure relativement plate, ce masque des Lele présente des détails taillés dans un visage allongé, tels que des orbites cernées de rainures et de bandelettes de métal, un nez étroit et une petite bouche tubulaire. La coiffure, en léger relief, est gravée de lignes entrecroisées. Belle patine lisse et lustrée, localement incrustée d'ocre.
Les Lélé , voisins des Tschokwe et des Pende , vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues. Leur société dirigée par un roi " nymi ", comprend trois classes, celle des Tundu ou chefs de guerre, les Batshwa ("ceux qui ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Ndop Kuba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Ndop

Incarnation du roi dans la sculpture d' art africain Kuba. D'origine divine pour ses sujets, le roi est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
Patine noire satinée. Abrasions.
Au cours des derniers jours de la vie du roi, la statue commémorative était placée à son chevet afin qu'elle en capte l'énergie vitale car l'objet lui survivrait. Selon Cornet (1982), ces statues étaient destinées aux veuves du ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Ntcak Nuseha (Mapel) Bushoong Kuba
objet vendu
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Textile Kuba

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié les ...

Etoffe Ntcak Nuseha Bushoong Kuba
objet vendu
Art africain > Les textiles, velours Kuba, Ncak nsueha Bushoong > Pagne Kuba

Tissus de prestige parmi les objets d' art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié les ...