La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kuba:




Panneau tissé Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

120,00 € 96,00 ( -20,0 %)

 Couteau Ikul - Kuba - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Kuba

Art africain et travail du fer chez les Kuba
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, etc...Chacune d'elle a produit une variété de sculptures, statues, objets de prestige, masques,fréquemment ornés de motifs géométriques. Les Kuba, dont le nom signifie " éclair " produisaient également des outils et des armes africaines, dont les couteaux de jet, qui sont par la suite devenus des valeurs de transaction, et de lourdes épées de guerre, Ilwoon . Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de son statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, ...

Masque Kuba Kete Mulwalwa
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Les arts africains chez "le peuple de l'éclair".
Le masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité. Un exemplaire du même type figure au Musée d'Ethnologie de Berlin. Ce masque est également utilisé chez les Biombo qui sont d'origine Kete Kuba. Un front saillant abritant des pupilles exorbitées, coniques, forme la spécificité de ce masque tribal. Ces derniers évoquent ceux d'un caméléon et le pouvoir des ngesh . Le visage est couronné d'un volume qui serait associé à un récipient de vin de palme à l'envers. Symbole d'ébriété, il met en garde contre le potentiel danger de s'en approcher. Une parure de raphia est attachée aux ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Oracle à friction Itombwa Kuba
Art africain > Objets usuels > Oracle à friction Itombwa Kuba

Collection privée belge d'art africain J. Putteneers.

Les oracles Itombwa se présentent la plupart du temps sous la forme d'un crocodile dont le dos est doté d'un poussoir en bois maintenu par une cordelette. Ce petit élément en bois était frotté sur le dos de l'animal au cours de rituels de divination.
La pièce était tenue par la queue, face à l'interlocuteur. Les mouvements du poussoir ou ses arrêts brusques témoignaient de la véracité des propos de ce dernier et permettaient au devin l'interprétation de ces signes.
Outre leur utilité en tant que détecteurs de mensonges, les oracles Itombwa servaient à aussi à détecter les maladies.


Voir la fiche

200,00

Efffigie Ndop Bushoong Kuba
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Ndop

Ex-collection art tribal belge.
Incarnation du roi dans l'art africain Kuba D'origine divine pour ses sujets, le roi doté de la coiffure à visière shody est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. Cette statue considérée comme magique était sculptée dans un bois résistant aux termites. Des symboles ibol associés à son règne, permettant de l'identifier, l'entourent, en l'occurrence un jeu, le lywl . Les petites effigies seraient en général des figures d'esclaves. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces ...


Voir la fiche

490,00 € 392,00 ( -20,0 %)

Panneau tissé Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
promo art africain
Art africain > Textile > Etoffe Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

 Masque Ngaady A waash - Kuba /Bushoong
Art africain > Masque africain > Masque Bushoong

Collection art tribal africain française.
Les arts premiers africains chez "le peuple de l'éclair". Ce masque féminin dansé par un homme portant un costume de femme apparaîssait dans l'enceinte du chef ou au palais, en compagnie généralement de masques zomorphes. Impressionnant par la structure qui le surmonte, ossature de vannerie recouverte de fibres d'écorce battues et teintées, et par sa décoration de coquillages, perles et raphia, ce masque "aveugle" présente une surface ploychrome caractéristiques des groupes Kuba. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un ...

Statuette Ndop Kuba
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statuette Ndop

Sculpture magique censée faciliter les accouchements, cette statuette figure le roi Kuba, d'origine divine pour ses sujets, représenté assis en tailleur sur un promontoire, sa nature lui interdisant le contact avec le sol. Les statues commémoratives étaient originellement taillées dans un bois résistant aux termites, associant des symboles du règne (ibol), ici en l'occurence le panier royal, permettant de le distinguer de ses prédécesseurs. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres étaient attribuées au roi. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
Patine ...


Voir la fiche

180,00 € 144,00 ( -20,0 %)

Tapis Kuba Ncak nsueha Bushoong
promo art africain
Art africain > Textile > Etoffe Ncak

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

Masque Kuba Bushoong Isheen mwalu
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art africain belge.
Les esprits de la nature, les ngesh , étaient censés s'incarner dans les masques Kuba au cours des danses. Les empreintes de pas des danseurs étaient ensuite effacées afin de ne pas "blesser" les femmes s'aventurant sur la zone de danse. Le masque çi-contre apparaissait au cours des cérémonies d'initiation, parfois aux funérailles de notables. Interprétation sculptée du type de masque de guerrier Ishyeen imaalu   (Pwoom itok), appartenant à la société babende, adopte les pupilles coniques exorbitées, cerclées de perforations pour la vision, associées au caméléon. Il offre en outre des rehauts sous la forme de feuilles de métal doré, disposées sur la bouche, sur la protubérance frontale, sur les joues, et en losange sur les tempes . Pigments noirs ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Masque Kuba Ishyeen imaalu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal belge.
Les rites d'intronisation et de funérailles dans l'art africain Ce masque incarnant l'homme du peuple, sculpté dans un bois dense, et destiné, selon Cornet, aux cérémonies d'initiation des jeunes, ne rentre pas dans la catégorie des masques africain royaux. Torday et Joyce indiquent que les Ngongo de la société secrète babende utilisaient ce masque en compagnie du bundu et du gore moashi . Appelé Ishyeenmaal , Ishendemale ou encore Pwoom itok il arbore des pupilles coniques en projection, aveugles, évoquant, d'après certaines sources, le caméléon. Le front rasé, hydrocéphale, évoque quant à lui les coiffures caractéristiques des femmes kuba. Une alternance de damiers noirs et blancs et des zones de couleurs contrastées, légèrement abrasées, ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe céphalomorphe Kuba Lele
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige, cette coupe à vin de palme dont les anses sont formées des tresses de la coiffure de l'effigie sculptée dispose également d'une poignée postérieure anthropomorphe. La base évasée de l'objet est formée du cou. Le visage sculpté présente des similarités avec les traits de grands masques royaux , Kuba. Des gravures en damier et en losanges complètent l'ornementation . Patine mate abrasée.br> Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des ...


Voir la fiche

130,00 € 104,00 ( -20,0 %)

Velours Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui ...


Voir la fiche

120,00 € 96,00 ( -20,0 %)

Masque Kete Kuba Nyita, Ngita
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Les influences Songye, Kete et Kuba se mêlent sur ce masque heaume africain associé aux rites funéraires. Les cornes renvoient aux tresses que portaient les notables dans certaines tribus du Zaïre, dont les Kuba. La bouche en projection, les rayures parallèles obliques, les applications de métal, font partie des particularités des masques Songye Kifwebe ("masques de bois"). Un graphisme constitué de motifs géométriques contrastés, associés à un système codé mnémonique, orne la surface du masque. Des abrasions localisées et des fissures de dessication sont apparentes. Restaurations sur les cornes. Attaques xylophages traitées et éradiquées.
Les Kete, établis entre les Luba et les Songye, se sont mêlés aux Kuba et aux Tschokwe et tirent leur ...


Voir la fiche

390,00 € 312,00 ( -20,0 %)

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain française.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba. Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kuba Mulwalwa Binji
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Ex-collection art tribal espagnole.
Les arts africains chez "le peuple de l'éclair". Le masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité. Un exemplaire du même type figure au Musée d'Ethnologie de Berlin. Ce masque est également utilisé chez les Biombo qui sont d'origine Kete Kuba. Un front saillant abritant des pupilles exorbitées, coniques, forme la spécificité de ce masque tribal. Ces derniers évoquent ceux d'un caméléon et le pouvoir des ngesh . Un orifice figure la bouche, et l'ensemble est couronné d'un volume associé à un récipient de vin de palme à l'envers. Symbole d'ébriété, il met en garde contre le potentiel danger de s'en ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume Kuba / Kété
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

"Le peuple de l'éclair" et l'art tribal africain
Malgré la présence de critères rappelant les grands masque royaux Kuba, ce masque africain est doté de cornes qui permettrait de l'identifier comme une variante des masques Ngulungu (antilope). Il apparaissait à l'occasion de la fin des rites d'initiation masculine, afin de célébrer le retour des jeunes au sein de la communauté. Des motifs linéaires polychromes percent sous une patine noirâtre, le masque ayant été visiblement repeint pour un nouveau rituel. Un galon brodé de cauris borde la base de l'objet. Patine mate, surface irrégulière. Manque sur l'extrémité d'une corne. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Groupe le plus prolifique d'art africain du Kasaï ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
promo art africain
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain française.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00 € 96,00 ( -20,0 %)

Coupe figurative Kuba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Cette coupe céphalomorphe est formée d'un visage scarifié évoquant les scarifications corporelles traditionnelles. Un bras prolongé d'une main en compose l'anse. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Patine brun moyen particulièrement satinée. La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie. Celui-ci était considéré ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Ncak nsueha Bushoong
promo art africain
Art africain > Textile > Pagne Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)