Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kuba:




Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
Art africain > Textile > Pagne Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

280,00

Coupe anthropomorphe Kuba Bushoong
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, Bushoong et Dengese par exemple, cette étonnante coupe à vin de palme, remarquablement réalisée, figure une tête établie sur des jambes galbées. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba présentant une coiffure évasée derrière des tempes rasées. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des ...


Voir la fiche

240,00

Coupe céphalomorphe Kuba Lele
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige, cette coupe à vin de palme dont les anses sont formées des tresses de la coiffure de l'effigie sculptée dispose également d'une poignée postérieure anthropomorphe. La base évasée de l'objet est formée du cou. Le visage sculpté présente des similarités avec les traits de grands masques royaux Kuba. Des gravures en damier et en losanges complètent l'ornementation . Patine mate abrasée. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des ...

Coupe anthropomorphe Kuba Lele
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba, ce type de coupe à vin de palme dotée d'une poignée est établie sur une base figurant des jambes. La sculpture présente la coiffure en forme de cornes de bélier de part et d'autre du visage, ce qui fait également référence au fait que seuls le nyim (roi) et son entourage pouvaient posséder des moutons. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des ...


Voir la fiche

180,00

Couteau de paix Ikula kuba
Art africain > Objets usuels > Couteau Kuba

Collection art africain belge.
Accessoire masculin, le couteau Ikula (couteau de paix) n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La poignée est en métal, la lame partagée d'une nervure en relief est striée de rainures parallèles mettant en valeur le galbe de l'objet. La poignée en bois est artistiquement ornée des motifs traditionnels ethniques que l'usage a abrasé.br Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong, ...


Voir la fiche

250,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle ...


Voir la fiche

110,00

Couteau Kuba Ikul
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Ikul

Collection art africain belge.
Attribut masculin, le couteau Ikula (couteau de paix) n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La lame est ajourée de motifs géométriques rappelant les damiers polychromes orant les masques de l'ethnie. La poignée est en bois, ses gravures décoratives sont abrasées, conférant une élégante patine grisée. Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, ...


Voir la fiche


Vendu à 280,00 Trouver un objet similaire

Panneau tissé Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...


Voir la fiche

120,00

Panneau velours Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00

Masque Bushoong Kuba Isheen imaalu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

collection art africain belge.
Les esprits de la nature, les ngesh , étaient censés s'incarner dans les masques Kuba au cours des danses. Les empreintes de pas des danseurs étaient ensuite effacées afin de ne pas "blesser" les femmes s'aventurant sur la zone de danse. Le masque çi-contre apparaissait au cours des cérémonies d'initiation, parfois aux funérailles de notables. Ce masque de guerrier, n'appartenant pas aux masques royaux, nommé Ishyeen imaalu  et également Pwoom itok , appartenait à la société babende. Il dispose de pupilles coniques exorbitées mises en valeur par des sourcils en forme de cornes qui renvoient aux coiffures de guerriers. Pigments naturels, mats, harmonieusement juxtaposés, nombreuses abrasions d'usage, cassure sur le contour supérieur et restaurations ...


Voir la fiche

280,00

Coiffe de dignitaire Kuba
Art africain > chapeaux, coiffes > Coiffe Kuba

Art africain Kuba.
Les Kuba et les tribus établies entre les rivières Sankuru et Kasaï, dont les Bushoong et les Dengese également originaires du groupe Mongo, sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets d'apparat anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Kuba, dont le nom signifie " éclair " produisaient également des outils et des armes africaines, dont les couteaux de jet, qui sont par la suite devenus des valeurs de ...


Voir la fiche

280,00

Effigie Ndop Bushoong
Art africain > Statues africaines > Statuette Ndop

Incarnation du roi dans l'art africain Kuba
Ces sculptures reproduisant en version réduite les grandes effigies de rois Ndop étaient destinées à favoriser les naissances. Patine noire localement écaillée. Faibles fissures de dessication.
D'origine divine pour ses sujets, le roi doté de la coiffure à visière shody est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. Cette statue considérée comme magique était sculptée dans un bois résistant aux termites. Le symbole ibol associé à son règne, permettant de l'identifier, est ici un sceptre surmonté d'une figure d'oiseau. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la ...


Voir la fiche

290,00

Statuette Kuba
Art africain > Statues africaines > Statuette Kuba

Version réduite s'apparentant aux statues de souverains Ndop, elle figure une notable de la cour kuba, épouse ou ancêtre de sang royal, en position agenouillée. Les motifs scarifiés, s'inscrivant en relief sur son visage, rappellent les dessins ornant certains masques kuba associés et à la mythologie du groupe. Ces masques se produisent au cours de danses accompagnant les cérémonies funéraires destinées aux initiés décédés. Pièce acquise en galerie par le propriétaire en 1980 .
Patine lustrée caramel. Un des pieds est manquant. Orifice au dos dans un but rituel ?
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba, dont le nom signifie " éclair, établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong, Ngeendé, Binji, Wongo, Kété, etc...Chacune d'elle a produit une variété de ...


Voir la fiche

380,00

Panneau tissé Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-Collection art africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00

Effigie Ndop Bushoong Kuba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Ndop

Ex-collection art tribal belge.
Incarnation du roi dans l'art africain Kuba D'origine divine pour ses sujets, le roi doté de la coiffure à visière shody est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. Cette statue considérée comme magique était sculptée dans un bois résistant aux termites. Des symboles ibol associés à son règne, permettant de l'identifier, l'entourent, en l'occurrence un jeu, le lywl . Les petites effigies seraient en général des figures d'esclaves. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kuba Kete Mulwalwa
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Les arts africains chez "le peuple de l'éclair".
Le masque Mulwalwa est utilisé dans les rites d'initiation masculine au sud de la région kuba et incarne un esprit de la nature, un ngesh contrôlant, aux yeux des Kuba la fécondité et la fertilité. Un exemplaire du même type figure au Musée d'Ethnologie de Berlin. Ce masque est également utilisé chez les Biombo qui sont d'origine Kete Kuba. Un front saillant abritant des pupilles exorbitées, coniques, forme la spécificité de ce masque tribal. Ces derniers évoquent ceux d'un caméléon et le pouvoir des ngesh . Le visage est couronné d'un volume qui serait associé à un récipient de vin de palme à l'envers. Symbole d'ébriété, il met en garde contre le potentiel danger de s'en approcher. Une parure de raphia est attachée aux ...


Voir la fiche

Vendu

Epée lance Kuba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Epée Kuba

Art africain Kuba.
Cette arme tribale se compose d'une poignée ouvragée en bois mat se prolongeant d'une lame harpon. Le manche est sculpté de motifs en losanges organisés en différentes frises caractéristiques des groupes kuba. Les Kuba de la République Démocratique du Congo, formés des tribus Bushoong , Ngeendé , Binji , Wongo , Kété , etc... établis entre les rivières Sankuru et Kasaï, se sont démarqués par leur art royal, sophistiqué, d'une grande variété. Ce peuple créatif a fourni depuis un siècle bon nombre de pièces remarquables aux musées et collectionneurs d'Europe et d'Amérique. Les Kuba sont composés de dix-huit groupes dont les Bushoong dominants qui furent au XVIe siècle à l'origine du royaume Kuba gouverné par le roi nyim. Chacun des clans a produit une ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Effigie Ndop Bushoong Kuba
Art africain > Statues africaines > Statue Ndop

Ex-collection art tribal italienne.
Incarnation du roi dans la sculpture d'art africain Kuba. D'origine divine pour ses sujets, le roi est représenté assis en tailleur sur l'estrade royale, ne pouvant toucher le sol. Cette statue considérée comme magique était sculptée dans un bois résistant aux termites. Des symboles ibol associés à son règne, permettent généralement de l'identifier. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, "nyim", des capacités surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres lui étaient attribuées. Il veillait dès lors à la pérénnité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance des enfants. Ces attributs magiques n'étaient cependant pas héréditaires.
La physionomie empreinte de gravité a été soigneusement ...


Voir la fiche

390,00