La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Pirogue Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Dogon

Ex-collection art africain française.
Bronze représentant des personnages africains mythiques dans une pirogue. L'ensemble évoque les croyances complexes des Dogon. Le motif animalier est également associé aux animaux de la création. Patine vert-de-gris.
Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Le Nommo, ancêtre ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Ashanti Akua ba Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées africaines Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Habituellement stylisées, ce modèle fait exception. Seule la tête plane et circulaire demeure une constante. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité.
Patine brun clair.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin d'être témoin de son efficacité.


Voir la fiche

Vendu

Ancêtre Mangbetu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mangbetu

Art africain Mangbetu.
Des peintures corporelles et des scarifications, évoquées par des tracés géométriques, parcourent le visage et le corps de ce personnage d'art premier. De très larges oreilles sont à noter, ainsi qu'une extrusion des pupilles en lien probable avec la transe suscitée par les invocations médiumniques. La coiffure tribale en éventail est caractéristique de celle des femmes Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces figures ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lega du Bwami
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain belge.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil homme du clan, qui doit être le plus haut gradé. Comme dans d'autres tribus de la forêt, les hommes chassent et défrichent tandis que les femmes cultivent le manioc. La reconnaissance sociale et l'autorité devaient en outre être gagnées individuellement : ...


Voir la fiche

90,00

Tabouret Luba de prestige
Art africain > Chaise, siège à palabres, trône, tabouret > Tabouret Luba

Collection art africain britannique.
Sacralité des assises sculptées, regalia de prestige, dans l'art tribal africain. Une figure  africaine féminine accroupie jambes largement écartées (style Zula), soutenant le plateau d'une assise circulaire, forme le "réceptacle d'un chef souverain défunt"( Luba, Roberts). Les scarifications saillantes convergeant vers l'ombilic, "centre du monde" associé au lignage, témoignent de notions de fécondité. Ce tabouret nommé lupona ,ou kioni, kipona, kiona, selon les sources, constitue le point de rencontre du souverain, son peuple, et des esprits et ancêtres protecteurs, où se mêlent symboliquement et spirituellement passé et présent. Il formait jadis l'assise sur laquelle était intronisé le roi. Les sièges étaient disposés sur des peaux de ...


Voir la fiche

150,00

Statue Zande Azande
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Zande

Collection art africain belge.
L'art africain dénombre deux types de statues Azande : Les statues Kudu , d'un hauteur comprise entre 30 et 50 cm représentent des ancêtres, et les statues Yanda de 10 à 20 cm, de forme animale ou humaine, ayant un rôle apotropaïque, exposées durant les rites divinatoires au cours des rituels de la société Mani . Structure stylisée, géométrique, pour cette figure Yanda portée par des jambes écartées. Patine claire mate.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Baule Ndoma
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoulé

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain Baoulé nommé masque-portrait ou Ndoma, présente une physionomie paisible aux paupières mi-closes, relevée des scarifications nommées " ngole".
Surface brun foncé satinée. Fissure de dessication.
Ces masques africains portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement.Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications. Ils se produisent au cours de manifestations ...


Voir la fiche

Vendu

Tête commémorative Bénin
promo art africain
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Tête Bénin

L' art africain du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cours en bronze du royaume Benin remonte au 14ème siècle. Les autels du palais étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit. Cette sculpture tardive, rappelant celles qui étaient réalisées au décès de la reine, figure une reine mère de Bénin nommée l' Iyoba , dont le cou est cerclé de multiples colliers de perles de corail. Sa haute coiffure était également constituée d'une résille de perles retombant de part et d'autre du visage. Après la naissance du futur roi, la reine était "écartée" du pouvoir et ne pouvait plus ...


Voir la fiche

650,00  580,00

Monnaie Mafa / Matakam
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie Mafa

Ex-collection art africain française.
Les Matakam aussi appelés Mafa sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria. Ils sont connus pour avoir été les premiers en contact avec les colons allemands. Monothéistes, ils croient un "dieu des humains" nommé Jigilé dont l'orthographe peut varier. Néanmoins, ils restent animistes et de ce fait, veillent à s'attirer et conserver la bienveillance des forces de la nature. Les ancêtres étant les médiateurs entre le monde des vivants et Jigilé, les Matakam pratiquent de ce fait le culte des ancêtres. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de ...


Voir la fiche

180,00

Grand cuillère Dan Wakemia
Art africain > Cuillères, louches > Cuillère Dan

Les objets usuels dans l' art africain .
L'art tribal des Dan produit également des objets utilitaires et de prestige, dont les fameuses cuillères en bois sculpté, Wakemia , utilisées au cours de cérémonies festives, et accordées par les villageois à une femme particulièrement généreuse et hospitalière. La femme s'en servira pour servir le repas et la brandira joyeusement lors des "danses de la femme hospitalière". Comme dans bien des cas, cette cuillère dispose d'un manche anthropomorphe, ici un buste féminin orné des scarifications corporelles traditionnelles. Patine noire abrasée.
Fissures de dessication minimes. br /> Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba, deux univers bien distincts s'opposent : celui du village, composé de ses habitants, de ses ...


Voir la fiche

150,00

Tambour Chokwe, Tschokwe
objet vendu
Art africain > Tam Tam, Djembe, instruments de musique > Tambour Chokwe

Ex-collection art africain allemande.

Parmi les instruments de musique royaux des Tschokwe, ce tambour cérémoniel est supporté par deux visages taillés dans la masse. Ces derniers, s'élevant d'une épaisse base cylindrique partiellement endommagée, adoptent certains des traits du masque chihongo. Dans chaque chefferie, un préposé annonçait chaque évènement solennel au moyen du tambour. Selon la légende, la membrane de l'instrument dissimulait jadis une seconde peau : celle d'une d'une victime sacrificielle. Patine brun foncé, résidus ocrés. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Pende Giwoyo, Kiwoyo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Appelé Kiwoyo chez les Pende de l'Est, Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque africain encore doté de ses accessoires et prolongé d'une mentonnière se portait en casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Suku Kiteke de pouvoir
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Suku

Collection art africain britannique.

Une posture accroupie pour ce personnage soutenant de ses mains une imposante tête dotée d'un épais "museau" retroussé, évoquant un esprit maléfique nommé kiteke. Les étranges oreilles cylindriques forment également une caractéristique notable. Chez les clans Kongo voisins, la posture nue, accroupie, sondama, évoque une action d'urgence, en attaquant les ennemis de façon surnaturelle. Patine lustrée. Fissures de dessication. Manques sur un pied. Les ethnies Suku et Yaka, très proches géographiquement dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, disposent de la même structure sociale et politique ainsi que de pratiques culturelles similaires. Ils ne peuvent être différenciés que par leurs variations stylistiques. ...


Voir la fiche

150,00

Statue porteuse de coupe Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Cette sculpture africaine Chokwe constitue un objet de prestige, où les angles aigüs et les volumes tubulaires et arrondis voisinent harmonieusement. L'effigie féminine supporte un contenant à couvercle qui faisait office de réceptacle pour le tabac, son usage étant répandu chez les Chokwe, la fumée constituant une partie intégrante des offrandes aux esprits ajimu . Caractéristique de la statuaire chokwe, les proportions des pieds digités contrastent avec l'ensemble de l'objet. Patine brun doré, fissures de dessication.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé ...

Masque zoomorphe Van, Vabou, Mumuye
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mumuye

Masques Mumuye zoomorphes dans l' art africain
Ce masque africain prend la forme d'un casque prolongé de cornes. Deux larges pupilles béantes surmontent un "bec" bifide. Les masques africains Mumuye se produisaient lors des cérémonies clôturant les périodes initiatiques des " fils de va "' et lors de grands évènements comme les moissons. Chaque groupe faisait sculpter un masque symbolisant son identité, buffle, singe, léopard,etc...qui portait le nom de va ou vabou .

Patine d'ancienneté mate, rehauts bordeaux, agglomérats croûteux. Petis accidents.

La statuaire émanant de la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations Wurkun se démarque par une relative absence d'ornementations et une stylisation ...


Voir la fiche

490,00

Statuette Kongo Yombe Nkisi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Yombe

Ex-collection art africain française.
Personnage mâchant une racine hallucinogène. Il présente un regard vitré qui renvoie aux capacités médiumniques. Ce type de sculpture illustre parfois un proverbe. Patine noire, fissures de dessication.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par ...


Voir la fiche

280,00

Masque d initiation Kumu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Collection art tribal africain belge.
Parmi les masques d' art premier , ce masque africain nommé Nsembu se produisait par paire masculin-féminin, et était utilisé par la société de devins Nkunda au sein des clans vivant au nord de la région de l'Ituri.
Cet exemplaire se distingue par le relief géométrique inattendu figurant le nez. La surface plane est parsemée de pointillés polychromes, allusion au monde animal et aux motifs qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques.
Patine mate. Fissure de dessication et abrasions.
Hauteur sur socle : 35 cm.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement ...


Voir la fiche

190,00

Masque d initiation Kumu, Komo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kumu

Collection art africain suisse.
Circulaire et agrémenté de raphia, ce masque africain est largement évidé à hauteur des yeux, des narines et de la bouche sous un front massif. La mâchoire forme une légère saillie.
Surface irrégulière mouchetée. Les Kumu , Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture de l'initiation et de circoncision des jeunes de la société ...


Voir la fiche

190,00

Bracelet Abagan Fon
Art africain > Bijoux, ornement > Bracelet Fon

Ex-collection art africain corse.
Parures de dignitaires africains . Ce bracelet fon, en argent, était, comme son nom l'indique, porté au bras par le chef du village. Il s'agit en effet étymologiquement du sens du nom "abagan", "aba" signifiant bras et "gan" signifiant chef.

Ce bracelet est composé de chaînettes dont certaines sont ornées d'anciennes pièces françaises de 50 centimes. Le bijou en lui-même se présente sous la forme d' un cône accompagné d'ornements en volutes.

Les Fon se trouvent actuellement dans une partie de la république du Bénin qui s'appelle le royaume du Dahomay. Selon la légende, une princesse d'origine yoruba aurait créé ce royaume avant le XVIIème siècle.


Voir la fiche

70,00

Bracelet Abagan Fon
Art africain > Bijoux, ornement > Bracelet Fon

Collection art africain française.
Parures de prestige de l'art africain


Ce bracelet fon en argent était, comme son nom l'indique, porté au bras par le chef du village. Il s'agit en effet étymologiquement du sens du nom "abagan", "aba" signifiant bras et "gan" signifiant chef.

Cette parure est formée de chaînettes reliant un ornement central où un motif ressemblant à une calebasse est encadré de cornes. Des découpes circulaires agrémentent le bracelet.

Les Fon se trouvent actuellement dans une partie de la république du Bénin qui s'appelle le royaume du Dahomay. La légende dit qu'une princesse d'origine yoruba a créé ce royaume avant le XVIIème siècle.


Voir la fiche

70,00

Bracelet Bénin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bracelet Bénin

Attribut royal, ce lourd bracelet d' art africain ajouré se portait au bras, sa taille étant proportionnelle à la richesse et à la valeur guerrière de l'homme qui le portait, l'inconfort étant le prix du prestige. Tout en affirmant le pouvoir du porteur, il en éloignait de plus les puissances maléfiques.  Certains bracelets avaient même valeur de dot.  Selon Roache Selk, ces bracelets pouvaient également avoir une fonction de supports pour des vases et urnes d'autels. Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures ...


Voir la fiche


Vendu à 70.00 Trouver un objet similaire