La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statuette Kongo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Kongo

Collection art africain française.
Evoquant l'ancêtre du clan en tant que figure médiatrice, ce personnage africain présente des scarifications corporelles associées à son rang et soutient symboliquement sa poitrine. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de ce type de motifs losangiques en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. Les yeux vitrés soulignent la capacité de l'aïeule à percevoir l'au-delà, à discerner les choses cachées.
Patine lustrée, incrustations résiduelles ocrées. Erosions sur la base.
Appartenant au groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables ...


Voir la fiche

140,00

Masque Panya Ngombe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Collection art africain française.
Le masque africain panya ngombe serait associé, pour les Pende, au buffle sauvage.
Les exemplaires les plus volumineux étaient destinés à être suspendus dans la case du chef.
Triangulaire, offrant de longues paupières fendues logées sous des sourcils en coeur, ce masque dispose d'oreilles en oblique accentuant sa forme en "V". Les motifs décoratifs triangulaires forment une récurrence dans les oeuvres sculptées des Pende.
Patine polychrome mate, petits accidents, érosions.
Hauteur sur socle : 41 cm.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et ...


Voir la fiche

210,00

Masque Gela Dan Bassa
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bassa

Collection art africain française.
Front en saillie marqué d'une nervure rejoignant l'arête nasale, paupières plates et horizontales, incisées, et fines dents s'entrecroisant sur des lèvres pleines. Le regard est ponctué de séries de petites perforations. Il s'agit ici d'une variante du masque africain nommé Gela , Geh-Naw , du groupe Bassa au Libéria. Ancienne patine mouchetée.
Le groupe Bassa du Libéria est établi sur la région côtière, plus particulièrement autour de Grand-Bassa. Sa culture et sa production artistique ont subi l'influence des Dan et des Kpellé voisins, de langue mandé. Les Bassa disposent de sociétés d'initiation féminine et masculine, dont le chu-den-zo qui a donné naissance à ce type de réalisations sculpturales. Le masque geh-naw , ou ...


Voir la fiche

380,00

Masque cimier Idoma
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Idoma

Collection art africain belge.
Masque africain taillé dans un bois dense, en forme de cloche aux épaisses parois. Les motifs en relief inscrits sur les tempes sont caractéristiques des groupes de la Cross River, et du nord-est du pays igbo. Différentes influences se mêlent cependant, comme les marques parallèles qui distinguent le style Yoruba. Ces masques étaient utilisés pour contrôler l'ordre social. Pièce similaire dans "l'Art africain" ed. Mazenod (p.406, pl. 488).

Epaisse patine croûteuse, érosions, fissures minimes.
Les Idoma se sont établis au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ils se composent d'agriculteurs et de commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala ont ...


Voir la fiche

370,00

Masque Yela
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yela

Collection art africain suisse
Ce masque africain plane et circulaire était conservé dans un panier de la loge appartenant à la société secrète ekanga . Patine d'usage empreinte de résidus d'un badigeon végétal. Petite restauration à l'aide d'osier. Fissures. Hauteur sur socle : 46 cm.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mumuye Iagalagana
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mumuye

Collection art africain française.
De conception très inventive, cette statue africaine inspirée des masques d'épaule mumuye est représentative de la sculpture du centre du Nigéria. Les oreilles qui étaient distendues par des labrets sont figurées par d'amples cupules, tandis que la tête porte des traits expressifs. Une minuscule poitrine accrochée au buste tubulaire indique le genre féminin . Patine huilée, mouchetée. Fissures.
La statuaire émanant de la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations Wurkun se démarque par une relative absence d'ornementations et une stylisation épurée. Les 100 000 locuteurs de langue Adamawa forment un groupe appelé Mumuye et sont regroupés en villages , dola ,divisés en deux groupes : ...


Voir la fiche

100,00

Masque Chokwe Pwo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Collection art africain luxembourgeoise.
Toujours portés par des initiés de grade supérieur, ces masques africains incarnant un ancêtre féminin mwana pwo étaient souvent affublés de boutons et accessoires d'origine européenne. Ce sobre exemplaire reprend les critères esthétiques féminins en usage, finesse des traits, chéloïdes en relief, dents limées. Fissures, patine noire lustrée.
Hauteur sur socle : 31 cm.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, incarnent un idéal de ...


Voir la fiche

140,00

Statue Baoule Asie Usu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoule

Collection art africain française.
Effigie africaine féminine d'un "génie de la nature", représentée par cette maternité dans une position assise. Une coiffe agencée en multiples coques, des scarifications parsemées sur le corps, des bracelets, colliers de fines perles, et la vigueur de mollets adaptés au travail agricole, font partie des traits de la statuaire baoulé. Deux types de statues sont produites par les Baoulé dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues ...


Voir la fiche

130,00

Appui-nuque Luba
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Luba

Collection art africain luxembourgeoise.
Les Luba sont renommés pour le raffinement de leurs appuie-nuques africains et assises, constitués de motifs sculptés cariatidiques.
Les appui-nuques protégeant les coiffures pendant la nuit étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Ces figures féminines incarnant l'esprit d'un ancêtre, vidiye, accroupies jambes largement écartées (style Zula), et dont les têtes suportent l'appui incurvé, forment le "réceptacle d'un chef souverain défunt"( Luba, Roberts).
Patine brune abrasée.

Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom ...


Voir la fiche

110,00

Appuie-nuque Luba
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-nuque Luba

Collection art africain belge
Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. Les figures ornant cet appui-nuque devant préserver la coiffe complexe de son propriétaire se réfèrent à la royauté luba. Mais les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine brune satinée, résidus pigments clairs.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo ...


Voir la fiche

110,00

Paire de jumeaux Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuettes Yoruba

Ex-collection art africain française
Ces sculptures de teinte beige doré, incarnant des jumeaux, sont accessoirisées de leurs "abiku" parures protectrices en métal, coquillages et perles. Leurs caractéristiques les relient au style egba. Fissures de dessication.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse. Support de l'âme du jumeau, l'ibeji influence la vie de ...


Voir la fiche

150,00

Tambour à fente Zande, Azande
objet vendu
Art africain > Tam Tam, Djembe, instruments de musique > Tambour Zande

Collection art africain allemande
Instrument de musique à percussion des Zande, cet idiophone en bois est sculpté d'un buste humain. Il se prolonge en forme de pirogue aux pieds de laquelle un personnage est représenté assis, mains sur les oreilles. Une longue fente fait office d'ouverture de résonance. Les parois sont gravées de différents motifs décoratifs. Patine satinée.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une se transforme à son décès en animal-totem du clan auquel il ...

Ancêtre Mangbetu Nebeli
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Mangbetu

Collection art africain néerlandaise.
Miniature sculptée de type Mangbetu figurant une femme nue, tatouée et coiffée selon l'usage traditionnel. Cette coiffe valorisait l'allongement du crâne, typique du groupe, qu'une compression de la tête dès le plus jeune âge déformait progressivement.
Patine satinée, fissures.
Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes incarnant des ancêtres, stockées à l'abri du regard, et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli . Le royaume Mangebetu, au nord du Congo, a produit des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'ethnologue G.A. Schweinfurth en 1870 en a ...


Voir la fiche

110,00

Masque Senoufo Korobla Poniugo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Korobla

Collection art africain française.
Ce masque africain senoufo disposant d'une tête ronde, pupilles exhorbitées, large mâchoire dentée et oreilles zoomorphes, est nommé "cracheur de feu" (Korobla). Il est parfois accessoirisé d'attributs magiques. Patine mate. Coulures résiduelles de libations argileuses. Très bon état de conservation. Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo.
Représentations d'êtres hybrides, les masques africains zoomorphes des Sénufo sont portés par les membres de la société du Poro, institution qui contrôle la vie politique et ...

Grande statue d ancêtre Singiti Hemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Hemba

Cette statue d'art africain Hemba dont les caractéristiques sont proches des créations Luba, personnifie un ancêtre masculin. Campé sur des membres inférieurs courts et trapus, en position écartées, il est représenté debout sur un socle circulaire. Position d'attente, de puissance, il émane une force certaine du personnage. Témoin du lignage, le sexe est mis en évidence, les mains sont classiquement positionnées de part et d'autre de l'abdomen saillant nommé difu, soit "segment de lignage". ...

Figures de couple Dogon en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronzes Dogon

Collection art africain française.
Silhouettes longiformes, dressées sur un socle, figurant les ancêtres primordiaux des Dogon. Ces statues africaines Dogon, en bronze, évoquent en effet les Nommos, êtres mythiques à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles sont représentées en position d'invocation, bras dressés vers le ciel. Leur surface est rythmée d'une succession d'encoches. Patine brun orangé.

Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du ...


Voir la fiche

480,00

Peigne Baoule, Baule
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Peigne Baoulé

Collection art africain belge.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes et les masques. L'unité de base est le lignage, sous la responsabilité d'un aîné,dont les fonctions sont politiques et religieuses. En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. Accessoire raffiné, le peigne est un outil essentiel à la mise en forme des somptueuses coiffures crépées et nattées des hommes et des femmes Baoulé. Il porte ici cinq dents, et ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche Kusu/Hemba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Kusu

Collection art africain française.
Les figures africaines de protection individuelle tel notre exemplaire, utilisées par les Hemba et les Kusu, ont été inspirés des fétiches songye. La charge magique, composée d'ingrédients d'origines diverses, était insérée au sommet de la tête où demeure un orifice.
Patine brun clair, érosions et fissures de dessication.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba. 
Les statues singiti étaient conservées par le fumu mwalo et honorées au cours de cérémonies durant lesquelles des sacrifices leur étaient offerts. Parallèlement à l'autorité des chefs héréditaires, des sociétés ...


Voir la fiche

150,00

Canne à tête de cheval Bamana du Koré
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Canne Bambara

Collection art africain française.
Instrument rituel utilisé dans le quatrième rang initiatique de la société Koré des Bamana, Bambara, cette canne est nommée, à l'instar du masque cheval, Kore Duga ou encore le vautour du Kore. Le nom du masque fait référence au comportement satirique du danseur-bouffon qui enfourche le bâton lors de sa prestation. Il dispose d'objets divers associés à la connaissance dispensée par le Koré, dernière société initiatique des Bamana.
Le manche sculpté en forme de tête de cheval a ensuite été plaqué de feuilles de métal. Un cloutage linéaire décoratif fixe les ornements sur le bois. Du crin simule en outre une crinière. L'extrémité inférieure est gainée de cuir et s'achève en un toupet de fibres.
Patine d'usage brun foncé.

Statue  Baoulé
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Colon Baoule

Collection art africain française.
Cette statuette est représentée frontalement, dans une posture assurée, mains dans les poches. Les pieds sur-dimensionnés sont joints. Patine polychrome abrasée.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant ...


Voir la fiche

110,00

Statue Zande Nazeze
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Zande

Collection art africain belge
Un buste en capsule, ponctué d'un cauri, établi sur deux pattes, le tout surmonté d'une tête volumineuse, aveugle, où l'ampleur des pavillons d'oreilles interpelle...le tout s'articule avec créativité pour cette statuette du culte Mani-Yanda. Patine satinée.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérés comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une se transforme à son décès en animal-totem du clan auquel il appartient. Leurs sculptures sont liées à leur société secrète depuis le début du XXe ...


Voir la fiche

160,00